« Blonde » Joyce Carole Oates

Céline et son beau Blog Bleu ont eu la patience de m’attendre, de changer de date 2 fois pour me permettre de participer avec elle à cette lecture commune, je veux d’abord la remercier…

Attention chef d’œuvre !

Et oui, contre tout attente et après deux mois que je vous baratine avec ce roman je l’ai donc enfin fini, et je n’en suis pas peu fière. Ce roman, cette somme devrais-je dire m’a poursuivie pendant près de 3 mois, et pourtant il s’agit d’un véritable chef d’œuvre, d’une œuvre magistrale, sublime!

Avant d’être une biographie de Marilyn Monroe, il s’agit surtout d’un roman dans sa définition la plus classique : une belle héroïne quasi orpheline, des obstacles, des amoureux, des scènes comiques, d’autres tragiques, des rebondissements…. et c’est bien là tout l’art de Oates dans ce roman. Prendre pour sujet une femme célèbres et en faire une héroïne de roman, la montrer non pas comme tout le monde la voit de l’extérieur, mais comme elle devait être, certainement, dans son âme, dans sa tête.

Des amies m’ont dit qu’elles avaient dû abandonner la lecture, devant trop de scènes dégradantes, et pourtant, Oates prend résolument le parti de Marilyn. Cette femme partagée entre ce corps de rêve, cette beauté fulgurante et sa sensibilité, son intelligence, sa soif de savoir, et en même temps sa timidité maladive. Sans prendre pour vrai tout ce que raconte Oates, il me semble qu’elle a su magnifiquement saisir la personnalité de Marilyn …

Alors bien sûr, le livre est lourd, pesant au sens propre comme au sens figuré ! cependant, pour ceux qui connaissent déjà la plume de Oates, il était difficile de s’attendre à autre chose ! Je crois que Marilyn était LE sujet fait pour Oates, et elle parvient au chef d’œuvre ! grâce à elle nous sommes dans la tête, et presque dans le corps de Marilyn, on sent sa détresse, sa fragilité, sa volonté de vivre, d’avoir des enfants, de se débarrasser de cette « Marilyn Monroe » objet de tous les désirs masculins.

Chose fabuleuse, on a l’impression qu’elle est accessible, presque une femme comme les autres. Je revois ces photos en noir et blanc, sans fard, sans ce rouge à lèvres claquant, et en lisant ce roman j’ai senti qu’Oates ne se trompait pas, parce que la femme qu’elle faisait vivre correspondait à celle que j’avais pressentie ! j’ai toujours préféré ces photos en noir et blanc plutôt que celle en Technicolor!

 

Oates parvient à nous la rendre vivante, à la faire sortir de son rôle de « Marilyn Monroe » qu’elle détestait. Et si finalement la meilleure biographie était un roman ? Tout en faisant de la matière de la vie de Marilyn une matière romanesque, Oates semble celle qui a su le mieux rendre compte de ce qu’était Norman Jane Baker. En plus de tout cela, il y a une analyse des films, une perspicacité à rendre compte de l’époque, une façon de nommer par périphrases, Arthur Miller, le Dramaturge, l’ExSportif, Joe Di Maggio, le  Beau Prince, JFK … Et puis le plus difficile sans doute, comme me le faisait très justement remarqué Will, c’est d’abandonner Norma Jane, de sentir arriver la fin, de sentir qu’elle commence à flancher, à perdre pied, que tout lui pèse et qu’elle ne sait plus comment et quoi faire…

Alors voilà, j’ai refermé le livre, et elle me manque déjà…..

 

 

 

 

 

Article précédent
Poster un commentaire

74 Commentaires

  1. Il faut que je le lise !

    Réponse
  2. Bonsoir!

    Tu l’as enfin terminé!!
    Très intéressant commentaire, ça vallait vraiment le cout d’attendre! :-))

    A+

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  février 28, 2011

      Bonsoir Martial ! je suis contente que ce billet t’ait plu, c’est un si beau roman !

      Réponse
  3. Quel beau billet pour un très beau roman qui m’a bouleversé au possible. C’est avec ce livre que je suis devenu un admirateur de la plume de Mrs Oates.
    Je peux comprendre qu’on puisse abandonner (moi même je l’ai abandonné il y a 8-9 ans avant de le reprendre l’année dernière; je pense que je n’avais pas encore la maturité pour appréhender une telle plume ( j’avais 22-23 ans à l’époque).

    Petite info: quand je lisais le livre, j’ai découvert qu’un téléfilm avait été tournée: « Blonde » avec Poppy Montgomery (dans le rôle de Norma Jeane), Patrick Dempsey, Jensen Ackles…: réalisé par Joyce Chopra. Alors certes, il n’a pas toute la force et l’aura du roman mais il est à voir quand même pour continuer le voyage un petit moment.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  février 28, 2011

      En effet le début est très pesant, mais dès que Norma Jane entre dans la carrière de comédienne, ça devient merveilleux ! Pour l’adaptation, j’ai aperçu ça quelque part, merci pour ton avis !

      Réponse
  4. Bravo! Et billet splendide…J’ai hâte de reprendre cette lecture, et de prendre le temps de le lire!

    Réponse
  5. Félicitations George, j’aimerais être capable de lire un tel pavé. La photo de Marilyn est superbe.
    Chanson d’Elton émouvante.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  février 28, 2011

      Tu en es capable, et tu verras, tu seras emportée par la plume de Oates !

      Réponse
  6. Wow, quel billet! Je dois dire que tu as su faire passer tes sentiments pour ce roman et Norma Jean… Tes mots sont touchants, très forts aussi et malgré son « poids » je pense que je le lirai.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  février 28, 2011

      Il faut vraiment que tu le lises, c’est un grand coup de coeur, comme je n’en avais pas eu depuis longtemps ! merci pour ton commentaire qui me touche beaucoup !

      Réponse
  7. Ellenore

     /  février 28, 2011

    C’est mon préférée de Oates je crois. Cette façon de parler de la jeune actrice blonde, la tendresse qui se dégage, c’est une très belle lecture !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  février 28, 2011

      Avant j’avais une préférence pour « nous étions les Mulvaney » mais là… je crois aussi que « Blonde » est mon préféré !

      Réponse
  8. Annie

     /  février 28, 2011

    Waow! Quel témoignage! On ne peut que le lire!Prévoyons alors une llllongueee période de vacances pr y rentrer à fond.Merci!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  février 28, 2011

      Il faut vraiment le lire mais c’est vrai qu’il faut prévoir du temps !

      Réponse
  9. Karine

     /  février 28, 2011

    Superbe billet ! « Blonde » est un de mes livres préférés… Je me souviens qu’après l’avoir refermé je suis restée quelques jours « déboussolée »  » mal à l’aise »… Mais quel sublime roman qui vous suit pour un long moment !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 1, 2011

      Je suis en effet dans cet état incertain, incapable (ou presque) de savoir ce que je vais lire ensuite !

      Réponse
  10. Waouhouh! Non seulement ça valait le coup de t’y accrocher, mais ça valait aussi le coup d’attendre ton avis magnifique! C’est malin : maintenant j’ai envie de le lire!… Combien de pages disais-tu?… 😉

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 1, 2011

      1110 pour être exacte en version poche ! mais franchement, comme tu le dis, ça vaut le coup ! merci pour le compliment 😉

      Réponse
  11. Je n’ai pas lu ce livre là, mais pour connaître la plume de Oates, effectivement cela doit donner un merveilleux livre ! 🙂

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 1, 2011

      C’est un grand roman, vraiment, je te le conseille !

      Réponse
  12. Bravo pour la lecture !!!
    Tu en es venu à bout de ce pavé !
    Bises

    Réponse
  13. enfin !!!
    tu as réussi à le terminer !!!!!

    un vrai miracle!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 1, 2011

      Miracle, tu exagères… 🙂 heureusement que Céline était là pour me relancer, surtout les premières 200 pages !

      Réponse
  14. Il faut absolument que je lise ce roman. Je me réserve ce titre pour mes prochaines vacances. Bon d’accord, c’est loin, il me faudra patienter jusqu’à Pâques ! 🙂

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 1, 2011

      C’est vrai qu’on met un certain temps à le lire, mais plus on avance plus on le lit vite…

      Réponse
  15. J’ai très envie de faire connaissance avec Oates, mais je serai plutôt tentée de commencer par « Les chutes ». Tu en penses quoi ?

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 1, 2011

      Je n’ai pas encore lu « les chutes », mais plusieurs participantes aux challenges Oates, l’ont lu et apparemment c’est très bien !

      Réponse
  16. Bravo pour avoir réussi à le lire ! Et tu parles très bien de ce livre. J’adore la femme Marilyn Monroe et ça me donnerait presqu’envie de le lire !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 1, 2011

      Si tu aimes Marilyn tu devrais aimer ce roman. Mais attention la plume de Oates peut parfois choquer !

      Réponse
  17. je ne suis pas particulièrement fan de MM, mais rien que pour Oates et le mythe Marilyn, ce livre est dans ma LAL.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 1, 2011

      J’aime beaucoup Marilyn (tu t’en doutes), c’est aussi pour cela que ce roman m’a touchée !

      Réponse
  18. Je suis heureuse qu’il t’ai aussi plu qu’à moi. C’est un énorme coup de coeur.
    Je suis vraiment d’accord avec ton analyse : Oates arrive à faire une femme de l’Idole, et c’est un de ces coups de maître les plus réussis.
    Mais ce que je trouve admirable aussi, c’est la manière dont elle va, au fur et à mesure, jusqu’à créer des « types » (l’Actrice blonde, l’Ex-sportif, le Dramaturge, etc), ce qui rend l’histoire de Marylin universelle. Et c’est quand elle entre dans ce système, en perdant toute personnalité, que sa vie devient tragique.
    Et le style est si beau … De la poésie en prose (ce qui rend peut-être la lecture un peu lente aussi.)
    Ravie que tu l’aies fini, en tout cas !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 1, 2011

      merci merci à toi, sincèrement, parce que je pense aussi que ce roman serait toujours dans ma PAL si on n’avait pas décidé de le lire ensemble! ce qui est merveilleux aussi c’est ton billet, j’aurais aussi pu l’écrire (bon pas aussi si bien…), ce que tu dis je l’ai senti aussi !

      Réponse
      • Je me reconnais aussi complètement dans ce que tu as écrit.
        Décidément, ce roman était un roman fort et émouvant. JCO est aussi bonne dans les nouvelles que dans les pavés !

        Réponse
        • leslivresdegeorgesandetmoi

           /  mars 1, 2011

          ça fait bien longtemps que je n’avais pas été touchée à ce point par un roman, mais il faut dire que Oates est extraordinaire, à chaque fois c’est un choc, le tout est d’accepter d’être choquée ! 😉

          Réponse
  19. Après 3 mois passés en compagnie de ce roman, je comprends bien qu’il va te manquer pendant quelque temps ! J’avais adoré et ton billet va tout à fait dans le sens de ce que j’ai ressenti à l’époque !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 1, 2011

      3 mois avec quand même quelques arrêts… je lis doucement mais quand même ! 😉

      Réponse
  20. Je l’ai dans ma PAL… Contente que tu sois si enthousiaste !Pour ma part je suis plongée dans « Marilyn dernières séances »… Bonne journée !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 1, 2011

      « Dernières séances » est un roman que j’ai aussi beaucoup aimé et que j’aurais envie de relire, surtout après avoir lu « blonde » !

      Réponse

Répondre à leslivresdegeorgesandetmoi Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :