Descente en librairie pour une boîte à bons-points

Je vis dans une ville de la banlieue parisienne où les grandes surfaces sont reines. Si l’on cherche un objet que ces grandes surfaces ne vendent pas, c’est un réel parcours du combattant et souvent les choses ont tendance à se corser en période de Rentrée Scolaire, quand les listes des professeurs nous font des demandes particulières. Cette année il s’agissait de trouver une boîte à bons-points d’une certaine dimension. Devant le désarroi des parents le jour de la rentrée, la maîtresse d’Eliot nous a donc orientés vers la Griffe Noire. Aussi, hier après-midi j’ai bien été obligée de m’y rendre ! J’ai donc bien déniché la fameuse boîte, mais, vous vous en doutez pas que.

La librairie était surtout bondée dans le coin papeterie et le comptoir de commande de livres scolaires, si bien que nous avions les tables un peu pour nous. Je suis assez contente de ma récolte d’hier, car j’ai trouvé certains romans que l’on ne voit pas partout.

Dans le détail, de haut en bas et de gauche à droite :

Rien n’est trop beau de Rona Jaffe, roman repéré à sa sortie et dont la sortie en poche et le dernier billet de Will à son sujet m’ont décidée à le ramener chez moi.

Les Trente-neuf marches de John Buchan, roman adapté par Hitchcock, et que j’avais repéré après le billet de Titine sur son blog.

Jouons avec les mots, jeux littéraires, dont Delphine m’a parlé lors de notre dernière rencontre du Club des Lectrices.

Ma brillante carrière de Miles Franklin, un roman et un auteur que je ne connais pas, mais ce roman étant défini comme le chef-d’oeuvre de la littérature australienne a suscité en moi une vague de curiosité. Quand j’ai également découvert qu’il s’agissait d’un témoignage féministe, j’ai été conquise.

La Peur de Laura Grimaldi. Dans mon désir de mieux connaître la littérature italienne contemporaine, j’ai eu envie de ce petit roman de moins de 200 pages, traitant du père et de la peur qu’il fait régner sur sa famille.

Cinq nouveaux romans vont donc inaugurer ma PAL 2012/2013. Je vous parlerai très prochainement de Jouons avec les mots. Pour les autres, je serais bien incapable de vous dire quand je les lirai, mais un jour, sans aucun doute.

Poster un commentaire

63 Commentaires

  1. Je n’en connais aucun.
    Bonne lecture !
    Je suis aphone.

    Réponse
  2. Le roman-témoignage de Miles Franklin « Ma Belle carrière » a croisé mon chemin, il y a quelques mois en librairie. Sauf que je n’ai pas craqué, n’étant pas très conquis par lui sur le moment. Mais tu m’as peut être fait changer d’avis. Si je le croise un de ces jours, je n’hésiterai pas. Surtout que j’ai un autre roman de cette auteure dans ma PAL:  » Le Pays d’en Haut » (qui n’est plus édité).
    Je pense que tu ne seras pas déçu par « Rien n’est trop beau ». Un petit bijou que ce roman.
    Je suis content, j’enchaine les coups de coeur ces derniers temps. Pourvu que ça dure.

    Réponse
    • Il y avait un autre roman de Miles Franklin, mais l’histoire m’a moins séduite !
      C’est toi qui m’a décidé pour « Rien n’est trop beau » 😉
      Tu as de la chance pour les coups de coeur, moi en ce moment c’est plutôt une phase bof bof !

      Réponse
  3. J’avais déjà « Les 39 marches » et tu sais que, comme toi, j’ai cédé devant « Rien n’est trop beau » Je n’en avais pas encore entendu parler mais la couverture était trop belle! Affligeant comme réaction!

    Réponse
  4. J’ai la chance d’avoir tout près de chez moi deux vraies librairies, avec des libraires qui lisent les livres qu’elles vendent – et je trouve toujours des trésors. Il y a aussi une papeterie, une vraie, où j’achète enveloppes, crayons et cahiers.
    Je vois que la Pal 2012/2013 est bien tentante….
    A bientôt !

    Réponse
  5. Quelle malchance de n’avoir que des grandes surfaces pour l’achat des livres ! J’ai eu de la chance, étant gosse et ado, c’est que mon ancienne ville possédait une bouquinerie et que je pouvais acheter des livres seconde main pour bien moins cher que dans une grande surface.

    Je ne cracherai pas sur ma ville d’adoption car Bruxelles possède son lot de bouquineries des mieux fournies. Une fois, j’ai même trouvé pour 4€ le dernier Giacometti/Ravenne qui venait d’apparaître au catalogue Belgique Loisirs (22€). Neuf en plus ! Du neuf en seconde main, what else ?

    Mes lieux de perdition sont le « Pêle-mêle » et « Évasions ». A force de voir votre tête, ils vous connaissent.

    Je ne connais pas les livres que tu as acheté, ni même la boite à bons points, que je n’ai jamais eu parce les profs ne nous l’ont jamais demandé, nous avions des gomettes (des petites étoiles que nous recevions lorsque nous étions sages ou que nous découpions bien sur les lignes).

    J’ai lu un livre qui se nommait « les 186 marches » mais il parlait du camp de Munthausen et il n’était pas facile à lire.

    A ce rythme là, nos PAL sont plus qu’obèses ! *rires*

    Réponse
  6. Vive les librairies indépendantes !

    Réponse
  7. Pour ceux qui cherchent des boites faites un tour chez moi! Mais c’est vrai que l’excuse est bonne.

    Réponse
  8. Je ne comprends pas pourquoi un instit. oblige les enfants d’avoir une boîte à bons points très spécifique. Je trouve ça d’une grande stupidité et je suis très très très polie !!!

    Réponse
    • Il y a un petit malentendu, l’instit avait marqué sur la liste une boîte pour mettre des points et des images, avec un format pour que les images puissent y entrer et aussi que la boîte ne soit pas trop grosse pour qu’elle ne prenne pas trop de place dans le casier. A la rentrée, plusieurs parents, dont moi, ayant eu beaucoup de mal à trouver une boîte potable, nous lui avons demandé où nous pourrions en trouver et c’est là qu’elle a indiqué la Griffe Noire, parce qu’elle savait qu’ils en vendaient. Pour moi ça tombait bien, ça me faisait juste un prétexte pour aller à la Griffe. Mais la maîtresse acceptait les petits tupperware, ou des boîtes en carton. Elle n’a pas obligé les parents à acheter une boîte spécifique, je te rassure !

      Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :