« Guidé par ton odeur vers de charmants climats » (Baudelaire)

marilyn chanel 5 in bedMarilyn Monroe dormait avec quelques gouttes de Chanel N°5, des êtres que nous aimons et qui ne sont plus, surgissent parfois de façon étrange quand nous ouvrons un flacon oublié… Le parfum, c’est une essence de fleurs, de bois de senteur, c’est aussi l’essence des êtres et la réminiscence de moments heureux, le souvenir devient presque palpable.

La semaine dernière, lors de déambulations parisiennes, j’ai découvert une petite boutique (De Marseille et d’ailleurs) passage du Cerf dans le 2ème arrondissement. En vitrine, des parfums et des bougies qui ne pouvaient que me faire arrêter net. Vous allez comprendre.

Sur une étagère, joliment présentés, des flacons de parfum au style années 30, pas si loin du flacon Chanel de Marilyn, et des coffrets de bougies. Le nom du parfumeur va déjà vous mettre sur la voie : Jardins d’écrivains. Oui, des parfums à l’effigie des écrivains, ces écrivains que nous aimons, et notamment un pour moi :

parfum George emballageparfum George

J’étais bien sûr au bord de l’apoplexie ! Nous avons donc poussé la porte de l’officine. La gérante de la boutique nous a accueilli de façon magistrale. Nous avons passé une bonne demi-heure à papoter parfum et littérature. Nous avons senti, humé tous les parfums : Wilde, La dame aux camélias, Gigi, du sel de bain Wharton et… le parfum George ! Et là, il m’a été impossible de résister. Le parfum George est un mélange de bergamotte, de néroli, de musc blanc ou de myrrhe mais aussi de café et de tabac… Génial non ? Donc, je suis repartie avec mon flacon, heureuse et un peu plus schizo 😉 ! J’avais peur que la fragrance ne me plaise pas, d’être déçue et de devoir y renoncer, car je suis assez difficile avec les parfums, mais, non, j’ai été conquise et de l’avis de ma soeur, de ma mère et de mon fils, ce parfum me correspond bien, paraît-il.

Mais ce ne fut pas tout et ma sœur était bien décidée à repartir aussi avec un petit paquet. Nous nous sommes donc offert un coffret de bougies de voyage :

bougie d'écrivains

La photo est un peu flou, donc je détaille : Quatre petites bougies dont voici les titres : Le Jardin des Brontë, Le Jardin de Colette, le Jardin de Blixen et…. Le Jardin de Sand !! Je n’ai gardé que celui de Sand, ma sœur a pris celui des Brontë et de Blixen et ma mère celui de Colette, un auteur qu’elle aime beaucoup.

Après Le Thé des écrivains (qui devrait d’ailleurs faire un thé George Sand, quand même!), voici la gamme des parfums d’écrivains. Tous ne sont pas satisfaisants, notamment le parfum Maupassant que je ne trouve pas très représentatif, mais dans l’ensemble, les fragrances sont réussies, douces ou piquantes. Les prix sont un peu élevés, de l’ordre de ceux de L’Artisan Parfumeur, si vous connaissez, mais ce sont des parfums de qualité et qui ont le mérite de n’être pas portés par tout le monde.

Si vous avez l’occasion de faire un petit tour passage du Cerf (qui est l’un des trop beaux passages de Paris, par ailleurs), n’hésitez pas à pousser la porte de cette boutique.

Publicités
Poster un commentaire

32 Commentaires

  1. Je note cette adresse, merci pour cette idée de cadeau original!

    Réponse
  2. Trop bien! Bergamote, café, tabac, musc blanc…. Je suis sûre que ça te va comme un gant!

    Réponse
  3. merci pour l’info ! je n’ai jamais fait attention, il faut dire que je suis toujours attirée par lil weasel quand je vais au passage du cerf. je regarderai mieux les autres boutiques la prochaine fois !

    Réponse
  4. estellecalim

     /  mai 18, 2013

    J’y étais jeudi, pour aller chez lil waesel comme emyca 🙂
    Je me suis rendue compte que nous avions fait ce passage avec ma mère l’an dernier quand j’ai vu l’antiquaire spécialisé en bricoles indiennes. Hélas, le matin, il n’y a pas grand chose d’ouvert, mais il faut que je retourne m’acheter un crochet et du coton avant les vacances !

    Réponse
    • On est effectivement passé devant Lil Waeseil mais comme on avait déjà passé trois quart d’heure dans la boutique aux parfums, mes enfants commençaient à se lasser de faire les boutiques, ce sera pour une prochaine fois, surtout que j’ai très envie de me remettre aux points de croix.

      Réponse
  5. kate

     /  mai 18, 2013

    J’ai du mal à lire en écoutant de la musique mais lire en humant les parfums qui évoquent notre lecture est un vrai délice…

    Réponse
  6. kate

     /  mai 18, 2013

    George, tu ne dis pas si désormais, tu dors nue avec George 🙂

    Réponse
  7. Je trouve ton article magnifique ! Tu l’as très bien écrit 😀
    J’imagine bien l’apoplexie c’est clair 😀 une excitation avant même de sentir le parfum 😀 et puis l’adrénaline de la peur qu’il ne te plaise pas et enfin la satisfaction finale 😀 ça c’est le top des petits moments comme ça 😉
    Bises

    Réponse
  8. Quelle belle idée, tu as maintenant un parfum totalement personnalisé :0)
    Une grande partie de mes souvenirs sont olfactifs tu sais….. Je suis très sensible aux odeurs, c’est sans doute pour ça que j’ai une grande passion pour les parfums, eau de toilette et autres… Celui que je porte en été c’est les eaux de toilette de Guerlain, mon préféré : Herba fresca… Un vrai délice d’herbe verte et d’été….Mais je dois dire que les parfums deviennent hors de prix… Depuis l’euro c’est vraiment abusé !!

    Réponse
    • Oui, personnalisé, c’est exactement ça 😉 !
      Moi aussi je suis très sensible aux parfums, c’est fou le pouvoir de réminiscence qu’ils peuvent avoir.

      Réponse
  9. Quelle magnifique découverte! J’imagine assez comme tu as dû sautiller de joie quand tu as aperçu ce « George » parfumé, là 😉

    Réponse
  10. C’est le parfum que Sand portait vraiment ou une création destinée à se remplir les poches sur le dos des auteurs morts ?
    cela dit, hâte de voir ce que donne cette fragrance.

    Réponse
    • Non c’est une création à partir des senteurs inspirées par les auteurs, certains sont plus réussis que d’autres. Je suis moins mercantile que toi, je n’y ai pas vu le côté intéressé de la chose 😉 !

      Réponse
  11. Je suis allée récemment passage du cerf (je suis une accro des passages), mais fort heureusement je n’ai pas vu ce lieu de perdition ^^

    Réponse
  12. quenotte

     /  mai 18, 2013

    J’aimerais beaucoup voir cet endroit;je suis aussi une amoureuse des passages.

    Réponse
  13. Quelle merveilleuse découverte, j’imagine parfaitement l’état dans lequel tu devais être, ton billet le transmet bien. j’ai commencé une petite collection de flacons de parfum (anciens, miniatures actuelles) et je découvre tous les jours des nouveautés sur ce sujet, c’est exaltant. Bises

    Réponse
  14. Oh comme c’est original, il faudra que j’aille y faire un tour! Ca doit être tellement particulier de porter une fragrance qui porte le nom de son écrivain fétiche…!

    Réponse
  15. j’imagine bien ta tête devant la vitrine, à la vue de ce parfum ! belle découverte !

    Réponse
  16. Voyage très agréable, comme toujours!

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :