Une journée à Paris avec Lili Galipette : Orsay et descente en librairie

  Ce matin,Lili Galipette et moi sommes allées visiter l’expo Beauté, Morale et Volupté dans l’Angleterre d’Oscar Wilde. Paris était magnifique : le ciel bleu, un léger air frais, presque printanier, et deux amies en goguette, loin du quotidien et du travail.

L’exposition se compose à la fois de tableaux, de photos et de meubles de la deuxième moitié du XIXème siècle anglais, et présente donc l’aesthetic movement, ou mouvement esthétique, en français, qui rejoint notre Art pour l’Art français, mais va plus loin dans son champ d’application, car la volonté est de rendre beau les intérieurs, les meubles, joindre l’utile au beau, et lutter contre le matérialisme ambiant.

Dans chaque pièce plusieurs aphorismes d’Oscar Wilde ponctuent la déambulation du visiteur.

Depuis longtemps, et notamment depuis ma maîtrise, j’aime d’amour les femmes de Rossetti, d’Edward Burne-Jones sans oublier celles de James McNeill Whistler, dont les peintures illustrent bien souvent les couvertures des romans de Wilkie Collins ; ou les illustrations de la Salomé de Wilde par Aubrey Beardsley.

J’ai donc été ravie de voir ces toiles en vrai, immenses devant moi, ces femmes mythique, pulpeuses, aux cheveux ondulés savamment ramassés en chignon, ces robes en drapées (que nous devrions remettre à la mode!), et cette beauté extatique ineffable, de femmes fatales.Faire une expo avec une personne qui nous est chère, qui partagent les mêmes centres d’intérêt que soi, est sans aucun doute la meilleure façon d’apprécier une expo. Ce fut le cas pour nous, et nos yeux se sont remplis de beauté.

Si l’on peut regretter qu’Oscar Wilde apparaisse finalement bien peu, en dehors des aphorismes, et que son nom semble apparaître davantage comme une accroche pour l’expo, nous avons passé un merveilleux moment, que nous avons prolongé par la visite de la librairie, et quelques achats :

Deux marque-page, un magnet et un crayon à papier reproduction d’un papier peint. J’ai également acheté à Antoine Le Prince heureux d’Osar Wilde.

Après un déjeuner chez Cojean, et comme nous n’étions pas très loin du boulevard St-Michel, une petite descente chez Gibert s’imposait.

Etant très consciencieuse dans mes challenges, je suis donc revenue chargée de 2 gros sacs bien lourds, avec à l’intérieur par moins de 15 livres :

Pour le futur Challenge Molière organisé par Sharon :

L’oeuvre complète de Molière

Pour le Défi : Relisons les Rougon-Macquart :

Les quatre romans qui me manquaient pour commencer et en bonus Thérèse Raquin, pour 1€50, cela aurait été bête de passer à côté.

Enfin, quelques achats divers résultat de mes déambulations sur les blogs des copines, et grâce aux très bons conseils de Lili Galipette, qui sait tenter mais ne se laisse pas tenter.

De haut en bas et de gauche à droite :

Et devant moi, le monde  de Joyce Maynard

Le Vent dans les saules de Kenneth Grahame

Moi, Jennifer Strange, dernière tueuse de dragons de Jasper Fforde

G229 de Jean-Philippe Blondet

La Fille du Pasteur Cullen de Sonia Marmen

Ethan Frome d’Edith Wharton

De l’amitié, de l’art, des livres… la journée fut bien remplie, pleine d’émerveillement et de discussions.

Billet écrit en lien avec Le Mois Anglais.

Poster un commentaire

57 Commentaires

  1. Il me semble que je l’ai rêvée cette expo car j’étais comme dans un songe à déambuler dans les salles. J’ai été impressionnée par tous les tableaux, mais je garde un souvenir claquant de celui qui clôt la visite : Solstice d’été de Moore. D’ailleurs, j’ai la carte postale en permanence sous les yeux dans mon bureau.
    Magnifique journée George !

    Réponse
    • Voir en vrai, presque pouvoir toucher ces tableaux, c’est magique ! c’est femmes me fascinent, comme elles ont dû fasciner ces artistes fabuleux ! je regrette tellement d’avoir loupé l’expo sur les préraphaélites !
      Je vois que nos goûts sont décidément très semblables !

      Réponse
  2. PS : J’ai pris le même crayon et MP.

    Réponse
  3. J’ai aimé l’expo mais j’aurais aussi aimé qu’elle soit un peu plus grande 🙂 Y a des tas d’autres tableaux que j’aurais aimé voir!

    Réponse
  4. Une tentatrice sachant tenter… 😉
    Super journée avec toi !
    J’adore lire tes comptes rendus d’achat de livre : tout semble si simple, naturel ! Acheter 15 livres ? Mais ma bonne dame, c’est une bagatelle ! 🙂

    Réponse
  5. Quelle belle journée ça a du être !
    Bonne fin de semaine.

    Réponse
  6. 15 livres, rien que ça ? Franchement, tu es sûre que tu as bien fait le tour du magasin ? merci de me soutenir dans ma résolution de ne plus rien acheter 😉

    Réponse
  7. Je suis allée voir cette expo pendant les vacances. J’ai adoré.
    J’ai les mêmes éditions pour les oeuvres de Molière.
    Lancement du challenge : samedi (Je ne vais pas le lancer un vendredi 13, deux, le 14 janvier est une date facile à retenir pour moi)

    Réponse
  8. Je ne savais pas que le Maynard était sorti en poche ! Quelle bonne nouvelle pour ceux et celles qui ne l’ont pas encore découvert ! Je suis curieuse de lire ton avis 😉
    Idem pour « Ethan Frome » et vu que Lili le convoitait aussi, je suppose qu’elle a craqué au moins pour celui-là non ?

    Réponse
    • Tu es effectivement à l’origine de nos achats de Wharton, ton billet m’avait emballé, et grâce à Magali je l’ai acheté !
      nous sommes reparties toutes les deux avec notre exemplaire ! donc merci !
      J’étais très contente de trouver le Maynard en poche, depuis le temps que j’en entends parler !

      Réponse
  9. Une belle journée, qui fait du bien au moral 🙂

    Réponse
  10. Une bien chouette journée, et une George toujours aussi folle ! 🙂 Ceci dit j’ai aussi pu remarquer la semaine dernière que Lili savait très bien tenter … mais elle résiste elle !

    Du côté de l’expo, je crois que c’est finalement ça qui m’avait le plus déçu : pas beaucoup de Wilde dans tout ça, comme tu dis, il sert juste d’accroche, c’est dommage.

    Bonnes lectures maintenant !

    Réponse
    • Je résiste à la tentation parce que j’entends les cris déchirants de mes étagères surchargées… Les pauvres…

      Réponse
    • folle ? moi ??? pourquoi dis-tu cela, je ne comprends pas 😉 !! et puis ce n’est pas de ma faute mais de la tienne et de celle de Lili qui me lançaient des défis qui obligent à acheter des livres !
      J’attendais un peu plus de peintures aussi ! mais ce fut un beau moment !

      Réponse
  11. On a acheté les mêmes marque-pages à cette exposition ^^
    Je l’ai trouvé très intéressante ! Tu n’as pas été tentée de prendre la carte postale avec la photographie d’Oscar Wilde ?

    Réponse
  12. J’y vais demain ! Oui, je suis à Paris pour peu de jours et si je ne dois voir qu’une expo, ce sera celle-là ! Je n’y connais rien en peinture préraphaélite, c’est l’occasion.

    Réponse
  13. pour une descente en librairie c’est une descente en librairie!!!

    Réponse
  14. Encore une expo que j’ai très envie de voir et qui va sûrement me passer sous le nez par manque de temps… 😦

    Réponse
  15. Quelle jolie journée tu as passé là! En tous les cas, c’est ce qui ressort de ton billet…Se concluant par une chouette descente en librairie 😉 Ah « Le Vent dans les Saules »!!! Il faut absolument que je me le trouve!!! Je l’ai encore vu dernièrement dans un téléfilm biopic sur J.K.Rowling et déjà je me disais qu’il me fallait le lire bien vite…

    Réponse
    • J’avais repéré « le vent dans les Saules » sur le blog de Titine, et Magali est tombée dessus… c’est le problème d’aller en librairie avec d’autres blogueuses, tu penses pouvoir oublier certains titres et donc éviter de trop acheter mais l’autre s’en souvient pour soi… encore mieux d’un petit carnet de LAL !
      Je pense le lire un peu tous les soirs à mes enfants !

      Réponse
  16. Acheter 15 livres ? Il y a longtemps que je n’ai plus fait cela, ça me donne envie de faire un peu de shopping ! Mais ma bibliothèque est tellement remplie que je me demande si je ne vais pas bientôt devoir déménager… juste pour ca !

    Bonne lecture en tous cas 🙂

    Réponse
  17. Je savais que tu allais adorer l’expo ! La présence de Wilde n’est pas très importante à Paris, elle l’était beaucoup plus à Londres. Mais beaucoup de choses ont disparu entre les deux villes pour diverses raisons notamment la manque de place à Orsay. Personnellement je regrettais la disparition de la 3ème symphonie en blanc, les 3 étaient à Londres et j’avais très envie de les revoir ensemble. Mais bon dans l’ensemble je trouve l’expo d’Orsay vraiment très belle et très réussie. J’en suis repartie avec les deux mêmes marque-pages…étonnant non ? J’ai hâte de lire tes billets sur « Ethan Frome » et « Le vent dans les saules » deux de mes livres chouchous !

    Réponse
    • Oui et tu avais raison, j’ai beaucoup aimé ! merci pour tes explication sur l’expo de Londres ! c’est vrai que finalement l’expo n’est pas très étendue, ça m’avait fait le même effet pour l’expo Manet, mais je crois que c’est trop court qu’on aime !
      Pour « le vent dans les saules », c’est ton billet qui m’a donné très envie et par chance Lili est tombé dessus ! pour les marque-page que veux-tu nous avons, je crois, la même sensibilité, donc ….

      Réponse
  18. Je suis également allée voir cette expo, il y a un moment déjà, et effectivement, quel régal ! Je suis repartie avec les mêmes marque-pages que toi. Par contre, moi j’avais intentionnellement évité Gibert ! Waou 15 livres quand même ! Et de belles lectures en perspective !

    Réponse
  19. J’en pleurerais presque… je rêvais de voir cette expo! Tout comme toi, les préraphaélites et moi, une intense histoire d’amour, tant à regarder, que sur les couvertures de livre mais aussi pour ma peinture, ils m’inspirent, la profondeur des sujets, la symbolique, les tonalités, leur histoire, à ce petit groupe, me fascine.

    Réponse
    • J’avais bien senti en toi cette influence dans ta peinture ! je regrette de n’avoir pas vu l’expo sur les préraphéalites, mais peut-être une autre fois ! quand viens-tu à Paris qu’on se fasse une journée comme celle-là ?

      Réponse
      • Je sais pas mais c’est prévu, mentalement… je sais que quand je monterai à Paris, on se fait un truc 😉

        Réponse
  20. Rien que le titre de l’expo me fait rêver et baver d’envie (pas très chouette de baver, j’en conviens… 😉 )… Et je retiens autre chose de ton article : l’amitié « bloguesque »! Vous avez du passer une merveilleuse journée toutes les deux!

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :