« Les Roses de Somerset » de Leila MEACHAM

Meacham les roses de somersetMary Toliver est une femme âgée quand s’ouvre le roman, mais on devine quelle belle femme elle fut et quel caractère décidé elle a encore. Sentant la mort approcher, Mary souhaite déposer un codicile auprès de son notaire et ami Amos Hine. Alors qu’elle avait toujours prévu de léguer sa plantation de coton à sa nièce Rachel, Mary aujourd’hui fait marche arrière. Évoquant une malédiction familiale qui a toujours touché les membres de la famille Toliver qui avait hérité du domaine, Mary cherche ainsi à préserver la jeune femme. Mais en quoi consiste exactement cette malédiction et quelle est l’histoire de cette famille et donc de Mary, c’est ce qui va être raconté dans cette saga d’un peu plus de 500 pages.

Au commencement il y a l’amitié de trois garçons : Percy, Ollie et Miles (frère de Mary). Leurs pères se sont installés à Howbutler au Texas où ils ont développé leurs affaires : le père de Percy Warwick, une scierie, celui d’Ollie un commerce de vêtements et celui de Miles et de Mary, une plantation de coton. Au cours des années, cette amitié va durer, avec un rituel en cas de dispute, un échange de roses : des rouges pour demander pardon, des blanches pour l’accepter.

Composé en quatre parties, le roman de Leila Meacham est une histoire romanesque dans le sens plein du terme : amour, héritage, trahison, courage, peines, sacrifice, dévouement, tous les ingrédients sont là pour rendre cette lecture efficace. On ne peut s’empêcher de penser à Autant en emporte le vent et sur bien des aspects Mary est un double de Scarlett, même si elle n’a pas l’ampleur de son modèle. Cette comparaison m’a un peu poursuivie durant toute ma lecture, biaisant sans doute mon appréciation du roman. Certes il n’y a qu’une Scarlett O’Hara, mais ce roman a ses propres qualités.

L’intérêt premier de ce roman est une composition non linéaire et à plusieurs voix, ce qui permet au lecteur différents points de vue à la fois sur l’héroïne principale (Mary) mais aussi sur le fond même de l’histoire. Cette histoire d’amour contrariée et douloureuse entre Mary et Percy séparés par une passion pour une plantation de coton que l’on se dispute et qui est, sans doute, finalement, le personnage principal de ce roman, tient la plupart de ses promesses. Le second intérêt vient des personnages auxquels on s’attache au fil des pages, dont on suit les péripéties, les joies et les douleurs avec émotion.

Toutefois, je reste un peu dubitative sur certains points de l’intrigue que j’ai trouvé parfois non aboutis, un peu tirés par les cheveux, quelques péripéties un peu too much qui dramatisent à outrance sans que cela soit vraiment nécessaire. J’aurais aimé plus de sobriété par moment et à d’autres plus de développement. Roman sans prétention et qu’on lit sans se poser de question emporté par la vie de ses personnages, par l’entêtement de Mary, l’amour de Percy, le dévouement aveugle d’Ollie et la haine aussi d’autres personnages. Il est vrai que je recherche souvent un peu plus dans les romans que je lis, mais, sans bouder mon plaisir, je peux dire que vivre un peu sur cette terre du Texas de 1916 à nos jours fut un voyage assez agréable cependant.

Merci à la toute jeune maison d’édition Charleston, dont le mot d’ordre est « la maison d’édition qui vous donne la joie de lire » et auquel ce roman correspond bien.

Roman lu dans le cadre du Challenge Lire sous la contrainte (couleur), du Challenge Amoureux saison 3 (cat. Amours Romanesques).

sous la contrainte (couleur)Challenge Amoureux saison 3

Publicités
Article précédent
Poster un commentaire

40 Commentaires

  1. Ca me semble être du pur romanesque. Noté, pour son côté « Autant en emporte le vent ».

    Réponse
  2. Quelquefois, c’est bien aussi ce genre de roman qui fait voyager sans trop avoir à réfléchir…
    Ah Scarlett!!! Justement, c’est la saga que j’ai lu en Janvier dernier (oui, j’ai décidé de lire une saga ou série par mois cette année…). Chaque fois que je vois le film, et encore plus maintenant que j’ai lu le roman et que je connais donc bien mieux l’histoire, j’ai une opinion différente sur Scarlett, son caractère, son comportement… Elle est si complexe et en même temps si fragile…
    En fait, j’adore les sagas qui se passent dans des plantations du vieux Sud comme on l’appelle, à l’époque de l’esclavage et à la veille de la guerre de Sécession… « Louisiane » de Maurice Denuzière (en 6 volumes!) est une des premières que j’ai lu et que j’ai adoré!
    Je ne connais pas du tout cette auteur, ni cette nouvelle maison d’édition, et je note bien volontiers ce titre… Pour quelques heures d’évasion… 😉

    Réponse
    • J’avais lu « Autant en emporte le vent » il y a très longtemps (1990 je crois) en été, et j’avais adoré aussi, je connaissais déjà le film que je revois toujours avec bonheur !
      Tu me rappelles l’existence de « Louisiane » que je n’ai jamais lu, peut-être pour un été faudrait-il que je me le trouve !
      Oui ces saga ont un charme particulier et les histoires de famille sont toujours prenantes. Celle-ci devrait te plaire.

      Réponse
  3. Pour un moment de détente, je le note !

    Réponse
  4. En effet, ça semble pleinement correspondre à ta catégorie !

    Réponse
  5. pas très inspiré par ce genre de livre

    Réponse
  6. Comme il n’y a qu’une Scarlett, je pense que je vais laisser ce titre.

    Réponse
  7. J’hésite à le lire… Je me méfie considérablement de ce genre de grandes fresques romanesques, qui se révèlent souvent un peu creuses. Difficile d’égaler Margaret Mitchell ! « Autant en emporte le vent » demeure à ce jour l’un de mes romans préférés, tant pour ses personnages et son intrigue que pour son contexte historique, admirablement décrit par l’auteur.

    Réponse
  8. Je me vois très bien lire ce roman en vacances … encore un titre à retenir

    Réponse
  9. J’ai beaucoup de plaisir à lire vos commentaires sur vos livres lus.
    Une envie de lire et parfois on est bien déçu, aussi un avis est toujours un PLUS.
    Merci – bien amicalement

    Réponse
  10. Je dois recevoir le livre très bientôt !

    Réponse
  11. Je suis en pleine lecture des aventures de Scarlett et j’adore jusqu’ici. Etant plutôt fan de ce genre de grande saga, je note le titre mais je laisserai décanter ma lecture d’Autant en emporte le vent, surtout si la comparaison n’est pas forcément en faveur de ce nouveau roman.

    Réponse
  12. Je le note pour une période où j’aurais besoin de lectures légères. De temps en temps j’aime bien ce genre de fresques 🙂

    Réponse
  13. On dirait que le roman à plusieurs voix est à la mode. J’en ai lu 2-3 dernièrement.
    Merci pour ta participation et à bientôt pour les résultats et la contrainte suivante.
    Bonne semaine.

    Réponse
    • J’aime assez cela les romans à plusieurs voix qui rompent l’aspect linéaire du récit !
      Je suis contente d’avoir remplie le contrat et attends dès à présent ta nouvelle contrainte !
      Bonne journée !

      Réponse
  14. Ok je le note pour mes prochaines vacances alors … en mai ! 😀

    Réponse
  15. ça à l’air pas mal, une lecture détente? Je note!

    Réponse
  16. Autant en emporte le vent fait partie de mes romans préférés.
    Du coup, je note ce titre. Je pense que cela fera une très bonne lecture de vacances!

    Réponse
  17. pas trop envie

    Réponse
  18. Ce que tu en dis me rappelle un roman lu il y a quelques années, dans ce style et qui s’appelait « Les roses du Texas » (tout un programme^^). J’aime ces fresques de temps en temps ! Je suis plongée dans La légende des Bloodsmoor de Oates, c’est autre chose mais j’adore !

    Réponse
  19. la saga « autant en emporte le vent » est chez moi, il faudrait que je prenne le temps de la lire…elle fait trois énormes pavés…je ne sais comment m’y prendre pour l’insérer dnas mes plans de lecture !

    Réponse
    • Je l’avais lu dans une vieille édition de Gallimard en broché en un seul tome, autant te laisser imaginer la masse et pourtant je ne me souviens pas d’avoir peiné, au contraire !

      Réponse
  20. Un roman de vacances apparemment… Eh bien, pourquoi pas ?

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :