« Le Prince heureux et autres contes » d’Oscar Wilde

J’ai découvert ce petit recueil de contes du grand Oscar totalement par hasard, et je ne le regrette pas car j’ai fait la connaissance avec une autre facette de l’auteur que je ne connaissais pas.

Trois contes sont donc recueillis dans cette édition destinée à la jeunesse. Le premier, Le Prince Heureux, est une histoire d’amour fabuleuse entre une hirondelle et une statue dorée à l’or fin. Le statue désespérée par la misère qui l’environne décide de venir en aide aux plus démunis, mais ne pouvant descendre de son socle, elle fait de la belle hirondelle son messager. Conte moral sur la fatuité des idoles richement honorées, sur le dévouement, sur l’amour pur, sur la misère des hommes et des enfants.

Le second conte, Le Rossignol et la rose, est un chant désespéré. Wilde oppose le monde humain au monde animal, et notamment aux oiseaux, les plus beaux poètes. L’amour humain se révèle ici versatile, et capricieux, alors que le rossignol se sacrifie tout entier au nom de cet amour si volatile.

Enfin, Le Géant égoïste reprend, comme son titre l’indique, un personnage traditionnel des contes. Ce conte est un hymne à l’enfance, aux jeux, à l’innocence, mais aussi à la nature, dans lequel l’image christique s’invite étrangement.

Oscar Wilde, dans ces contes, respecte parfaitement les règles du genre : les animaux et les statues parlent, on y trouve des géants, un brin de féérie, une morale etc. mais Wilde y insère son cynisme qui renouvelle le genre. L’Hirondelle comme le Rossignol sont deux symboles de l’amour pur que l’homme dénature et sacrifie, certains aspects m’ont fait penser aux sonnets de Ronsard, poète que Wilde admirait, ai-je lu quelque part. La fin des contes n’est donc pas si simple, et laisse un goût désenchanté, et cela même si, finalement certains se finissent bien. Se lit donc ici une vision assez pessimiste de l’homme par comparaison au monde pur et désintéressé des oiseaux ou des enfants.

Recueil lu dans le cadre du Mois Irlandais et du Challenge Victorien.

Poster un commentaire

30 Commentaires

  1. Il va fallooir que je me remette à O.Wilde, je n’en ai qu’un vague souvenir (de style)… Pourquoi pas avec ces contes ? Je note…

    Réponse
  2. iloucat

     /  juin 5, 2012

    Je suis heureuse de vous voir mettre à l’honneur Oscar Wilde .J’ai lu sa biographie et une grande partie de son oeuvre et comme vous l’écrivez si bien il n’est pas si simple .

    Réponse
    • Merci Iloucat. j’ai lu quelques unes de ses oeuvres il y a plusieurs années, j’aimerais aujourd’hui relire « le portrait de Dorian Gray » qui m’avait beaucoup marqué dans mon adolescence ! J’ai eu beaucoup mal pour rédiger ce billet sur ses contes, car il me semble n’avoir pas saisi complétement toute la portée de ces contes.

      Réponse
  3. Quand j’étais petite, j’avais un album avec le prince heureux et un autre avec le rossignol et la rose, et je ne savais même pas qu’il s’agissait de nouvelles de Wilde Oo

    Réponse
    • C’est drôle comme enfant nous faisons des lectures sans connaître l’importance des auteurs que nous lisons, mais finalement c’est aussi intéressant car cela désacralise l’auteur et on ne retient réellement que l’oeuvre telle qu’elle nous est apparue !

      Réponse
  4. C’est noté George ! il me plairait bien.

    Réponse
  5. il faut que je m’y remette également à la lecture des oeuvres du grand oscar !

    Réponse
  6. Je ne commais pas du tout les écrits d’Oscar Wilde. Ces contes me paraissent une bonne entrée en matière.

    Réponse
  7. J’aime beaucoup les contes de Wilde. Lorsque j’étais petite, j’avais vu « Le prince heureux » en dessin animé. Lorsque j’ai relu le conte en étant adulte, j’ai pleuré comme une madeleine en me rappelant mon souvenir d’enfant. L’histoire est tellement poignante.

    Réponse
  8. C’est superbement bien écrit!
    Wilde y excelle!:)

    Réponse
  9. arieste

     /  juin 5, 2012

    j’ai très envie de le relire en voyant tous ces billets enthousiastes 🙂

    Réponse
  10. J’adore les contes d’Oscar Wilde mais bon je ne suis pas des plus objectives parce que j’adore tout ce qu’il a écrit. Je les ai lus pour la première fois au collège et j’aime bien les relire de temps à autre.

    Réponse
  11. je le souviens encore de la couverture du livre que j’avais enfant, j’aime beaucoup ces contes, juste après « le portrait de dorian gray », que je trouve sublime !
    bonne journée !

    Réponse
  12. Je pense que je prendrai ce livre, aperçu sur ta table travail 😉 ,pour ma fille.

    Réponse
  13. Le premier me dit quelque chose mais d’où je le connais, ça…

    Réponse
  14. C’est vrai qu’Oscar a plusieurs facettes, et celon les écrits on est toujours surpris par quelque chose de nouveau ! J’ai adoré ces contes, dans mon éditions il y en avait quelques unes en plus, un vrai régal !

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :