Challenge Le Club des 5 : c’est parti !

Voilà, le grand-jour est arrivé ! Aujourd’hui s’ouvre donc Le Challenge Le Club des 5 (bibliothèque rose ou verte) ! Pour connaître le nom et les blogs des 12 participants rendez-vous LA!

Je vous rappelle que ce Challenge, léger et nostalgique, se déroulera tout l’été du 15 Juin au 31 Août ! Vous pouvez donc dés aujourd’hui proposer vos liens, si vous avez déjà commencé vos lectures !

Moi, j’ouvre le bal avec :

Tout d’abord petites précisions sur cette édition des aventures du Club des 5. Il s’agit d’une édition qui mêle texte (page de gauche) et BD (page de droite), et qui est paru dans les années 70. Mais plus encore, le texte n’est pas d’Enid Blyton. Les personnages sont en effet repris, le contexte, l’ambiance, (ce que l’on appelle la Bible), mais l’histoire est racontée par une certaine Claude Voilier. Il faut cependant souligner que le nom d’Enid Blyton n’apparaît pas sur la couverture du roman, comme vous pouvez le constater, et que la page de garde est assez explicite, pour qu’il n’y est pas confusion.

Après quelques recherches, j’ai eu l’explication : Enid Blyton a écrit 21 aventures du Club des 5. Claude Voilier, journaliste, professeur de lettres, a, quant à elle, succédé à Enid Blyton en écrivant 24 aventures de Les Cinq. Deux générations sont donc en jeu. Je vous avoue que j’ignorais totalement ce fait en lançant ce challenge…. Comme ce challenge n’est pas une challenge Enid Blyton mais bien Club des 5, je considère donc que nous pouvons faire une place à cette auteur de jeunesse qui a dû avoir la lourde tâche de perpétuer l’existence de nos 5 amis. Il sera sans doute intéressant de comparer les deux auteurs, ainsi que de voir les nouveaux changements opérés par la toute nouvelle édition proposée par Hachette.

Enfin, et cela je ne pouvais pas passer outre! Figurez-vous que j’ai découvert, ou redécouvert (car il me semblait en avoir entendu parlé il y a longtemps, dans mon jeune âge sans doute!), que Claude, mon personnage préféré dans la série, était baptisé George par Enid Blyton, dans la série originale… Quelle étrange coïncidence !

Mais venons-en à cette intrigue.

Claude reçoit ses cousins à La Mouette, maison de ses parents à Kernach (ah La Mouette, j’en ai rêvé de cette maison!). François, Mick et Annie retrouvent avec joie Claude et son chien, le fidèle Dagobert. Cette année, un brocanteur, Bastien, à l’accent du Sud, se lie d’amitié avec les quatre enfants. Il propose à la vente une étrange statue de Bolivie, qui semble attirer la convoitise de deux hommes bien mystérieux. Claude et ses cousins sont bien décidés à percer le mystère de cette statue.

Comme je n’ai pas relu cette série depuis bien 30 ans (mon Dieu !!), j’ai été ravie de retrouver mes anciens amis, et notamment Claude et Dagobert. Je m’identifiais totalement à Claude, son côté garçon-manqué, intrépide, toujours accompagnée de son chien, Claude était l’adolescente que je rêvais d’être. Magie du temps, j’ai retrouvé cette empathie pour ce personnage, à croire que je n’ai pas tant changé que cela !

Concernant l’intrigue et le style, j’ai été assez surprise par la richesse du vocabulaire, et la qualité de l’écriture. Très vite on est embarqué dans l’histoire. Les quatre amis ont chacun un caractère bien défini (comme le veulent les histoires pour enfants),ce qui permet à chaque lecteur de s’identifier à l’un des personnages. Les péripéties se succèdent avec rythme et la lecture est vraiment agréable.

Je compte poursuivre avec une aventure écrite par Enid Blyton, afin de pouvoir comparer les deux versions. Je pense poursuivre avec :

***

Challenge Le Club des 5

Poster un commentaire

29 Commentaires

  1. Tiens! Je ne savais pas que le « Club des 5 » avait eu une 2ème auteur… C’est intéressant de voir que l’engouement pour cette série a permis cette reprise… Maintenant, il me tarde de lire ta comparaison… Bizarrement, je n’ai que très peu accroché à cette série étant petite… Je suis très vite passée aux « Alice » en bibliothèque verte… N’ayant pas vraiment eu le temps pour vraiment m’attacher aux personnages, donc… Même si j’avais, je l’avoue, un petit begin pour Mick ;-)…
    Par contre, il y a déjà quelques temps, j’étais tombée sur la série animée du « Club des 5 » sur France 3 ou France 5, je ne sais plus… Et je m’étais dit alors qu’il avait bien respecté la série originale malgré le fait qu’ils faisaient évoluer des personnages un peu plus âgés (2 ou 3 ans de plus je pense par rapport à l’original)… Par contre, je n’ai pas pu me rendre compte si les histoires correspondaient à celles qui avaient été écrites… Je te mets le lien si tu veux y jeter un œil : http://www.dailymotion.com/video/xdz20o_generique-le-club-des-5-nouvelles-e_shortfilms
    Apparemment c’est Disney qui est à l’origine du projet, mais les noms des créateurs au génériques sont tous français…

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juin 15, 2011

      Moi c’est à Alice que je n’ai pas trop accroché, mais je crois que je l’ai découverte trop tard ! C’est marrant parce que je ne me suis jamais attachée aux garçons du Club des 5, j’étais totalement passionnée par Claude !
      Je me souviens vaguement de cette série télé, merci d’avoir mis le lien je vais aller me rafraîchir la mémoire !

      Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juin 15, 2011

      j’avais le souvenir d’une série Télé avec des acteurs et non en dessin animé… finalement je ne le connaissais pas du tout ce dessin animé !

      Réponse
      • Ah mais oui!… La série télévisée!… Je n’y avais même pas pensé en plus… Maintenant que tu le dis, je me souviens de quelques épisodes que j’adorai regarder… Notamment un où ils sont prisonniers dans une grotte je crois… C’était diffusé dans l’émission « Les Visiteurs du Mercredi », non?… L’actrice qui jouait Claude était très attachante et le chien : génial!… Oh lala! Que de souvenirs… 😉

        Réponse
        • leslivresdegeorgesandetmoi

           /  juin 15, 2011

          OUI c’est ça ! il faut absolument que j’essaie de remettre la main dessus, ne serait-ce que quelques images pour le souvenir !!!

          Réponse
  2. Moi j’avais tout dévoré, le Club des Cinq, Alice, les 6 compagnons (mes préférés) mais à la bibliothèque. Je n’ai aucun livre chez moi ou chez mes parents, j’empruntais tout. Ce qui m’a évité de m’inscrire à ce challenge délicieux et régressif, ouf !
    Bonnes lectures à tout le monde !
    Je suis en train de réaliser que les noms propres sont traduits, c’est Dagobert qui m’a alertée, ça ne fait pas très british. D’après Wikipédia, en V. O., c’est Timmy, ce qui est tout de même beaucoup moins classe !
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Club_des_Cinq

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juin 15, 2011

      Oh zut alors! je ne vais pas t’obliger à les acheter 😉 !
      J’ai découvert aussi récemment que les prénoms et noms avaient été traduits, d’où Claude au lieu de George!! merci pour ton lien !

      Réponse
  3. Ah bon? Deux auteurs se cachent derrière le club des cinq? Là, tu m’apprends quelque chose ! (comme souvent !)

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juin 15, 2011

      Finalement Enid Blyton a écrit moins d’aventures des 5 que cette Claude Voilier ! c’est fou !

      Réponse
  4. j’adore tes montages 😉

    à propos, il y a un nouveau challenge chez cynthia ^-^ (ok je sors, pas frapper SVP) 😆

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juin 15, 2011

      euhhhhh en fait je me suis inscrite chez Cynthia dans les premières en plus je crois 😉 ! mais aussi c’est de la faute de Miss Alphie elle n’arrête pas de faire acheter des thrillers !!!

      Réponse
  5. Je viens de faire la liste de mes livres des bibliothèques rose et verte (billet à paraître demain) et j’ai aussi vu qu’il y avait deux auteurs, c’est la première fois que je le remarque ! C’est la même chose pour le clan des sept (je n’en possède aucun écrit par Enid Blyton d’ailleurs). Je suis très contente de les avoir ressortis, ça va être amusant de se replonger dedans 🙂

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juin 15, 2011

      Pour le Clan des 7 j’en ai 2 sur 3 d’Enid Blyton! A demain alors pour voir la dite liste !!!!

      Réponse
  6. George, je commence ton challenge le 18 ! J’ai déjà entamé ma lecture. Ca fait tout drôle !

    Réponse
  7. Je n’aime pas pour ma part les faux club des 5… par contre comme les miens sont chez mes parents et grands parents, j’en ai acheté de « nouveaux » en brocante! Je ne me suis pas ruinée remarque, 1€ les 4! Bref j’attends l’été pour commencer… enfin les vacances 🙂

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juin 15, 2011

      J’attends de relire les vrais pour voir la différence ! c’est vrai que ça m’a déçue cette histoire, je ne savais pas qu’il y avait eu des réécriture ! je t’inscris dans quelle catégorie??

      Réponse
  8. C’est donc pour ça que le titre c’est « les cinq » plutôt que « le club des cinq » ! Je m’étais toujours posé la question. Il faudra que je vérifie les miens.
    Sinon, petite, j’ai tout lu : les clubs des cinq, les Alice, les Lancelot, les Michel, quelques 6 compagnons et Fantomette. Grosse lectrice un jour, grosse lectrice toujours…

    Réponse
  9. je ne suis pas encore allée chez mes parents… récupérer mon stock !!!

    (pour les prénoms, je savais qu’ils avaient été changés) (il existe un livre « le club des cinq,fantômette, oui-oui et les autres…les grands succès des bibliothèques rose et verte » de Armelle Leroy et Laurent Chollet : une vraie madeleine, avec 4 pages sur Enyd Blyton)

    Réponse
  10. Je n’ai pas lu celui-là et j’apprends plein de trucs en te lisant. J’ignorais tout ça! Je pense que ceux que j’ai sont essentiellement d’Enid Blyton. A part les Club des Cinq, j’avais essentiellement des Fantomette et des Alice.

    J’ai essayé de t’envoyer un mail hier concernant ce week-end. Je ne sais pas si tu l’as reçu et si tu as fait le rapprochement avec moi?

    Réponse
  11. Sharon

     /  juin 17, 2011

    Au risque de surprendre, je savais qu’il y avait eu deux auteurs.
    J’ai tenté cet après-midi, au CDI, de relire un de ces livres : rien à faire. J’aimais bien, je me chronométrais déjà quand je les lisais (un club des cinq = une heure et demi de lecture) mais je préférai Fantomette.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juin 18, 2011

      J’ai lu aussi bien le club des 5 et Fantomette. Je me souviens d’un été où j’ai dévoré plusieurs romans de Fantomette, à tel point que mes frères et soeurs m’avaient surnommée,le temps de cet été, Fantomette 😉

      Réponse
  12. Obs

     /  juin 18, 2011

    Je trouve piquant que vous qui, il y a peu, clouiez au pilori des auteurs dont vous fustigiez le style, l’absence de profondeur des intrigues et une renommée habilement construite à coups de marketing, conseilliez aujourd’hui la lecture du « Club des Cinq », qui est très précisément à la littérature de jeunesse ce que vous reprochiez à ces représentants de la littérature adulte : trame répétitive, psychologie stéréotypée des personnages, vocabulaire restreint… Bref, des produits de série, aisément « exportables » et, au final, une lecture facile qui se limite à procurer un divertissement. Pourtant, vous avez manifestement d’excellents souvenirs des moments passés en compagnie de Mick, Annie, François, Claude et Dagobert. Que faut-il en conclure ?

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juin 18, 2011

      La grande différence cependant qui existe entre les auteurs dont je parlais et Enid Blyton est qu’ils ne visent pas le même public et donc sont peu comparables ! Les premiers sont destinés à des adultes, l’oeuvre de la seconde à des enfants à partir de 7 ans. La littérature pour enfant répond à des codes dont les stéréotypes (les méchants, les gentils, les valeurs positives), elle doit être accessible à des lecteurs débutants d’où le vocabulaire restreint, et concernant le répétition, les enfants aiment qu’on leur lise toujours la même histoire, parce qu’ils aiment la répétition, retrouver un univers ou des personnages connus, ce qui les rassure. Je ne vois donc pas trop la raison de ce rapprochement. D’autre part, je ne « conseille » pas, je propose un challenge sur des lectures nostalgiques, qui ont, je pense, provoqué chez beaucoup d’entre nous la passion de la lecture. Grâce à ces lectures d’enfance nous avons découvert la lecture, et l’avons aimée ! Je ne suis pas la même lectrice qu’à 8 ans, mais je crois que l’on aime revoir nos dessins animés de notre enfance une fois adulte, comme on aime redécouvrir les lectures qui ont accompagné notre enfance. Peut-être n’avez-vous pas bien saisi la raison de ce challenge !

      Réponse
  13. Obs

     /  juin 18, 2011

    J’ai moi aussi adoré “Le Club des Cinq” quand j’étais enfant. Enid Blyton a très certainement participé à la passion de lire qui ne m’a plus quittée depuis. Au même titre que la Comtesse de Ségur, Frances Burnett (Le Petit Lord Fountleroy), Jules Vernes, Alexandre Dumas, la Baronne Orczy (Le Mouron Rouge), Charles Dickens (dans la Bibliothèque verte) et, plus tard, Maurice Leblanc (Arsène Lupin), Gaston Leroux (Rouletabille), Eugène Sue (Les mystères de Paris) et Conan Doyle. Bref, je me suis abreuvée à la source de la littérature populaire et c’est là le parallèle que je voulais faire avec les auteurs d’aujourd’hui que vous décriez tant (et dont je ne fais pas mon ordinaire) : ils peuvent insuffler le goût de la lecture, constituer une marche vers d’autres oeuvres plus profondes, mieux écrites, moins aisées, plus essentielles…
    Cependant, contrairement à mon époque, il y a aujourd’hui des ouvrages pour enfants et adolescents qui satisfont à toutes les conditions d’accessibilité que vous énumérez et dont le contenu comme l’écriture sont autrement plus qualitatifs que “Le Club des Cinq”. Vous me dites que votre objectif n’est pas de conseiller, mais de rencontrer la nostalgie d’anciens lecteurs. Précisément parce qu’ils ne sont plus les mêmes qu’à huit ou dix ans, je me demande si ces récits les combleront aujourd’hui comme hier. Il y a des souvenirs qu’il vaut mieux ne pas tenter de raviver. Mais peut-être que je me trompe ! Votre challenge nous le dira :-))

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juin 18, 2011

      A part Orczy je constate que nous avons eu les mêmes lectures de jeunesse, je pourrais rajouter Kessel « le Lion » qui m’a fait verser mes première larmes de lectrice, ou Pearl Buck ou encore Henri Troyat. Je n’ai rien contre la littérature populaire et les auteurs que vous citez m’ont fait passer des heures merveilleuses quand j’étais enfant et encore aujourd’hui alors que je suis adulte ! Je crois toutefois qu’ils diffèrent de Marc Lévy et de Guillaume Musso, pour ne pas les citer, par la qualité de leur style. Je suis d’accord avec vous, si effectivement la lecture de ces auteurs peut amener à lire autre chose, pourquoi pas ! Je suis sensible au style autant qu’à l’histoire. Je ne parviens pas à entrer dans une histoire si je bute sur une phrase, cela me dérange et rompt le charme. On peut prendre cela pour de l’exigence ou du pédantisme, je ne sais pas, mais je ne peux pas faire autrement. Ne pas aimer Marc Lévy ou Guillaume Musso ne signifie pas pour autant que je dénigre toute la littérature populaire ou comme vous le dites « les auteurs d’aujourd’hui », le raccourci est un peu rapide. La littérature est tellement vaste, il y a tant de livres à lire !
      Ce challenge club des 5 ou bibliothèque rose est un challenge ludique et léger, sans prétention. J’ai relu un club des 5 dernièrement (non écrit par Enid Blyton c’est vrai), et je n’ai pas trouvé cela mauvais. J’ai été emportée par l’histoire, le rythme, j’ai retrouvé des sensations anciennes, et cela m’a plu. Ce challenge est libre, je l’ai proposé après avoir acheté en brocante plusieurs exemplaires du Club des 5, et j’ai trouvé que cela pouvait être sympa pour l’été de nous replonger dans ces aventures. Cela ne va pas plus loin. Je ne mets pas Enid Blyton en avant en niant la qualité des auteurs jeunesse d’aujourd’hui (que je lis par ailleurs et que j’aime comme Marie-Aude Murail par exemple), c’est juste un challenge, rien de plus et non un jugement de valeur. Certains ont envie de relire, d’autres pas, en effet, c’est un choix personnel. J’ai parfois été déçue par des relectures et parfois non, j’ai tout retrouvé, voire plus apprécié encore. Laissons chacun décider, et trouver son plaisir où il le souhaite.

      Réponse
  14. Je savais qu’il y avait eu des réécritures, car le tout premier club des cinq que j’ai eu en faisait partie ! Et j’ai découvert que les prénoms étaient changés en lisant le tout premier club des cinq que j’ai acheté à mon dernier séjour à Londres (oui c’est un peu inutile mais j’avais envie d’essayer en VO !). C’est aussi bizarre de lire qu’ils vont à Kernach car ils vont sur la côte sud de l’Angleterre en version originale et la maison ne porte pas le même nom… C’est un peu dommage d’avoir changé, je trouve !

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :