« La cote 400 » de Sophie Divry

Vu sur plusieurs blogs amis, ce petit roman me tentait énormément ne serait-ce que pour son sujet : une bibliothécaire se lançant dans un long monologue sur son métier !

Un matin cette bibliothécaire découvre un homme enfermé dans sa salle où il a passé la nuit. La narratrice se lance alors dans un monologue, s’adressant au vous au jeune homme, dont on se saura pas grand chose. Très loquace, cette femme d’une quarantaine d’années  explique son métier et notamment la classification inventée par Dewey mais également l’histoire des bibliothèques… mais l’intérêt principal de ce roman est incontestablement, pour moi, le ton de ce monologue !

Autant vous le dire tout de suite, j’ai adoré cette femme pourtant bien désagréable, réac,  maniaque de l’ordre et du rangement mais à la verve incontrôlable, passant d’un sujet à l’autre, râlant, s’énervant, s’enthousiasmant…

Je ne dis pas cela pour vous, je dis cela en général : au fond, un lecteur ne vient dans une bibliothèque que pour y mettre du désordre. (p.19)

Dans cette petite bibliothèque municipale, la narratrice est en charge de la section géographie, dans un sous-sol peu éclairé. Aigrie, elle dit cependant des vérités qui m’ont fait rire parce qu’elles tombent juste, sortent du discours politiquement correct que l’on tient souvent sur la culture.

De toute façon, les livres, c’est comme les carosses, ça sert surtout à frimer. La vraie culture, chez les riches, ça ne vient jamais qu’après, en contrebande, et c’est toujours mal vu. (p.24)

Discours à prendre au second degré, avec une ironie drôlatique, ce roman m’a beaucoup fait rire :

C’est aussi pour ça que je ne voyage plus : partout où je peux aller, Napoléon est déjà passé, je n’en peux plus. (p.28)

ou encore

Simone de Beauvoir, elle avait des coups mous, c’était terrible. Je la comprends, la pauvre. (p.32)

Sophie Divry parvient à faire de cette femme mal dans sa peau, et désespérée, un personnage fascinant. Alors oui, sa prose peut choquer, peut nous irriter mais moi je l’ai trouvée d’une grande intelligence, cette prose, parce que comme elle le dit très bien :

Les gens s’excusent beaucoup trop, tout le monde a peur d’être méchant et ça fait de la littérature pour bébés. (p.39)

Et Sophie Divry ne fait pas de la littérature pour bébé, bien au contraire, et c’est ça que j’ai aimé dans ce livre. J’ai souligné des phrases, presque, à chaque page. J’ai notamment adoré le passage dans lequel elle raconte comment, timides, certains lecteurs se trouvent alpagués par les bibliothécaires de la catégorie littérature (la catégorie reine des bibliothèques) :

« Hep, vous ! Oui, vous. Vos classiques, s’il vous plaît. Montrez-moi ça. Hum, il y a du retard, beaucoup de retard. De grosses lacunes. Cela fait combien de temps que nous n’avez pas ouvert Balzac? Mmmh. Et vous faites quoi dans la vie ? […] C’est quoi ce livre dans votre sac ? Montrez, montrez-moi… Ah oui, intéressant. Divestissant.Facile. Médiatique. Mal écrit. Nul! » (p.56)

J’adore ! Alors oui, cette bibliothécaire m’a rappelé celles de la bibliothèque universitaire que je fréquentais quand j’étais en fac, cet air renfrogné, cette façon de dire « chuuuuuuuuttt », de jeter un oeil noir dès qu’on tente de remettre en place un livre emprunté le temps d’un devoir…

Je ne peux que vous le conseiller si vous avez deux heures de libre et que vous avez envie de rire intelligemment !

Merci à Aude S. et aux Editions Les Allusifs de m’avoir permis de découvrir ce roman !


Article suivant
Poster un commentaire

52 Commentaires

  1. un petit bouquin que l’on voit partout !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 9, 2011

      Oui, peut-être, mais franchement il vaut le détour !

      Réponse
  2. Le problème doit être que je ne l’ai pas pris au second degré. Je n’ai absolument pas aimé ce personnage qui donne une mauvaise image de la profession déjà pas toujours très glorieuse

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 9, 2011

      C’est sûr que si tu le prends au premier niveau c’est décapant ! j’ai pris sur le mode de l’ironie, et c’est aussi décapant, mais j’ai beaucoup ri !

      Réponse
  3. La biblio ne l’a acheté que très récemment mais je compte bien le lire, même si je risque de ne pas toujours être d’accord avec ce qui y est dit 😉 Pour moi, une biblio doit être un lieu d’échanges, pas un lieu coincé et au silence de mort 😉

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 9, 2011

      La narratrice le dit aussi, elle regrette que les fauteuils confortables ne soient pas plus utilisés 😉 !
      Il faut le prendre sur un mode ironique, et franchement j’ai beaucoup ri !!! j’espère qu’il te plaira !

      Réponse
  4. Delphinesbooks

     /  mars 9, 2011

    Je trouve que tu le « vends » très bien, les extraits que tu cites sont trop bons, je me marre rien qu’à les relire !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 9, 2011

      ça faisait longtemps que je n’avais pas ri autant ! Oui elle est aigrie cette bibliothécaire mais tellement drôle dans son désespoir !

      Réponse
  5. tiens, c’est vrai qu’on le croise bcp ce roman, peut être qu’un jour je l’attraperais au passage…

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 9, 2011

      J’espère que tu l’attraperas au vol et qu’il te plaira !

      Réponse
  6. Et allez, un de plus à noter! Tu es terrible!
    Mais bon, un livre parlant du métier de bibliothécaire, je ne peux qu’adhérer. (En plus, j’ai travaillé pendant un an dans une bibliothèque d’histoire-géographie. Donc la cote 400, je la connais bien!)

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 9, 2011

      j’ai bossé aussi pendant mes études dans des bibliothèques municipales et universitaires, et ce genre de bibliothécaire je l’ai souvent croisé !!! j’espère qu’il te plaira !

      Réponse
  7. rhhaaa, les avis se suivent et ne se ressemblent pas… bon de toute façon ça fait une éternité qu’il est sur ma wish-list, son tour finira bien par venir !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 9, 2011

      Dans ce cas-là la seule solution c’est de le lire soi-même 😉

      Réponse
  8. J’ai adoré !!!!

    Réponse
  9. Je le note ! C’est un de mes fantasmes d’être enfermer dans une librairie…

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 9, 2011

      J’ai rêvé un jour que j’étais enfermée dans une librairie, le rêve suprême !

      Réponse
  10. Un petit roman au ton décapant, décalé… MMMhhhh… Peut-être bien qu’il me plairait celui-là… Mais oui!… Je suis sûre qu’il me plairait tiens!… Je vais juste attendre de le trouver en format poche…
    Très judicieux choix de citations : je me suis bien bidonnée devant mon écran 🙂

    Réponse
  11. Bien tentant ce petit livre!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 9, 2011

      🙂 ! une lecture que j’ai beaucoup appréciée !

      Réponse
  12. Le thème (encore des livres) me donne envie d’ouvrir ce livre : j’en avais déjà entendu parler et je l’ai inscrit sur ma LAL je l’emprunterai certainement !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 9, 2011

      J’espère qu’il te plaira autant qu’à moi !!! 🙂

      Réponse
  13. J’avais lu une critique de ce livre qui était assez moyenne, mais après une présentation pareille, tout change. Cela donne très envie de le lire, quel talent dans le partage !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 9, 2011

      🙂 !!! Franchement j’ai passé un moment très agréable, je regrette même qu’il soit si court !!

      Réponse
  14. D’un côté, j’ai envie de sauter dessus parce qu’il a l’air drôlissime et que j’adore cette ironie dans les passages que tu cites… De l’autre, je fais des études de bibliothécaire-documentaliste et j’en ai déjà par-dessus la tête d’en entendre parler toute la journée, sans compter que depuis trois ans, l’image de la bibliothèque poussiéreuse trop bien rangée et de la bibliothécaire acariâtre au chignon trop tiré a bien changé dans ma tête grâce à trois super profs dynamiques et ouverts…
    Donc 1) j’aime l’enthousiasme de ton article et je sens que je pourrais beaucoup rire avec ce livre, 2) mais je risque de ne pas être d’accord et de ne plus rire du tout, 3) j’en ai marre des bibliothèques.
    Je le lis ou pas ? =D

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 9, 2011

      Dilemme cornélien, dis donc !
      alors :
      1. C’est un roman très court donc tu le liras vite (donc tu ne seras pas saoulée longtemps!)
      2. Cette bibliothécaire est une caricature de la bibliothécaire ronchon !
      3. MAIS elle a beaucoup d’humour
      4. ET ce qu’elle dit des bibliothèques et de son métier n’est pas négatif !
      5. On apprend plein de truc sur les bibliothèques (enfin moi !!!!)
      5bis. IL FAUT LE PRENDRE AU SECOND DEGRE, VOIRE PLUS !!!!

      Donc, conclusion : oui, il faut que tu le lises !

      Réponse
      • Mouarf, dans le genre persuasive, on dirait moi ! =D Les arguments « il est court » et « elle a de l’humour » ont fait leur chemin.
        Je pense que je vais tenter quand je le trouverai et que j’aurai un peu fait descendre ma PAL…
        Je n’y mets jamais les pieds mais je peux toujours aller l’emprunter à la… comment on dit déjà ? Ah oui, bibliothèque ! =D

        Réponse
        • leslivresdegeorgesandetmoi

           /  mars 11, 2011

          Je sais trouver les mots pour plaire, une vraie démago 😉
          Ah oui la bibliothèque, ça me dit vaguement quelque chose !

          Réponse
  15. elle m’a agacée de bout en bout… et je ne regrette pas les 14 pages qui manquaient à mon exemplaire a cause d’un défaut d’impression!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 9, 2011

      ah bon ? c’est un roman qui suscite des avis très contradictoire, c’est cela aussi qui est intéressant, je trouve !

      Réponse
  16. FaFa

     /  mars 9, 2011

    Mais tu m’énerveuuuuuuuuuu !!! je viens de passer le concours de bibliothécaire alors tu penses bien que ça m’intéresse !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 9, 2011

      nananère !!!! je ne savais pas que tu passais ce concours! bonne chance

      Réponse
  17. Des avis très différents sur ce livre, je ne sais plus où donner de la tête ^^

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 9, 2011

      Dans ce cas, la seule solution c’est de se faire sa propre idée en le lisant ! 😉

      Réponse
  18. Matilda

     /  mars 9, 2011

    Je l’avais lu à sa sortie et j’avais bien aimé mais sans plus ; par contre ton avis me donne envie de relire et de noter pleins de phrases 🙂
    Arf ce week-end je m’y mets !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 9, 2011

      Je suis allée voir sur Babelio et les blogueurs qui l’ont lu ont mis plein de citations ! ce livre donne envie de garder des phrases ! bonne re-lecture 😉

      Réponse
  19. Je note de suite !

    Réponse
  20. Ouf! Il est déjà dans ma LAL, tu ne vas pas me la faire grossir aujourd’hui!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 10, 2011

      Zut ! j’espère faire mieux la prochaine fois 🙂

      Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :