« Contre-enquête sur la mort d’Emma Bovary » Jean-Philippe Doumenc (Best Of)

Un roman idéal pour l’été, que j’ai lu en avril 2009, intelligent, passionnant, un roman policier autour de celui de Flaubert, génial !

Ces derniers temps la littérature, les auteurs, les romans, deviennent des sujets de roman… Julie Wolkenstein revisite le Portrait de femme  d’Henry James, dans son roman L’Excuse, l’oeuvre de Jane Austen est l’ingrédient principal du roman The Jane Austen Club, sans oublier les romans de Jasper Fforde… Là encore Doumenc utilise la littérature et un roman bien connu pour écrire son propre roman !
Emma Bovary, alitée, agonise après avoir avalé une bonne dose d’arsenic ! A son chevet, son mari Charles, Homais le pharmacien et deux médecins réputés : le docteur Canivet et le professeur Larivière! Alors que celui-ci se trouve seule avec la mourante, celle-ci parvient à articuler : « assassinée, pas suicidée… ». Le commissaire Delévoye et un jeune chargé de Préfecture, Rémi, sont alors envoyés à Yonville pour enquêter…
Madame Bovary.jpg
AHHHHHHHH! quel plaisir ressenti à la lecture de ce roman ! Doumenc s’approprie de façon magistrale le roman de Gustave Flaubert! Il en connaît les moindres recoins, restitue parfaitement chaque personnage… Chaque personnage est interrogé, on cherche des indices… et on plonge dans un roman policier digne d’un bon vieux Agatha Christie !
J’ai avalé ce roman en un jour… le style m’a portée, je me souvenais des scènes lus dans le roman de Flaubert, je revoyais cette pauvre Emma courant partout pour réclamer de l’argent à ces hommes qui l’ont si mal comprise et si mal aimée.
Mais Doumenc va plus loin, sous-entendant que toute l’histoire et Emma Bovary elle-même ont existé… il insère des personnages absents du roman de Flaubert, lequel apparaît également au détour d’une page comme Hitchcock dans ses films… Il y a une maîtrise incontestable de l’oeuvre de Flaubert, de son écriture, de l’ambiance réaliste et souvent sombre et mesquine des romans de Flaubert. Finalement ce que tente de faire Doumenc, c’est rompre l’illusion romanesque, c’est nous dire : « non les romans ne sont pas des romans »! La postface donne le vrai sens de l’énigme, dévoile les réelles intentions romanesques de Doumenc : la contre-enquête porte-t-elle sur le personnage Emma Bovary ou sur le roman « Emma Bovary » ??? le personnage et le roman portant le même nom (éponyme donc!), le doute est permis, et l’on sent que Doumenc s’amuse de cette confusion possible !
Alors après cette lecture on a bien sûr envie de relire Emma Bovary, de le confronter au roman de Doumenc, de relire les scènes clef, de refaire l’enquête, voire de vérifier si Emma a réellement existé ou non, et si l’on peut dénicher le portrait qu’Edouard Dubuffe aurait fait d’Emma…
dubuffe.jpeg
Je l’avoue je l’ai cherché ce portrait, mais en vain : vérité ou mensonge ? toutefois le peintre existe bien, et il faisait bien des portraits. Bref, Doumenc nous pousse à faire une contre-enquête de son roman, une contre-enquête de « Contre-enquête sur la mort d’Emma Bovary » et j’adore ce petit jeu-là !


Poster un commentaire

31 Commentaires

  1. J’avais bien aimé le principe aussi. Mais j’ai été un peu moins enthousiaste que toi à cause de certaines longueurs qui ont fait trainer l’enquête dans le remémoration des faits et gestes de chacun.
    Mais il est vrai qu’il revisite à merveille l’oeuvre et il nous laisse l’accompagner dans ses démarches.

    Réponse
    • les Livres de George

       /  juillet 19, 2011

      Je me souviens l’avoir lu en un ou deux jours, je n’ai donc pas ressenti les longueurs dont tu parles, mais c’est le propre de la lecture, chaque lecteur a sa lecture 😉

      Réponse
  2. Le livre est dans ma PAL depuis sa sortie, mais comme je finissais ma thèse à l’époque et qu’il y avait beaucoup d’Emma Bovary dedans, j’avais laissé de coté. Ton billet me donne bien envie de le faire émerger de ma PAL.
    Par contre, par chez nous en Normandie, on sait qu’Emma a existé !
    Elle s’appelait Delphine Delamare et a connu le même destin qu’Emma, sans l’aspect romanesque apparemment. Sa fille a eu un mal fou à se marier car tous ses prétendants fuyaient en apprenant qu’elle était la fille de la Bovary.
    On peut même voir sa tombe à Ry où la pierre tombale a été volée il y a quelques années puis remplacé par les fidèles de Flaubert.
    Si Doumenc n’en parle pas, c’est sans doute parce qu’il veut que l’on reste focalisé sur le personnage d’Emma plutôt que sur l’histoire vraie de Delphine ? 🙂

    Réponse
    • les Livres de George

       /  juillet 19, 2011

      Merci pour toutes ces infos, tu es une mine d’info !!! Il me reste à relire le roman de Flaubert 😉

      Réponse
  3. Un roman à lire cet été ^^ En tout cas ton avis enthousiaste me donne très envie de me plonger dans cette enquête 🙂 A bientôt et merci de ce partage !

    Réponse
  4. Je serais très curieuse d’y jeter un œil, même si le livre originel n’est franchement pas l’un de mes préférés… Mais qui sait, ce serait peut être l’occasion pour moi d’une réconciliation ^^

    Réponse
  5. Il m’avait déjà intrigué quand je l’avais croisé par-ci par-là, tu as gagné, je note.

    Réponse
  6. Est-ce que tu as vu le film ? Vaut-il le détour ?
    En plus de ce titre, je note l’excuse : je ne connaissais pas ! Ce sera un vrai plaisir de retrouver Mme Bovary et j’avoue avoir un faible pour els romans qui parlent de romans !

    Réponse
    • les Livres de George

       /  juillet 19, 2011

      Le film de Chabrol est génial, enfin une adaptation ciné réussie, je te le conseille !
      j’espère que tu aimeras ces deux romans, j’ai plus apprécié celui de Doumenc, mais « l’excuse » vaut vraiment le détour surtout quand on aime Henry James !

      Réponse
  7. Tiens! Il faudrait peut-être que je le relise « Emma Bovary » moi…
    Tu as des « Best Of » vraiment top pour nous faire patienter : j’adore!
    Au fait, t’as vu comme ça souffle en ce moment dis?… Je suis désolée, je n’ai rien pu faire et le parasol de la terrasse s’est fait la malle ailleurs… Emporté vers d’autres lectrices à protéger? Va savoir!… 😉 lol…

    Réponse
    • les Livres de George

       /  juillet 19, 2011

      pauvre parasol !!!! après le vent c’est la pluie, je préfère le vent 🙂

      Réponse
  8. Comment résister? Je le note, forcément!

    Réponse
  9. depocheenpoche

     /  juillet 8, 2011

    Comme toi, j’ai adoré ce roman. Lorsque je me suis mise à le lire, je ne me souvenais plus des détails du « Emma Bovary » de Flaubert que j’avais beaucoup aimé d’ailleurs mais je suis rentrée dans ce livre avec une aisance incroyable et je me suis laissée prendre à cette contre-enquête comme un roman policier avec un plus qui fait que la lecture de ce roman a été un coup de coeur pour moi.

    Réponse
    • les Livres de George

       /  juillet 19, 2011

      J’ai lu le roman de Flaubert il y a longtemps et en lisant le roman de Doumenc tout m’est revenu ! j’ai aussi beaucoup apprécié le côté enquête policière !

      Réponse
  10. j’avais trouvé cette « contre-enquête » intéressante 😉

    Réponse
  11. J’avais adoré moi aussi !

    Réponse
  12. J’ai adoré ce roman, vraiment très distrayant mais aussi intéressant. La vision d’Emma Bovary donnée dans le roman est savoureuse même si sa légende en prend un sérieux coup !

    Réponse
    • les Livres de George

       /  juillet 19, 2011

      Déjà maltraitée par Flaubert, on ne peut pas dire que Doumenc fasse mieux !

      Réponse
  13. Ah je confirme, tes best-of sont bien choisis !! Et l’histoire d’EstelleCalim me donne encore plus envie de le lire, je le nooote, tu veux ma mort ? Bon je n’ai pas aéré depuis deux jours mais d’autres sont venues à ce que je vois… Les plantes, elles, repartent !!^^ Et ta Clé USB? Hein ? Elle sert à quoi ? 😀

    Réponse
    • les Livres de George

       /  juillet 19, 2011

      Merci pour tes visites, j’ai retrouvé la maison parfaitement rangée, les chats bien nourris et les plantes resplendissantes 🙂

      Réponse
  14. Voilà un livre que j’ai souvent regardé sur les étals des libraires… sans franchir le pas mais là, je vais peut-être bien craquer !

    Réponse
  15. Merci de me rappeler ce titre dont j’avais entendu parler mais que j’avais oublié.
    Je découvre votre blog et je pense y revenir souvent tant il fourmille de bons conseils.

    Réponse
    • les Livres de George

       /  juillet 20, 2011

      Grâce à vos/tes commentaires je découvre avec beaucoup d’intérêt le vôtre/tien ! j’aime beaucoup !

      Réponse
  16. Je n’ai même pas peur. J’ai lu Madame Bovary et j’ai détesté (non ne tapez pas). Alors je suis certaine de ne jamais lire ce livre.

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :