« Le Mystère de Callander Square » Anne Perry

Je poursuis ma découverte de la série Charlotte et Thomas Pitt écrite par Anne Perry. Grâce à une amie de Facebook qui m’a très généreusement offert plusieurs tomes de cette série et de celle de Monk, je peux lire dans l’ordre les deux différentes séries.

J’ai donc retrouvé avec plaisir ma chère Charlotte dans une nouvelle aventure. Le premier tome (L’Etrangleur de Carter Street) s’achevait sur les fiançailles de Charlotte et de Thomas, dans ce deuxième tome, Charlotte est enceinte de son premier enfant quand des jardiniers du Square Callander font une découverte macabre : deux bébés enterrés. Autour de ce square résident plusieurs familles de la haute société londonienne, des familles qui se côtoient et semblent tous avoir des choses à cacher. Très vite, on soupçonne des amours ancillaires et une volonté de dissimulation de grossesses non voulues. Thomas est chargé de l’enquête sur le terrain, mais Charlotte fait appel à sa soeur, Emily, qui, par son mariage, a accédé à cette haute société. Les deux sœurs décident de donner un coup de main à Thomas. Charlotte se fait engager auprès du Général Ballantyne, l’un des habitants du square pour tenter de glaner quelques informations, tandis qu’Emily use de sa haute maîtrise des conventions sociales pour nouer des liens avec les jeunes filles des différentes familles.

Comme dans le premier tome, Anne Perry maintient le suspens, et lance plusieurs pistes pour mieux dissimuler le réel coupable et la raison du crime. Les rebondissements sont présents et sont autant de coups de théâtre qui relancent l’intrigue tout en égarant encore plus le lecteur. Durant la plupart du roman, l’enquête semble piétiner et les suspects sont nombreux, ce n’est qu’à la toute fin du roman que le voile du mystère sera déchiré !

Au-delà de l’intrigue policière, sans doute plus marquée que dans le premier tome, j’ai particulièrement aimé la façon dont Anne Perry dresse un portrait social de la bonne société anglaise et notamment soulève la question des amours ancillaires, et des grossesses qui en sont souvent les malheureuses conséquences. Anne Perry révèle l’hypocrisie, en faisant sauter le vernis de cette société, en levant le voile sur les mariages arrangés pour éviter les scandales. Car tout est là : faire bonne figure, envers et contre tout.

A travers ce roman c’est aussi la condition des femmes qui est en jeu ici. L’ennui de ces femmes de la bonne société souvent mal mariées, supportant les infidélités maritales, mais aussi la condition de ses bonnes soumises aux désirs de leur maître et que l’on est prêt à accuser ou à écarter pour éviter de nuire à la bonne réputation de la famille. Mais Anne Perry montre aussi la force de caractère de certaines de ces femmes devant faire face aux égarements de leurs filles, et aux frasques de leur mari.

La sœur de Charlotte, Emily, m’est apparue plus intéressante que dans le premier tome, j’aime sa diplomatie et son intelligence, sa façon de maîtriser les conventions sociales pour percer les hypocrisies. Thomas, par son débraillé, son sens de la réflexion est également un personnage passionnant et son amour pour Charlotte le rend encore plus attachant.

Anne Perry, dans cette série, fait un portrait assez corrosif de la société victorienne, et maintient mon envie de poursuivre les aventures de ses personnages.

Roman lu dans le cadre du Challenge Victorien, du Challenge Anne Perry, du Challenge Polar Historique et du Challenge God Save the Livre.

Poster un commentaire

34 Commentaires

  1. Charlotte, Emily… Bronte ?

    Réponse
  2. Merci, grâce à toi j’ai commencé aujourd’hui L’etrangleur de Cater Street ! Ton billet d’aujourd’hui me conforte dans le choix de lire cette série.

    Réponse
  3. Décidément, cette série devient de plus en plus tentante! 😉

    Réponse
  4. Jusqu’à présent cette auteure ne lasse pas. C’est incroyable ! C’est bien que tu puisses lire les épisodes dans leur ordre. Bise

    Réponse
  5. arieste

     /  mai 13, 2012

    ravie que tu ais aimé, c’est une série dont on ne se lasse pas je trouve 🙂 Bisous

    Réponse
  6. Lolotte

     /  mai 13, 2012

    Je me suis arrêtée au tome 3, tu me donnes vraiment envie de reprendre cette série.

    Réponse
  7. sd49

     /  mai 13, 2012

    Depuis que tu en parles je suis très tentée…. et je viens de gagner un petit concours chez Liyah qui va peut être me permettre d’acheter le premier pour voir 😉

    Réponse
  8. Je dois être au tome 20. Ce tome reste un de mes préférés.

    Réponse
  9. J’en suis au Tome 5 (que ma mère m’a piqué entre temps !!!) et c’est toujours aussi passionnant, car elle approfondit à chaque fois un sujet inhérent à cette bonne vieille société mais le style du 4 m’a agacé car elle y fait « renifler » les protagonistes à tout bout de champ !!! Elle en a écrit deux cette année là, ils ne peuvent être tous « léchés » mais quand même !!! 🙂 J’ai le deuxième de Monk qui m’attend mais je suis moins…emballée ! Je vais l’attaquer d’ici peu dès que j’aurais mis à jour certains retards..

    Réponse
  10. Le premier tome est en effet moins « policier » que les autres. Mais ensuite, les enquêtes sont toujours sympathiques et on suit les personnages au fur et à mesure des épisodes, tout en découvrant différents aspects sociaux de la Grande Bretagne de l’époque! J’aime bien en lire un de temps en temps, je sais ce que je vais y trouver: du divertissement!

    Réponse
  11. J’en ai lu 3 de cette séries et 2 autres de cette auteure, je deviens « accro » des aventures de Charlotte et Thomas. comme toi il me tarde à chaque fois de voir l’évolution de leur couple ainsi que de celui d’Emily.
    Bonne soirée
    Emma

    Réponse
  12. J’ai lu le 1er de la série, j’aime bien. Et j’ai le 2ème dans ma pal.

    Réponse
  13. Il faut que je m’y remette ! Moi aussi je préfère les lire dans l’ordre pour voir l’évolution de Mr et Mme Pitt ^^

    Réponse
  14. Moi aussi j’ai bien aimé Emily (je précise que je n’ai lu pour le moment que le 1er volume). Au début on pense qu’elle accepte tout de cette société et puis on se rend compte qu’elle en a une parfaite intelligence et qu’elle a décidé d’y faire son chemin de femme, par une parfaite maîtrise des règles victoriennes. Ça m’a bien plu.

    Réponse
    • C’est un personnage très intelligent et qui fait des concessions pour avoir ce qu’elle veut, je la trouvais un peu hypocrite dans le tome 1, mais dans le tome 2 elle est machiavélique d’intelligence !

      Réponse
  15. Je l’ai lu il y a bien longtemps et en te lisant l’intrigue me revient bien en mémoire. J’aime aussi beaucoup cet univers et j’ai un peu (beaucoup !) laissé tomber mes lectures d’Anne Perry. Il faudrait que je m’en lise un de temps en temps.

    Réponse
    • C’est le genre de série qu’on dévore et dont, certainement on doit se lasser au bout d’un moment, mais à laquelle on revient avec bonheur le temps ayant passé !

      Réponse
  16. J’avais beaucoup aimé les 2 volumes que j’ai lu de la série Monk. Celle-ci, je ne l’ai jamais essayée – mais visiblement, j’ai tord 😉

    Réponse
  17. Quel est donc le troisième de la série Monk ???
    Je refais les blogs où l’on parle des livres d’Anne Perry … mais ne trouve pas de réponse à ma question !!!
    Merci beaucoup !!

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :