Lettre à mon blog.

Cher ami,

Je voulais avant tout te souhaiter un bon anniversaire. Quatre ans ! Difficile de dire si tu es encore jeune ou si, comme les chiens et les chats, ton âge est déjà avancé. Quelle est la temporalité des blogs ? A partir de quel âge, un blog est-il vieux, radotant, chevrotant ? As-tu toujours l’innocence des enfants du même âge ? Ou commences-tu à t’engluer dans la routine, comme une vie de couple qui n’aurait pas su se renouveler ? Je ne sais pas si je suis la mieux placée pour répondre. Moi, je te connais de l’intérieur. Je sais tes doutes, tes joies, tes tristesses, tes déceptions, tes enthousiasmes. Je connais tes secrets, tes non-dits, je te connais de l’intérieur.

Au fil des années, au fil de ces quatre années en ta compagnie, je t’ai vu évoluer : de petit blog timide et un peu maladroit, tu as petit à petit pris ton indépendance, tu t’es trouvé des amis, des complices, tu t’es étoffé. D’oisillon fragile, il me semble qu’aujourd’hui, tu sais voler de tes propres ailes. Parfois même il semble que tu m’échappes. Comme un enfant devenu adolescent, tu es parfois bravache, mais tu reviens au bercail pour te faire pardonner. Je connais tes emportements, les bons comme les mauvais, je connais tes passions. Tu es à la fois moi et à la fois un peu différent. Reflet, représentation de ce que je suis, d’une part de ce que je suis car tu ne me contiens pas entièrement, j’ai gardé ma part de secrets. Si je te connais de l’intérieur, toi, quelle image renvoies-tu de moi ?

Compagnon fidèle, tu es comme ces amis imaginaires que s’inventent les enfants dans leur solitude. Parce qu’un jour de désœuvrement, j’ai découvert plusieurs de tes amis, des amis que toi-même tu ne connaissais pas encore, j’ai eu l’idée de te créer. Comme Pygmalion recherchait la statue parfaite, j’ai tenté de te faire émerger d’un bloc de pierre brute. J’ai relevé mes manches, j’ai appris les rudiments de ton langage et je me suis laissée porter par ma passion. Chaque livre lu est venu donner un peu de relief, le bloc de pierre a, petit à petit, perdu de sa rudesse. Une forme s’est profilée. Le résultat est loin de ce que fut Galatée et ce n’est pas la perfection que je recherche. Tu me conviens dans tes imperfections et tes défauts.

Grâce à toi, de lecture en lecture, de lien en lien, de billet en billet, de rencontre en rencontre, je me suis redécouverte. Chaque matin, nous prenons le café ensemble, comme de vieux amis. Nous nous racontons. On t’a prêté des intentions, on a douté de toi, on t’a encouragé, on t’a félicité, on t’a remercié, certains ont déserté. C’est la vie, des hommes comme des blogs. Comme des amis, nous avons ri ensemble, nous avons tempêté ensemble, nous avons vibré, pleuré. Parfois même nous nous sommes disputés, puis réconciliés. Car je reviens toujours vers toi, même si parfois tu es trop exclusif, trop exigeant, trop bouffeur de temps. C’est un lien étrange qui nous raccorde. Nous nous nourrissons mutuellement, mais nous évitons de nous vampiriser, du moins j’essaie. Ami imaginaire, d’autres disent virtuel, tu m’as pourtant permis de reprendre le contact avec la réalité. J’ai vu émerger de derrière d’autres blogs, des personnes réelles, j’ai mis des visages sur des pseudos. Tu es une passerelle entre un monde intime, solitaire et le monde réel. Parfois les deux se mêlent et je prends conscience de ton pouvoir.

Mais tu es surtout une passerelle vers cet autre monde imaginaire qui est celui des livres. Sans les livres, tu ne serais plus. Finalement nous sommes un trio : les livres, toi et moi. Ce sont eux qui nous portent, qui nous rassemblent, qui nous nourrissent. Ils sont notre principal sujet de conversation, un sujet inépuisable, sans cesse renouvelé et qui nous promet une bien longue amitié.

Ah j’allais oublier de parler de notre mentor, celle qui nous hante, qui est sans doute à l’origine de tout : George Sand. Figure tutélaire, son ombre plane sur toi. Elle est un peu de ton identité et de la mienne, comment pouvais-je l’oublier ?

Quatre ans, c’est à la fois beaucoup et si peu, souhaitons-nous encore plusieurs années de complicité.

George.

Poster un commentaire

132 Commentaires

  1. Bon bloganniversaire!
    Même si je commente rarement, je lis tes billets chaque jour. Ca me permet de me tenir un peu au courant de l’actualité littéraire et ça me change des vieilleries SF dont je parle sur mon blog ;).
    Je ne sais pas si on peut intégrer des images dans les commentaires, j’avais une jolie couverture d’un livre de George Sand publié dans les années 1930.
    En même temps 4 ans ce n’est pas encore l’âge de raison ^__^

    Réponse
  2. Quelle belle façon de fêter ces quatre années !! Joyeux anniversaire à ton blog, et félicitations à toi George pour ce que tu en as fait. Merci de partager autant avec nous, et aussi bien. Je t’embrasse

    Réponse
    • L’envie de partager est toujours stimulé par les visites et les commentaires laissés, donc merci à toi aussi !

      Réponse
  3. dominiqueivredelivres

     /  avril 17, 2013

    jolie façon de souffler des bougies !! Je me suis mis à George Sand grâce à toi et à Claudialucia, c’est terrible ce que les blogs font faire 🙂

    Réponse
    • Je ne te le fais pas dire 😉 ! Oui j’ai une alliée de choix en la personne de Claudialucia pour parler un peu de George Sand. Merci !

      Réponse
  4. Superbe ton article et c’est un joli blog que tu as, très intéressant et riche 🙂 Je te souhaite qu’il dure aussi longtemps que tu le désires avec cette complicité dont tu parles 😉
    bonne journée ! bises

    Réponse
    • Merci Laure pour tes commentaires, tes « j’aime », c’est très motivant d’avoir des personnes qui comme toi viennent ici régulièrement.

      Réponse
  5. depuis que je suis « abonnée », je lis tout ce que tu écris car c’est passionnant. Je suis très en retard dans mes billets et comme je l’ai déjà écrit c’est pas facile couchée…Je finis « Pauline » de Georges Sand et d’écrire un texte d’après une conférence donnée sur George et Chopin.
    Donc je viens souhaiter un bon, anniversaire à ton blog et puisse -t-il nous tenir et haleine encore longtemps !
    Je pense qu’il aura un beau cadeau… Rien que le texte!
    avec encore le sourire

    Réponse
    • Merci Lilou pour tes visites ensoleillées et d’autant plus que ce n’est pas évident pour toi. J’ai bien hâte de lire tes billets qui seront passionnants !
      J’espère garder ce plaisir de bloguer mais avec tous ces témoignages d’amitié je pense que je vais m’incruster pour longtemps 😉 !

      Réponse
  6. Je n’ai pas le temps de lire cette lettre… je fais les valises et je regarde une dernière fois FB. Mais avant de partir, je viens te souhaiter un Bon Anniversaire cher blog !
    A bientôt…

    Réponse
    • C’est gentil à toi d’être passée avant de plier bagages ! Tu fais partie de celles qui me sont chères, bises !

      Réponse
  7. Quelle belle lettre ! Nous sommes plusieurs qui auraient pu écrire la même chose mais toi, tu l’as fait, et de fort bien jolie façon. Bon blog-anniversaire et continue encore longtemps !

    Réponse
    • Merci Catherine, oui je crois que nous avons toutes un peu cette relation paradoxale avec notre blog, je suis contente que tu te sois reconnue dans ces quelques lignes. Merci pour tes commentaires qui enrichissent ce blog !

      Réponse
  8. marclefrancois

     /  avril 17, 2013

    Une très belle déclaration d’…. anniversaire! Bravo pour ces 4 ans! Tiens, je pensais justement à toi hier… Eh oui, dès qu’il s’agit de George Sand, tu es presque automatiquement associée… Ce sera un petit article pour la semaine prochaine qui traite de ton auteur préféré (devrais-je mettre tout cela au féminin?). En tout cas, je n’ai pas trop le temps de visiter les autres blogs en ce moment (même si je le fais quand même, mais d’une façon un peu fugace), je dois rendre mon prochain manuscrit dans deux semaines, mais je me promets de revenir te voir et lire plus en détail tes écrits sur George Sand… et peut-être même, quand je serai libre, me remettre à la lire. Je crois ne pas avoir terminé Lélia… et il me reste encore d’autres inédits (pour moi) à découvrir…

    Réponse
    • C’est le problème avec George, on féminise ou pas ? Elle le faisait donc je pense que l’on peut se le permettre ! J’ai hâte de lire ce « petit » article, tu sais que je suis toujours attentive à tes billets sur Sand 😉 ! Bon courage pour les deux semaines à venir. Bonnes lectures sandiennes et merci pour ce commentaire !

      Réponse
  9. J’aime bien t’imaginer prenant le café le matin avec ton blog !
    Et je lui souhaite un bon anniversaire, à ton sympathique complice 🙂 !

    Réponse
  10. Magnifique texte !
    Alors avant de sortir mon mouchoir, je vous souhaite à toi et ton blog un très bon anniversaire… et une longue vie à venir 😀

    Réponse
  11. jolie manière de souhaiter l’anniversaire de ton blog, quatre ans, c’est à la fois énorme et peu… tout dépend sous quel angle ce chiffre est vu… belle journée à toi !

    Réponse
    • Merci Valou, grâce à lui nous avons pu nous rencontrer en vrai et ça ce n’est pas rien 😀 !

      Réponse
      • c’est vrai ! je suis toujours épatée de voir comment il est facile de faire connaissance avec des personnes, grâce à une simple page web (qui n’est pas un site de rencontre initialeent !)

        Réponse
  12. bon blog’anniversaire !
    une lettre d’amour à ton blog !

    Réponse
  13. Bon anniversaire à ton blog et toi. Cette lettre est très belle.

    Réponse
  14. Un super blog. Une future écrivaine ? Longue vie à tous les deux ou toutes deux (la plume et l’ossature) ♥ Facebooké et twitté !

    Réponse
  15. Derkenne marjolaine

     /  avril 17, 2013

    Bon anniversaire de blog!
    Le mien a 7 ans 🙂

    Réponse
    • Derkenne marjolaine

       /  avril 17, 2013

      Je voulais aussi te remercier pour la qualité littéraire de ton blog et ta fidélité à écrire tes articles. J apprécié aussi d’avoir fait ta connaissance en vrai par le club. Je suis toujours contente de voir que tu as écrit un
      nouveau poste sur ton blog 🙂

      Réponse
      • c’est trop Marjolaine 😉 ! Moi aussi je suis vraiment ravie de te connaître en « vrai » comme disent les enfants c’est l’effet kiss cool des blogs ! A bientôt !

        Réponse
    • 7 ans ? félicitations !

      Réponse
  16. Très bon anniversaire à ce très bon blog, loin d’être vieillissant à mes yeux et que j’espère lire encore longtemps. Ton texte est bien inspiré et comme toujours intelligent et agréable à lire. Bel hommage et longue vie aux livres de George !!

    Réponse
  17. Happy birthday depuis les antipodes! Nos meilleurs amis sont aussi ceux que l’on déteste le plus par moments, longue vie à votre relation!

    Réponse
  18. Bon blog anniversaire! Que tes mots continuent de nous faire voyager! Merci à toi

    Réponse
  19. Belle définition pour cette relation exclusive que tu entretiens avec brio ! Je ne commente pas beaucoup mais je lis chaque article. Bonne continuation !

    Réponse
    • Merci pour ce commentaire. Quand on tient un blog on a souvent du mal à imaginer les personnes qui nous lisent sans laisser de commentaire et c’est toujours un plaisir de les découvrir.

      Réponse
  20. Quelle belle ôde à ton blog et à ta passion du livre. Pour moi, c’est un vrai plaisir de venir lire sur ton blog tes découvertes et tes coups de coeur. Bravo et longue longue continuité. Rendez-vous pour le billet des 5 ans.

    Réponse
    • Merci (j’ai l’impression de me répéter mais c’est sincère!) pour tes commentaire et ta fidélité. A l’année prochaine 😉 !

      Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :