« Le chat qui lisait à l’envers » Lilian JACKSON BRAUN – Le Best de l’été 2013 #4

J’ai découvert cette série d’enquêtes policières grâce à Sharon et au challenge Jackson Braun. Vous en parler et vous proposer ce roman pendant ce Best Of est aussi une façon de me rappeler que je dois en lire la suite ! 10/18 a récemment modifié l’illustration de la couverture redonnant un petit de jeune à cette série que nous voyons souvent en librairie sans forcément savoir de quoi il est réellement question, en tout cas ce fut le cas pour moi. Vous allez donc faire connaissance avec Jim Qwilleran et du fameux chat Koko, un couple d’enquêteurs assez original et qui ne m’a pas laissé insensible quand je l’ai lu en octobre dernier.

Voici donc mon avis de l’époque :

Jim Qwilleran, ancien chroniqueur criminel, fait son retour dans le monde de la presse. Pour reprendre pied, il accepte d’être chroniqueur artistique au Daily Fluxion, et cela, même s’il n’y connait absolument rien au monde de l’art.Chargé de rédiger des articles sur différents artistes, il est amené à rencontrer le critique d’art honni par tous : George Bonifield Mountclemens III. Ces articles font et défont des réputations, mais Jim finit par bien s’entendre avec lui, et loue un petit appartement jouxté à la vaste demeure de Mountclemens, demeure qui regorge d’œuvres d’art. Jim fait alors la connaissance de Kao K’O Kung, dit Koko, le siamois de Mountclemens. Un chat étrange, intelligent, gracieux, qui sait se faire comprendre. Les choses vont commencer à devenir intéressantes quand le responsable d’une galerie d’art, Earl Lambreth est retrouvé assassiné.

Le Chat qui lisait à l’envers est le premier roman de cette série qui en comporte pas moins de 30. Sous les conseils de Sharon, j’ai décidé de la lire dans l’ordre, même si je ne sais pas encore si je lirai les 30.

Plusieurs éléments m’ont vraiment plu dans ce premier roman. Tout d’abord l’univers de la presse. On y côtoie les photographes, le Club de la presse où les journalistes se retrouvent pour déjeuner, les machine à écrire couleur vert fluo (ce roman date de 1966), sont dévoilées les petites ruses pour faire parler les personnes interrogées, les répercutions qu’un article assassin entraînent sur la vente du journal etc. J’ai beaucoup aimé cela. Parallèlement, la description du monde de l’art contemporain est assez croustillante, et le regard naïf de Jim permet d’avoir une vision un peu distanciée et donc assez ironique sur ces artistes, mais aussi sur ce qu’est vraiment l’Art. Durant tout le roman, Jim tente de comprendre ce qui relève de l’art et ce qui ne serait qu’une croute. Mountclemens apparaît comme celui qui sait faire cette distinction, alors que la plupart des artistes que Jim fréquente dans les divers évènements mondains sont, pour le critique d’art, des imposteurs barbouilleurs.

L’autre principal intérêt tient bien évidemment au personnage principal qu’est Jim Qwilleran. Homme entre deux âges, son passé comme chroniqueur criminel reste un peu obscur dans ce premier tome, ce qui lui donne une certaine épaisseur, et pousse à lire les romans suivants en espérant découvrir comment il en est arrivé à accepter ce poste de chroniqueur artistique qui relève finalement plus du chroniqueur mondain.

Mais Qwilleran est-il réellement le personnage principal de cette série ? Les titres nous poussent bien sûr à répondre non. Car Koko, très vite, vole la vedette à Jim. Et l’originalité de Braun est de créer un couple d’enquêteurs mixtes : homme et bête, sorte de Tintin et Milou revisité. Mais Koko impose rapidement le respect et n’est pas l’élément comique du duo comme peut l’être Milou. Son intelligence (il lit les titres des journaux à l’envers, d’où le titre) et son indépendance de chat, en font un être à part. Braun, qui semble très bien connaître les chats, le décrit avec précision, distillant des détails, des attitudes que tout maître de chat reconnaîtra.

Même si l’intrigue n’est pas en soi un puzzle trop difficile à reconstruire, j’ai suivi avec intérêt cette première enquête. Le rythme est rapide, entraîné par plusieurs rebondissements qui ravivent l’intérêt, et tout cela fait que le roman s’avale très vite. J’ai donc hâte de retrouver ce couple improbable.

best of de l'été 2013

Publicités
Poster un commentaire

18 Commentaires

  1. chaplum2

     /  juillet 14, 2013

    J’ai lu toute la série ! Enfin, il me reste un tome. Bon, ils sont assez inégaux mais certains sont vraiment sympas !

    Réponse
    • Une amoureuse des chats comme toi ne pouvait pas ne pas lire cette série. Je me doute que comme toute série, certains tomes sont moins légers que d’autres, je n’en suis toujours qu’au premier mais je vais continuer !

      Réponse
  2. Il est dans ma bibliothèque 🙂
    Des bises

    Réponse
  3. Mathieu

     /  juillet 16, 2013

    Très interessant, ça me rappelle un bouquin que j’ai lu récemment, « Châtelet-Les Halles » d’Alex Gaspard. Un petit chef-d’oeuvre à mon goût. Il brosse un tableau à la fois romanesque et hyper-réaliste de la société parisienne d’aujourd’hui. Les scénarios sont très bien ficelés, avec des références historiques et culturelles fidèles. Un peu philosophique parfois. Chaque histoire est un univers. Une vraie plume. Y’a quelques extraits sur http://gaspardmetskaia.blogspot.com
    Si vous avez d’autres bons bouquins récent à me conseiller, idéalment sur Kindle ou Kobo, je suis preneur 😉 Mathieu

    Réponse
  4. Merci George, je me sens moins seule ! j’ai lu toute la série (oui, oui) du « le chat qui » et me suis fait assez charriée pour ça…j’ai beaucoup d’affection pour les livres de Lilian Jackson Braun et leurs côtés désuets (ils font passer Agatha Christie pour une grande libertine !) mais j’ai passé de bons moments de lecture avec Koko et Yom-Yom 😉
    N’hésite pas à les lire en anglais; la langue originale sent bon le Tea-time et le napperon en dentelle 😉

    Réponse
  5. Oui j’ai lu ce 1er tome il y a un petit bout de temps maintenant et j’ai beaucoup aimé. J’ai la suite qui m’attend dans ma pal mais du coup il faudrait que je fasse de nouveau une lecture de ce 1 er tome pour me remettre dans l’ambiance.

    Réponse
  6. Cela fait bien longtemps que je vois ces livres à la librairie et que je me dis qu’il faudra un jour que je m’y mette. Puisque vous me dites qu’il y a 30 titres, cela me décide. Et hop ! J’aime les lectures longues.

    Réponse
  7. J’ai repéré cette série juste avant de créer mon blog il y a fort longtemps maintenant et je ne l’ai toujours pas lue ! Ce n’était pas celle qui me tentait le plus mais elle avait l’air sympa… je suis très intriguée par celui qui inclut « fantômes » dans le titre mais il était épuisé quand je l’avais cherché… ils l’ont peut-être ressorti avec les nouvelles couvertures. En parlant des couvertures ce n’est pas toujours une réussite, les Anne Perry sont un peu moins bien, les Fabrice Bourland sont devenus moches… et le papier est certes écolo mais moins agréable. Snif.

    Réponse
    • J’en ai trouvé beaucoup sur pochetroc ! Je trouve le nouveau papier moins épais est quand même mieux, les vieux 10/18 avaient tendance à perdre leurs feuilles.

      Réponse
  8. J’en ai lu un pigé au hasard dans la série, j’avais bien aimé, et je m’étais dit qu’il valait sans doute mieux les lire (plus ou moins) dans l’ordre… Celui-là se passait dans un petit village du Michigan, j’avais bien aimé l’ambiance, mais ne se leurrons pas, le principal intérêt c’est les minous! Comme quelqu’un l’a dit ci-dessus, la VO se lit super bien, c’est un style simple, sans trop de fioritures.

    Réponse
  9. Je suis inscrite à ce challenge et j’aimerais bien lire les romans dans l’ordre aussi mais pas facile de les trouver ni en bibliothèque ni en librairie…

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :