Samedi Sandien #9 : « Mademoiselle Merquem » (1868)

Célie Merquem, orpheline depuis son enfance, est élevée par son grand-père, l’amiral Merquem. Homme éclairé,  il vit en Normandie au bord de la mer, et veille de façon patriarcale sur la population du petit village voisin. L’éducation de Célie n’a rien de conventionnel pour l’époque : elle fait du sport, étudie les sciences avec le savant Bellac, s’habille en marin pour prendre la mer… A la mort de son grand-père, elle reprend son oeuvre et adopte un petit garçon qu’elle prend sous sa protection. Arrive un jeune homme, neveu d’une voisine de Célie…
Là encore, comment vous dire… c’est un roman fantastique… écrit en 1868, George Sand a alors 63 ans et vient de perdre son ami de longue date François Rollinat. Elle est triste, et a du mal à écrire. Elle se rend sur la côte Normande, découvre la région. Sans tomber dans le réalisme, les descriptions qu’elle fait de cette région permettent de donner un cadre. Le roman paraît dans la célèbre Revue des deux mondes de Buloz, le 15 janvier 1868.
Plusieurs thèmes essentiels sont en jeu dans ce roman :
Roman utopiste: la communauté du petit village normand est régie, d’abord par le grand-père puis par Célie. La population est protégée, l’entre-aide est le mot d’ordre. Si les jeunes veulent sortir du village, trouver une autre voie, on leur confie une somme d’argent et on les laisse partir et faire leurs preuves pendant un an avec la possibilité de revenir au village si l’expérience se révèle décevante. La tutelle du grand-père, comme celle de Célie ensuite, est une tutelle bienveillante!
boudin2.jpg
Roman « féministe »: comme je l’expliquais déjà pour le roman Jean de la Roche, les personnages de jeune fille après 1860, sont modernes. Célie est une femme instruite, qui dépasse son maître et professeur, Bellac. Comme George Sand à l’époque, elle herborise, son éducation est proche de celle qui était donnée aux garçons : science, philosophie, sport. Refusant de se marier, pour conserver sa liberté et son indépendance, et refusant ainsi un mariage programmé avec M. de Montroger, elle se trouve prise dans un dilemme : respecter les vœux de son grand-père concernant ce mariage, (emprise patriarcale) et rester libre. Les choses se compliquent encore davantage à l’arrivée d’Armand. Si Célie finit par se marier, par accepter son rôle de femme, plus ou moins dépendante d’un mari, c’est avant tout, à partir d’un choix personnel et non dicté par les conventions sociales… On voit là, de façon claire, que, contrairement à ce que l’on peut croire, George Sand n’était pas contre le mariage, elle luttait pour des mariages choisis, désirés, dans lesquels l’homme et la femme s’aiment, veulent s’unir mais dans lesquels aussi la liberté et l’individualité de chacun sont respectées !
Roman d’aventure: c’est un roman palpitant, fait de rebondissements, d’intrigues nocturnes, de naufrages… On est véritablement emporté par l’histoire…
boudin-ciel.jpg
C’est pour toutes ces raison que Mademoiselle Merquem est pour moi un roman majeur, que j’ai lu plusieurs fois et qui, à chaque nouvelle lecture, m’a toujours procuré beaucoup de plaisir !
Vous pouvez le trouver dans la collection Babel, collection poche de la très bonne maison d’édition « Actes Sud »! La préface de Martine Reid vous donnera certaines clefs pour mieux aborder cette lecture!
[Les peintures qui illustrent cet article sont de Eugène Boudin, peintre normand, qui n’a aucun rapport avec George Sand, mais qui permettent de rendre compte de la côte normande comme Sand peut l’avoir connue!]
Article précédent
Poster un commentaire

30 Commentaires

  1. Celui-ci attend sagement dans ma PAL suite à tes conseils, ainsi que Mauprat et Indiana.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 12, 2011

      Ben allez hop hop faut t’y mettre 😉

      Réponse
    • Indiana, il est vraiment très très bien ! Je l’ai adoré !! Il mérite de quitter ta PAL…
      Mauprat, je ne l’ai pas encore lu …

      Réponse
      • leslivresdegeorgesandetmoi

         /  mars 12, 2011

        Oui oui Sandrine,tu vois je ne suis pas la seule à le dire 😉

        Réponse
  2. partir découvrir le monde pendant un an, comme les jeunes Amish…

    Réponse
  3. 😀 Encore un roman qui m’a l’air très chouette et que je ne connais pas ! Je vais résister … il faut que je lise d’abord La petite Fadette et La mare au diable avant d’en acheter d’autre …
    Vas-tu donc arrêter de nous tenter si horriblement ?!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 12, 2011

      Tu commences par les plus connus c’est bien mais après il faut approfondir la question …. et « Mlle Merquem » montre une belle facette du talent de Sand ! 😉

      Réponse
    • Il serait peut être préferable de ne pas commencer par les 2 classiques que sont la Petite Fadette et la Mare au diable !!!! Mis à part ceux là, George Sand je ne m’en lasse plus. Merci George de m’avoir permis de relire ou d’écouter cet auteur majeur. Il faut là mette au gout du jour, la faire redécouvrir en classe, mais sous son vrai visage.

      Réponse
  4. Oui c’est le premier titre d’elle que tu m’as conseillé… je comprends encore mieux pourquoi désormais 😉

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 12, 2011

      J’adore ce roman et Célie est un personnage qui marque !

      Réponse
  5. J’aime beaucoup Sand, je suis d’ailleurs aller visité sa région, mais je n’ai pas encore lu cette oeuvre… je note donc…

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 12, 2011

      Bonjour, bienvenue chez moi ! quel bonheur de constater que les hommes aiment aussi George Sand! j’ai commencé à lire l’oeuvre de Sand après avoir visité Nohant, visite décisive pour moi ! et son oeuvre ne m’a pas déçue ! bonne lecture !

      Réponse
  6. Ton analyse est très complète, un régal. J’ai ce titre dans ma ma bibliothèque je vais donc le lire. George Sand était une femme de gauche et féministe. Elle voulait changer le regard de la société sur les femmes mais comme tu le dis n’avait rien contre le mariage. Elles voulaient que les femmes aient le droit de choisir c’est tout. De toute manière, elle avait une sacrée personnalité car ses idées avant-gardistes sur les femmes n’étaient pas du tout appréciées.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 12, 2011

      Merci Nina ! J’espère que ce roman, « Mlle Merquem », te plaira autant qu’il m’a plu ! Ce que tu dis de Sand est exact, pour elle le mariage devait être établi sur l’amour réciproque, la compréhension et le respect de chacun ! d’ailleurs nombreux de ses personnages finissent par se marier !

      Réponse
  7. Tu m’avais conseillé de le lire pour le challenge et je pense que c’est le prochain que je lirai de George Sand. Le personnage féminin a encore une fois l’air très moderne.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 12, 2011

      Je le conseille souvent, parce que c’est un roman qui se lit avec beaucoup de plaisir et qui est caractéristique du style de Sand ! j’espère qu’il te plaira !

      Réponse
  8. Utopie et féminisme, voilà deux thèmes que je recherche de préférence dans la littérature ! En plus il y a de l’aventure. je crois que je me laisserai tenter sous peu par cette demoiselle.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 12, 2011

      Comme je commence à te connaître un peu, je pense qu’il te plaira ! bonne lecture, j’ai hâte de lire ton avis 🙂

      Réponse
  9. MMmmmmm, tu sais que tu es une tentatrice très douée ?
    Je note, je note …

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 12, 2011

      Je suis une vilaine ensorceleuse !!! je suis sûre qu’il te plaira !

      Réponse
  10. Bonjour ! C’est le printemps sur ton blog. J’adore !
    Est-il facile à trouver ? Mis à part les classiques, j’ai dumal à trouver des romans de George Sand. pas un seul de dispo dans ma librairie habituelle.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 12, 2011

      ah tu as remarqué ! j’ai mis des fleurettes ce matin, il faisait beau et surtout je viens juste de découvrir la fonction !!! c’est joli hein !!!
      Bon plus sérieusement, oui il se trouve, mais peut-être devras-tu le commander auprès de ton libraire !!! il faut dire que sortis de la Fadette et du Champi les libraires sont timides avec Sand !

      Réponse
  11. Je n’avais pas fait attention ! jusqu’à ma lecture du commentaire qui me devance ! C’est bucolique !
    Alors, je note ce livre. Et j’ai vu chez Canthilde, Mauprat que je vais lire et Consuelo. ((Deux livres dans ma bibliotèque, jamais ouverts)).

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 12, 2011

      Il faut que je fasse un bilan du challenge bientôt ! quelle honte de ne les avoir jamais ouvert !!!

      Réponse
  12. Encore une fois, tu me fais envie avec ce roman dont tu parles si bien!… De plus, je ne savais pas du tout que Mme Sand avait fait un séjour en Normandie…
    Ce qui me titille encore plus dans ton article, c’est dans la dernière partie, quand tu dis que dans ce roman on y trouve « des intrigues nocturnes »!… Tiens tiens tiens!…
    Bon ben je fais comme d’habitude, hein : encore un ajout sur mon petit carnet L.A.L 😉

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 13, 2011

      C’est un de mes romans préférés, j’aime beaucoup Célie Merquem, le personnage principal, et les idées que Sand y développe ! j’espère qu’il te plaira !

      Réponse
  13. Tout a fait d’accord ! C’est un de mes romans préférés.

    Réponse
  14. je suis en train de lire ce livre délicieux que m’avait confié une amie il y a …une quinzaine d’années (sans rire ! shame on me…)
    Je suis conquise . Tu dis que c’est typique de l’écriture de G.Sand ?
    Je ne sais même pas si j’avais déjà VRAIMENT lu la bonne dame de Nohant, à part dans l’enfance …Que me conseilles-tu ensuite ?
    Amitiés blogueuses
    Mior

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :