« Un si bel avenir » de Véronique Olmi

Je crois que ce livre est sur mes étagères depuis 2006 ou 2007. Je l’avais acheté un peu par hasard, à un moment où je commençais à me dire qu’il serait bien que je délaisse un peu le XIXème siècle pour lire de la littérature contemporaine. La première et la 4ème de couverture m’avaient sans doute décidée. Alors pourquoi est-il resté si longtemps fermé ? Je serais bien incapable de vous répondre, surtout que, après l’avoir lu, je me dis que c’est bien dommage de laisser ainsi sommeiller certains romans qui mériteraient bien plus d’attention.

Quand on reprend en main des livres choisis depuis plusieurs années, il arrive qu’on les redécouvre, et que l’on retrouve l’état d’esprit dans lequel on devait être au moment de leur achat. En relisant la 4ème de couv., j’ai compris que, malgré moi je choisis, je suis toujours attirée par des romans qui traitent du destin de femmes. Parfois aussi, le fait d’avoir attendu, rend le roman plus puissant car, soudain, on se rend compte que les années qui ont passé ont finalement servi à mieux appréhender l’histoire. Sans doute, si je l’avais lu en 2007, n’aurais-je pas été touchée de la même manière par l’histoire en parallèle des deux héroïnes, Clara et Élisabeth.

Clara et Élisabeth sont proches de la quarantaine. La première entretient une relation avec un acteur un peu plus âgé qu’elle. Ils ne vivent pas ensemble, leur amour est charnel, sans réel engagement et volonté d’engagement. Élisabeth quant à elle est actrice, mariée à un metteur en scène, et est mère de deux petites filles de 5 et 7 ans. Elle attend désespérément un nouveau projet qui relancerait un peu sa carrière. Lors d’une représentation théâtrale de L’Ecole des femmes, mise en scène par le mari d’Élisabeth, Clara et Élisabeth vont se revoir par l’intermédiaire de l’amant de la première qui avait joué dans une pièce, plusieurs années auparavant, avec Élisabeth. Au cours du roman, petit à petit, les deux femmes vont être amenées à se découvrir réellement, et vont devenir amies.

Ce roman est avant tout un roman sur l’amitié féminine, sur ce lien étrange qui parfois se noue entre deux femmes qui se sont reconnues comme à la fois semblables et différentes, qui se complètent et s’aident à vivre et à avancer à un moment charnière de leur vie. Elles en sont là, à ce moment charnière du choix vital, au moment où tout ce que l’on est en train de vivre commence à se fissurer et où il faut prendre une décision : soit accepter toujours ce qui pourtant devient de plus en plus inacceptable, soit tout bousculer et affronter ce qui paraît impossible à affronter. Le parcours sera difficile, les circonstances vont les pousser à faire le choix décisif.

C’est un roman violent sur le couple, sur la condition de la femme dans sa relation à l’homme, mais aussi sur le poids du passé familial qui entrave le présent, et sur la difficulté alors d’endosser le passé de l’autre quand on ne supporte pas son propre passé. C’est un roman sur la lâcheté des hommes, sur leurs infidélités, sur leur besoin de reconnaissance narcissique. Le choix du métier des personnages masculins n’est évidemment pas innocent, ce sont des hommes de la représentation, qui ont besoin du regard et du désir des autres pour exister, tandis que les deux femmes sont dans l’intériorité et l’introspection, voire même en décalage avec leur physique.

C’est un roman puissant, porté par une écriture qui parfois surprend, qui laisse surgir des jurons, des mots crus tout en étant, à d’autres moments, poétique et pudique. Un roman qu’on lit d’une traite, qui nous pousse à nous interroger sur nous-mêmes, sur nos choix, notre vie, même si notre passé est moins violent que celui des personnages. On peut en effet regretter une certaine accumulation dans le sordide, mais il fallait sans doute un traumatisme assez fort pour mieux comprendre l’importance de cette amitié entre Clara et Élisabeth. Et finalement, c’est cette amitié qui m’a le plus intéressée, ce lien étrange entre elles, et comment il s’est noué, un peu par hasar

C’est un roman qui sans aucun doute restera en moi. Je suis impatiente aujourd’hui de lire le dernier roman de Véronique Olmi dont la sortie en librairie est prévue pour le 23 août.

Roman lu dans le cadre de Objectif PAL Noire (102-1=101) organisé conjointement avec L’Or des Chambres et du Challenge ABC pour la lettre O.

Poster un commentaire

24 Commentaires

  1. Je crois l’avoir lu il y a plusieurs années, mais je n’avais pas du en saisir tout le sens…

    Réponse
  2. J’ai lu le roman qui sort ces prochains jours, et j’ai été contente de retrouver la Olmi que j’aime ! 😉 Je note ton livre lu aussi ! 😀

    Réponse
  3. J’aime ta critique et la façon dont tu as vécu cette histoire de femmes! J’ai justement envie de découvrir cette auteure… j’ai lu des bonnes et des mauvaises critiques sur ses différents romans. Je retiens ce titre, « Cet été-là » ainsi que son dernier roman.

    Réponse
  4. Je note, je note! Ca tombe bien, j’avais prévu de passer en librairie ce soir avant les vacances… 😉

    Réponse
  5. Je ne l’ai pas lu et ne pense pas le lire : le seul roman de Véronique Olmi que j’ai lu m’a déçue.

    Réponse
  6. Je n’ai lu pas lu ce livre mais je le note j’attends impatiemment son nouveau roman et vu le commentaire de Leiloonna, je suis contente ! ( car ses deux derniers livres m’avaient déçue par rapport à ses précédents romans)

    Réponse
  7. Il n’y a pas à dire, ce roman m’intéresse grandement! Je n’ai pas encore été trop séduite par les romans de Véronique Olmi, j’espère que ce sera l’occasion.

    Réponse
  8. Je ne connais pas du tout cette auteure mais ta critique me fait noter ce titre.

    Réponse
  9. je n’ai jamais lu cet auteur, j’ai noté « un si bel été » car le sujet me parle, si j’aime, je poursuivrais avec ce titre, je note de toute façon ! ma whish list s’allonge à vue d’oeil, grâce à toi

    Réponse
  10. lu il y a quelques années et… il ne m’en reste plus aucun souvenir! même quand je lis ton joli billet!

    Réponse
  11. J’aime beaucoup ce que tu dis sur l’adéquation entre le livre qu’on choisit et l’état d’esprit dans lequel on est. La plupart des livres qui sont sur ma PAL « noire » le sont parce que mon état d’esprit à changé et que je n’ai plus très envie de les lire…
    En tout cas, je note ce roman et cette auteur.

    Réponse
  12. Laurence (Lolotte)

     /  août 17, 2012

    Tant pis si ma PAL est déjà bien haute, celui là me tente vraiment ! Merci pour cette critique si détaillée.

    Réponse
  13. J’ai déjà eu deux déceptions avec cette auteure et du coup je ne suis pas certaine de retenter l’aventure. Mais je reconnais que le thème de ce roman-ci est quand même fort tentant…

    Réponse
  14. Je viens de finir Le Premier Amour que je n’ai pas trouvé désagréable mais qui ne m’a âs complètement convaincue. Mais celui-là a l’air encore une fois très intéressant.

    Réponse
  15. Il doit falloir le lire au bon moment ou être dans un état d’esprit réceptif si j’en crois les commentaires ! Je vais attendre avant de noter mais si je le vois… 😉

    Réponse
  16. valmleslivres

     /  août 20, 2012

    Le seul Olmi que j’ai lu, c’est le tout dernier et je crois que cette auteure n’est pas pour moi.

    Réponse
  17. Loto édition

     /  août 20, 2012

    Si vous voulez découvrir l’envers du décor du monde du livre et les aléas de la vie d’un petit éditeur à compte d’éditeur ou bien en savoir plus sur les phases de conception d’un livre, n’hésitez pas à passer sur mon blog :

    http://lotoedition.canalblog.com/

    Cordialement

    Réponse
  18. J’ai lu ce week-end un article sur son nouveau roman qui, à priori semble très bien. Je lis peu d’auteurs francophones donc je suis assez tentée de découvrir cette auteur, surtout après avoir lu ton billet. Merci !

    Réponse
  19. metaphorebookaddict

     /  août 26, 2012

    Le prochain Olmi a l’air d’être pas mal, en tout cas il m’a été conseillé plusieurs fois par les libraires.

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :