« La Princesse de Montpensier » Madame de Lafayette (« Un Jeudi, Un Livre » #7)

Je m’étais dit que je poursuivrais ma lecture du tome 2 de Millénium, mais en tombant sur la nouvelle de Madame de Lafayette gentillement posée sur mon bureau, et constatant que nous étions Jeudi, je me suis installée sous la couette (avec le vent qui soufflait et la pluie battant les fenêtres c’était l’endroit idéal) et je me suis retrouvée au XVIIème siècle, l’espace d’une heure. Moins connu que La Princesse de Clèves, cette nouvelle apparaît cependant comme un classique à découvrir.

Mlle de Mézières, à l’âge de treize ans, vouait un amour partagé avec le Comte de Guise, mais, compte tenu de certaines rivalités de famille, il fut convenu qu’elle épousât le Prince de Montpensier. Les batailles contre les Huguenots étant fréquentes et le Prince souvent absent, la belle princesse se retrouva du même coup trop fréquemment seule. Le Comte de Chabannes, ami du Prince, fut chargé de veiller sur la dame pendant l’absence de son mari.

Cette nouvelle, d’une cinquantaine de pages, fut écrite sept ans avant la célèbre Princesse de Clèves. On y retrouve le style neutre et purement narratif de Madame de Lafayette, son art de l’ellipse, et sa faculté d’évocation des intrigues de la Cour. Autour de la Princesse de Montpensier, quatre hommes gravitent : le Prince de Montpensier, son mari ; le Comte de Guise, son ancien amour ; le Comte de Chabannes, ami du Prince, et dans une moindre mesure, le Duc d’Anjou. Tout d’abord vertueuse et fidèle à son mari, la Princesse va, petit à petit baisser sa garde, pour son malheur.

Comme pour La Princesse de Clèves, les généalogies et autres titres en tout genre, m’ont un peu égarée, mais finalement cela n’enlève rien à l’histoire elle-même, histoire qui se veut exemplaire et sans doute destinée aux jeunes filles pour les prémunir contre les risques de la passion. Cette nouvelle rejoint donc les récits enchâssés que l’on retrouve également dans le roman de Madame de Lafayette et la dernière phrase de la nouvelle en est une preuve flagrante :

Elles mourut en peu de jours, dans la fleur de l’âge, une des plus belles princesses du monde et qui aurait été la plus heureuse si la vertu et la prudence eussent conduit toutes ses actions. (p.70)

Une lecture rapide et agréable avec ce style ancien, où regorgent les subjonctifs, les mots désuets mais qui donnent un charme supplémentaire à cette lecture.

Bertrand Tavernier a adapté cette nouvelle au cinéma. Le film est diffusé actuellement sur Canal +, je compte donc le voir pour compléter ma lecture, et me donnera l’occasion d’écrire un nouveau billet sur cette oeuvre.

Roman lu dans le cadre du Challenge Un Classique par mois, du Challenge Dame de Lettres, et du Challenge La Littérature fait son cinéma.

Un Jeudi, Un Livre

Poster un commentaire

28 Commentaires

  1. J’ai lu la nouvelle l’an dernier, et je viens juste d’acquérir le DVD du film, que je regarderai je ne sais trop quand. Je croule déjà sous le travail dès la reprise !

    Réponse
  2. Lu aussi l’année dernière pour le challenge de Céline. J’ai succombé au charme du comte de Chabannes. Quant au film, je n’ai pas voulu le voir et je ne sais pas si je le verrai en DVD. Par contre, Lambert Wilson dans le rôle du comte est tout à fait irrésistible !

    Réponse
  3. michelle

     /  janvier 5, 2012

    je ne participe pas au challenge , j’avais trouvé la princesse de Clèves un tantinet ennuyeux , je ne suis pas véritablement admirative de Mme de lafayette

    Réponse
  4. je l’ai sorti de ma PAL ; dès que le mois anglais est terminé, j’attaque…je n’ai pas l dvd ni canal+ mais je compte sur ton joli futur billet pour nous allécher . bonne nuit

    Réponse
  5. Je l’ai lu il y a peu et je n’ai pas du tout aimé. Comme tu le dis, la généalogie et les titres ont gêné ma lecture et le style était vraiment trop neutre, trop narratif pour moi… Il faudrait que je voit le film, cela me réconcilierai peut être avec Mme de Lafayette.

    Réponse
  6. J’ai la princesse de Clèves chez moi, il va falloir que je sois très ouverte et en éveil pour me lancer dans cette lecture…nous verrons bien durant l’année !

    Réponse
    • Comme je le disais on peut être un peu paumé par les réf. historiques, mais comme toi tu t’y connais en cette matière tu devrais t’y retrouver!

      Réponse
      • arrête je rougis, j’ai encore beaucoup de boulot pour me sentir à l’aise dans cette période de l’Histoire…je dirai même SURTOUT pour cette période !

        Réponse
  7. J’ai vu quelques passages du film et je peux déjà dire que l’ambiance et les costumes sont vraiment très attrayants… Par contre, souhaitant lire le livre avant, je ne me suis pas trop attardée sur l’intrigue ou les dialogues…

    Réponse
  8. Ah les lectures sous la couette ou confortablement callé devant la cheminée alors qu’il neige et gèle dehors ! Rien de mieux pour partir à l’aventure… sans risque autre que de ne plus pouvoir lacher prise avant la fin 🙂

    Réponse
  9. Une lecture programmée, cette princesse, sur les étagères déjà.
    Bonne année à toi, mais je vois que tu es déjà bien pourvue en projets et challenges!

    Réponse
  10. j’avais adoré ce livre justement pour son côté un peu désuet… le film est très beau

    Réponse
  11. Je garde un bon souvenir du film et pour ce qui est du livre, il m’attend dans ma PAL (heu…dans un de mes cartons) en format Folio 2 euros ainsi qu’en audio (téléchargé sur le net).

    Réponse
  12. L’adaptation m’attend dans ma pile de films à voir. Je pense que je lirai la nouvelle après !

    Réponse
  13. Je viens de m’inscrire au challenge un classique par mois… J’ai lu celui-ci durant mes études et j’en garde un très bon souvenir. Par contre je suis passée à côté du film mais je vais essayer de me rattraper parce que Lambert Wilson je ne peux pas résister…

    Réponse
  14. J’avais adoré la princesse de Clèves, donc pourquoi pas =)

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :