« Ecrire » Marguerite Duras

Avec ce billet, j’entame un rattrapage, un flash-back dans mes Lectures d’Avant le Blog. Je ne sais pas vraiment pourquoi j’ai choisi ce texte plutôt qu’un autre, sans doute parce que le souvenir que j’en garde est précieux. J’ai eu ma période Duras, comme on dit. Pourtant notre première rencontre fut houleuse, voire pire. J’étais en seconde et la prof de français nous avait mis Barrage contre le pacifique, au programme. Ce fut une lecture douloureuse, ennuyeuse, à tel point que Marguerite et moi, à la fin de ma seconde, ont été pas du tout copines.

L’année d’après, mon prof de latin (il y a comme cela des profs dont on se souvient…), vient à me parler de Duras : « – J’ai beaucoup de mal avec Duras… », j’étais assez balèze en euphémisme déjà à l’époque. La conversation s’engage et mon prof me glisse :  » – Lisez Les Petits chevaux de Tarquinia, et nous en parlerons ». Comme j’étais une élève consciencieuse, j’ai suivi le conseil de mon mentor. Et… depuis Marguerite et moi, on s’entend beaucoup mieux.

Ecrire est un texte, un essai peut-être, plutôt une réflexion sur l’écriture, sur cette fonction, cette nécessité d’écrire. Le style est limpide, bref, fait de petites phrases, de petits paragraphes lapidaires qui nous poussent à notre tour, à réfléchir. C’est bien sûr aussi un étude intéressante sur Duras écrivain. Sur la page de garde de mon exemplaire, j’avais marqué cela : « Fin septembre 93 – Grenoble », j’avais donc 21 ans, j’étais en fac de lettres.

En feuilletant mon exemplaire, je suis tombée sur trois paragraphes soulignés au crayon à papier :

Le Solitude, c’était ça aussi. Une sorte d’écriture. Et lire c’était écrire. (p.44)

et plus loin :

L’écriture c’est l’inconnu. Avant d’écrire on ne sait rien de ce qu’on va écrire. Et en tout lucidité. / C’est l’inconnu de soi, de sa tête, de son corps. Ce n’est même pas une réflexion, écrire, c’est une sorte de faculté qu’on a à côté de sa personne, parallèlement à elle-même, d’une autre personne qui apparaît et qui avance, invisible, douée de pensée, de colère, et qui quelquefois, de son propre fait, est en danger d’en perdre la vie. (pp.64/65)

et enfin :

L’écrit ça arrive comme le vent, c’est nu, c’est de l’encre, c’est l’écrit, et ça passe comme rien d’autre ne passe dans le vie, rien de plus, sauf elle, la vie. (p.65)

Pourquoi ces phrases-ci et pourquoi pas d’autres ? qu’est-ce qui m’a poussée, à l’époque, à souligner ces lignes ? Sans doute ma propre interrogation sur la solitude et la lecture, mais sans doute aussi, parce que ces notes sur l’écriture qui avance toute seule, qui crée un monde, me fascinaient et me fascinent encore aujourd’hui. J’aime lire les interrogations des écrivains sur leur art, comment ils écrivent, où, quand. En le découvrant, j’ai l’illusion de croire que je les connais un peu mieux. Dans texte, Duras s’interroge également sur sa relation avec ses livres, de la différence entre ce qu’elle a voulu écrire et la façon dont cela a été perçu une fois le livre paru, détaché d’elle.

Ce texte est finalement une belle entrée en matière pour aborder l’œuvre de Duras.

Photo de Boris Lipnitzki

De Duras, depuis Le Barrage contre le pacifique et Les Petits chevaux de Tarquinia, j’ai lu L’Amant, La Douleur et Moderato Cantabile.

Challenge Le Nez dans les Livres

Poster un commentaire

26 Commentaires

  1. « Ce texte est finalement une belle entrée en matière pour aborder l’œuvre de Duras. »

    Hé bien figure-toi que je me le gardais sagement dans ma PAL, attendant de lire quelques oeuvres de Duras pour pouvoir mieux apprécier celui-ci.
    Il semblerait que je doive plutôt faire le contraire. Merci du conseil 😉

    Réponse
    • les Livres de George

       /  août 27, 2011

      Mais de rien ! j’espère qu’il te plaira, je trouve que c’est une belle réflexion sur l’écriture !

      Réponse
  2. J’ai commencé Duras avec « l’amant » et j’ai peut-être eu de la chance de tomber sur une bonne première lecture ! les premiers livres que l’on lit d’un auteur sont très importants ! (comme certains profs d’ailleurs ^^) une beau livre pour une belle entrée en matière de cette nouvelle rubrique 🙂

    Réponse
    • les Livres de George

       /  août 27, 2011

      J’ai lu « l’amant » plus tard, je te conseille « les petite chevaux » 😉

      Réponse
  3. Ben tu sais quoi? Je n’ai jamais lu de roman de Marguerite Duras… Honte à moi… J’ai un vague souvenir de passages de « L’Amant »… Mais franchement, je ne pense pas que je l’ai lu… Je sais, je sais : il va falloir y remédier! 😉

    Réponse
  4. Je l’ai lu aussi et j’en ferai une critique dans le cadre de ton challenge bientôt. J’ai aussi lu « Le square » et « Le vice-consul » (j’ai adoré ce dernier). J’avais lu « L’amant » à l’adolescence également.
    Dans « Ecrire », j’avais noté cette citation que j’ai envie de partager ici : « C’est ça l’écriture. C’est le train de l’écrit qui passe par votre corps. Le traverse. C’est de là qu’on part pour parler de ces émotions difficiles à dire, si étrangères et qui néanmoins, tout à coup, s’emparent de vous. »
    Les phrases que tu cites sont intéressantes également et puis c’est toujours émouvant de retrouver des phrases soulignées dans un livre lu il y a longtemps ….

    Réponse
    • les Livres de George

       /  août 27, 2011

      J’ai souvent entendu parler du « vice-consul », il faudrait que je le lise ! J’aime beaucoup ta citation, merci de la faire partager !

      Réponse
  5. Ce besoin de lire avec un crayon ! A mi-chemin entre lecture et écriture, une façon de pénétrer dans l’écriture de l’auteur, de s’imprégner de ses phrases … et chaque relecture ajoute ses traits soulignés, laisse sa trace du moment comme un escargot qui passe entre les mots … le crayon ralentit la lecture, pour la savourer … Bonne semaine 🙂 !

    Réponse
    • les Livres de George

       /  août 27, 2011

      Je suis (bien sûr) entièrement d’accord avec toi ! j’aime en feuilletant mes livres retomber sur ces phrases soulignées!

      Réponse
  6. Duras est fascinante… je pense que grâce à toi je saisirai l’occasion d’en savoir un plus sur elle: si jamais le livre passe sous mes yeux je ne raterai pas l’occasion!

    Réponse
  7. Je n’ai plus envie de lire des oeuvres de Marguerite Duras, depuis que j’ai dû lire L’amant pour le bac français. Mauvais souvenir. J’ai lu d’autres romans depuis, mais non, rien. Je me dis que j’ai d’autres romans à découvrir.

    Réponse
    • les Livres de George

       /  août 27, 2011

      Sans doute ! J’ai adoré « la douleur », si je peux te le conseiller 🙂

      Réponse
  8. Je suis Durassienne jusqu’à l’os. J’adore cette ôde à l’écriture qu’est « Ecrire ».
    Mon roman préféré reste « Le Ravissement de Lol V.Stein ». Mais en réalité, je les aime tous dans leurs petites particularités, dans ce qu’ils ont d’unique vis à vis du pacte de lecture de Duras.

    Réponse
    • les Livres de George

       /  août 27, 2011

      J’aime beaucoup les titres de Duras, ils sont à eux seuls des invitations !

      Réponse
  9. Ah, mais ça m’a l’air très intéressant !

    Réponse
  10. Et bien après l’Amant, j’ai voulu lire Barrage contre le Pacifique et ça m’a calmée à vie, Je n’ai jamais rouvert un Duras, ai-je tort ? Sûrement quand je lis ton billet sur ce livre qui pour le coup me fait envie ! ce sera certainement un futur emprunt bibliothèque.. (Moi aussi je souligne au crayon…très pratique quand on reprend un livre lu mais parfois que de surprises quand on voit ce qui a été souligné ! Han, il y en a je n’oserais même pas les prêter ! 😉

    Réponse
    • les Livres de George

       /  août 27, 2011

      Comme moi tu as commencé par les plus lus (je crois!), allez encore un essai 😉

      Réponse
  11. Ah, Duras, encore tant à lire de cette auteure exceptionnelle !!!! 😀

    Réponse
    • les Livres de George

       /  août 27, 2011

      Effectivement, j’en ai quelques uns dans ma très vieille PAL qui m’attendent encore !!!

      Réponse
  12. J’ai beaucoup de mal avec Duras… 🙂

    Réponse
    • les Livres de George

       /  août 27, 2011

      heu tu peux peut-être essayer « les petits chevaux » ????? 🙂

      Réponse
  13. je crois que cela devrait me plaire 😉

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :