« La Reine des mots » Armand Cabasson

Depuis que j’ai créé ce blog, et surtout cette année, je découvre avec plaisir, souvent, la littérature dite pour ado. Beaucoup de blogueuses m’ont fait découvrir des romans merveilleux, comme Miss Charity de la grande Marie-Aude Murail. Comme dans tous les genres littéraires, il y a du bon et du moins bon, alors quand l’histoire et le style sont au rendez-vous, je ne boude pas mon plaisir ! Ce qui peut me faire hésiter à lire ces romans pour ado, est la peur d’une intrigue qui ne me touche pas, ayant dépassé depuis presque 25 ans, les tourments de l’adolescence. Comme une personne écrivant son autobiographie, quand je lis un roman pour ado, il y a le moi avec l’âge que j’ai aujourd’hui, et le moi ancien, celle de l’ado que j’étais. Les deux alors se mêlent, et parfois ont du mal à cohabiter. Mais avec ce roman d’Armand Cabasson, mes deux moi étaient en pleine harmonie.

Jenny adore les mots, les livres, et depuis quelques temps, elle ne contrôle plus ses gestes et multiplie les bêtises : rompt une canalisation, déclenche l’alarme incendie de son lycée. Ses parents s’inquiètent, ses profs aussi. Sa prof de français l’oriente vers la psychologue scolaire, qui, elle même, l’oriente vers un psychiatre. On ne sait pas trop ce qui cloche, mais on devine que la mésentente récente de ses parents, lui pèse…

Armand Cabasson est psychiatre et se consacre aux adolescents… vous me direz que ceci explique cela ! Il est aussi auteur de romans policiers…. et c’est bien à un écrivain auquel on a affaire ! Il nous plonge dans les interrogations de Jenny, dans sa difficulté à comprendre le monde adulte et surtout ses parents. On suit sa progression, l’évolution de sa pensée, sa personnalité. Et c’est passionnant. Car non seulement l’auteur nous montre les réactions épidermiques de l’adolescente, celles que l’on ne comprend pas, mais va plus loin en donnant accès à ce qui se passe dans la tête de Jenny. Si bien que le personnage prend une ampleur, une consistance, et que, même à bientôt 40 ans (et oui….) j’ai été sensible et en total empathie avec ce personnage.

Alors, oui on sent le psy, mais ce n’est jamais gratuit, jamais moralisateur, tout se mêle avec intelligence. Et un psy comme celui du roman j’aimerais bien que l’on me donne son adresse ! Ces déductions, sa façon de faire accoucher les personnages sont prodigieux et très jouissifs parce qu’il nous ramène à nos propres réflexions, nous entraîne à réfléchir sur notre propre cas.

J’ai beaucoup aimé cette façon de décortiquer, de tenter de comprendre un malaise d’ado, ce que l’on appelle un peu trop rapidement une crise d’adolescence. Mais petit à petit, se profilent les raisons, elles apparaissent un peu par hasard, par association d’idée, par les mots employés … car les mots sont essentiels dans ce roman et Jenny les manie avec brio.

L’image du père est essentielle dans ce roman. Tout tourne autour de cette figure stellaire, de ce père passionné par les étoiles, rêvant de travailler pour la NASA, et totalement absorbé par sa passion. Jenny lui voue à la fois un culte mais aussi il la déçoit par cette barrière qu’il met entre sa famille et ses recherches. Les pères sont défaillants dans ce roman, et tout va consister à comprendre, à résoudre, à éclairer les zones d’ombre de chacun, pour que tout le monde puisse continuer sereinement sa vie.

Bref, c’est un très beau roman, parfaitement construit, intelligent, drôle et sensible. Que demander de plus!

Merci sincèrement à Brigitte G. et aux éditions Flammarion [Tribal], pour cette belle découverte.



Publicités
Poster un commentaire

31 Commentaires

  1. Je prends note. je ne connais pas. Juste une question : combien coûte-t-il ? L’ennui avec les romans jeunesse qui ne sont pas en poche, c’est que mes élèves peuvent rarement se les offrir…

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 25, 2011

      Il coûte 10 euros ! ce qui est honorable je trouve !

      Réponse
  2. Mango

     /  mars 25, 2011

    Je ne lis pratiquement jamais les livres qualifiés de jeunesse, sauf quand les éditeurs me les proposaient à l’ouverture de mon blog. Ils ont dû se rendre compte depuis que ce n’était pas pour moi! 🙂

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 25, 2011

      Le sujet de ce roman me tentait bien, et je suis contente de ne pas avoir été déçue ! Ce n’est pas toujours évident de trouver des romans ado qui nous touchent quand on n’est soi même plus une ado !

      Réponse
  3. Comment faites-vous pour que des éditeurs vous proposent des livres ? Ca m’intrigue.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 25, 2011

      je ne fais rien… j’attends que ça vienne 😉 ! plus sérieusement je pense que le classement wikio aide, après j’ai aussi l’impression que l’on rentre dans les tablettes et les propositions se multiplient ! mais tu peux très bien démarcher les maisons d’édition en leur envoyant un mail !

      Réponse
    • Argali, je confirme, je l’ai fait la semaine dernière… deux petits mails, deux « oui » des éditeurs ^^ (franchement j’en ai été la première étonnée ne sachant comment cel

      Réponse
  4. Un roman jeunesse avec une forme et un fond assez poussé en somme… Il m’a l’air intéressant : je le note! ;-)…
    J’aime beaucoup quand tu parles de ton « moi » adolescent et de ton « moi » actuel qui se rejoignent en harmonie dans cette lecture… C’est une sensation vraiment étrange quand on y pense, mais c’est tellement plaisant quand ces deux « moi » se retrouvent dans une lecture (ou tout autre activité…). C’est, je crois, ce qui m’attire le plus dans un roman : quand on s’identifie dans les émois des personnages… C’est bien à cela que tu faisais allusion, n’est-ce pas?… Ou je suis complètement à côté de la plaque, là?… 😉

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 25, 2011

      non tu n’es pas à côté de la plaque, c’est exactement ça ! ça fait du bien de redevenir ado parfois 😉

      Réponse
  5. Et un de plus à noter. Merci pour ce joli avis sur un roman jeunesse qui nous change un peu des vampires et des loups-garous.
    J’en ai un peu marre de ne voir que ça mis en avant dans les rayons jeunesse alors qu’il y a des livres comme celui ci qui est plus ancré dans une réalité. Alors certes, c’est bien de rêver et de se plonger dans des aventures fantastiques, mais il n’y a pas que les vampires dans la vie!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 26, 2011

      Oh oui des romans pour ado plus proche de leur réalité sans tomber dans le gnangnan ce n’est pas si facile à trouver !

      Réponse
  6. Rooh, on le sait bien que tu es restée une éternelle adolescente !! Et heureusement que notre « moi » adolescent » ne s’enfuit pas tout à fait à l’âge adulte, quelle tristesse ce serait… En tout cas, je le note, tu en as très bien parlé ! Future psy ?

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 26, 2011

      Dieu merci nous sommes multiples et notre personnalité d’aujourd’hui est un mixte de tous ces « moi » différents ! j’adorerais être psy !!!

      Réponse
  7. Je suis complètement d’accord avec Will, tiens !! Et ton billet me donne encore plus envie de lire ce livre !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 26, 2011

      je vais peut-être en faire un livre voyageur, je te tiens au courant !

      Réponse
  8. Matilda

     /  mars 25, 2011

    Il fait envie 😀
    J’ai déjà lu un livre de lui, La dame des MacEnnen, que j’ai aimé, alors je note !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 26, 2011

      Je ne connaissais pas l’auteur ! merci pour ton avis !

      Réponse
  9. J’ai de plus en plus hâte de le lire celui-là !

    Réponse
  10. ne sachant comme cela fonctionne!

    Réponse
  11. Et sinon tu m’as conquise avec ce billet, je note!

    Réponse
  12. Will, je partage tout à fait ton avis. La semaine dernière en entrant à la FNAC, j’ai eu un choc. Le 1e rayon en entrant regorgeait de livres de fantasy ne parlant que de vampires ! Beurk ! Mais c’est très subjectif…

    Réponse
  13. J’espère qu’il est à la biblio (ou sinon qu’ils l’achèteront) parce que cela m’a l’air d’être un roman très réussi ! Et puis, avec un titre pareil, comment résister ? mdr !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 28, 2011

      Le sujet a beaucoup fait dans mon envie de le lire ! et il ne m’a pas déçue !

      Réponse
  14. il m’a beaucoup plu aussi 🙂

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 29, 2011

      Je l’ai largement préféré à « Dis-lui » à moins que ce ne soit « Dis-lui » 😉

      Réponse
  15. ça y est : lue… et je l’ai adoré !!!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mai 3, 2011

      Je suis allée lire ton billet ! je suis très heureuse qu’il t’ait plu !! bises !

      Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :