Samedi Sandien #7 : « Elle et lui » (1859)

Elle et Lui fait parti des romans les plus connus de George Sand, sans doute parce qu’il est étroitement lié à la liaison de George Sand avec Alfred de Musset.

George Sand et Alfred de Musset se sont connus en juin 1833, lors d’un dîner rassemblant les collaborateurs de la célèbre Revue des deux mondes, dirigée par François Buloz. C’est Musset qui, touché par la lecture de Lélia en Juillet, écrivit alors à Sand : Je suis amoureux de vous. Je le suis depuis le premier jour où j’ai été chez vous.

Ils firent un long séjour à Fontainebleau, durant lequel ils écrivirent ensemble, et c’est ainsi que George Sand donna à Musset l’idée de Lorenzaccio.
Leur liaison fut tumultueuse, et fit les gorges chaudes du petite monde littéraire.

George Sand par Musset en 1833.

En novembre 1833, ils partent pour l’Italie, et notamment résident à Venise. Leur liaison s’effiloche, Musset sort et hante les bordels. Il tombe malade, Sand le soigne et fait venir à son chevet le médecin Pietro Pagello, qui devint l’amant de Sand. Musset guéri, rentre en France laissant Sand à Venise dans des conditions financières très difficiles. Elle finit pas rentrer en France en août accompagnée de Pagello. Pourtant les deux anciens amants ne cessent de correspondre, et leurs lettres sont sans doute les plus belles lettres d’amour de la littérature française. Pagello jaloux, inconsistant devant la figure romantique du poète, retourne en Italie. Sand et Musset renouent, mais les crises sont de plus en plus fréquente et ils se séparent à nouveau provocant le désespoir de Sand, qui, geste symbolique, coupe ses cheveux et les envoie à son amant. Ils rompent définitivement en mars 1835.

J’ai voulu vous raconter cet épisode de la vie de George Sand, puisque le roman Elle et Lui reprend beaucoup d’éléments biographiques de la liaison entre les deux écrivains, tout en en créant d’autres. Thérèse est George, Laurent est Musset. Les séjours à Fontainebleau et à Venise sont aussi présents dans le roman. Certains éléments diffèrent notamment le fait que Thérèse a un fils enlevé par son père. Mais dans le fond, la trame reprend l’histoire d’amour entre Sand et Musset.

Sans être un roman passionnant, Elle et Lui est surtout un document littéraire qui entraîna une querelle, notamment avec le frère aîné de Musset, qui en colère contre Sand, riposta par un roman intitulé Lui et Elle paru six mois après le roman de Sand. Musset est mort en 1857, et son frère Paul, qui lui vouait un véritable culte, veut ainsi prendre la défense de la mémoire de son frère qu’il juge dénigrée dans le roman de Sand. Musset avait lui-même évoqué sa liaison avec Sand dans son roman Confession d’un enfant du siècle. La passion de ces deux êtres est un amour romantique, un symbole, une illustration vivante des tourments romantiques. Ces deux êtres unis par la littérature, êtres siamois, d’une même sensibilité, se retrouvent autour de leurs oeuvres, et leur conception de l’écriture. Cette passion a permis l’éclosion d’oeuvres littéraires magistrales de la part de Musset : Les Caprices de Marianne, On ne badine pas avec l’amour (avec la fameuse tirade qui reprend une lettre écrite par Sand à Musset), mais aussi de nombreux poèmes dédiés à Sand. Les spécialistes de Musset ont généralement une dent acérée contre George Sand, l’accusant d’avoir asséché le génie de Musset, alors qu’elle semble avoir surtout été une Muse, bien que rebelle. Pour vous en convaincre lisez donc ce poème de Musset dédié à Sand et intitulé Souvenir.

L’avantage est que ce roman est largement disponible dans les librairies en format poche et vous pourrez le découvrir dans différentes éditions. POur compléter la lecture de ce roman je peux vous conseiller également l’ouvrage édité par José-Luis Diaz qui tente de rendre compte de l’épisode vénitien à travers la correspondance des deux amants mais aussi de leurs amis :

Enfin, le film de Diane Kuris Les enfants du siècle (malgré quelques défauts) retrace également la liaison passionnée entre Musset (Benoit Magimel) et George Sand ( Juliette Binoche).

Bien à vous


 

Poster un commentaire

24 Commentaires

  1. Fidèle à ton samedi, j’ai beaucoup de plaisir à suivre la vie de Sand. Encore merci pour ce rendez-vous.

    Réponse
  2. Oui, merci de nous faire découvrir George Sand chaque semaine 🙂

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  février 26, 2011

      De rien c’est aussi agréable pour moi de me replonger dans les romans de Sand !

      Réponse
  3. Je savais que Sand et Musset avaient eu une liaison très tumultueuse, mais je ne savais pas du tout qu’elle avait été à l’origine de certains de leurs écrits (en dehors de leur correspondance rendue publique, bien sûr…). De savoir qu’ils avaient cette fusion de l’écriture en même temps que leur passion amoureuse, ça renseigne sur bien des choses… Merci de tous ces éclaircissements : j’adore découvrir Mme George Sand sous ta plume!… 🙂

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  février 26, 2011

      Effectivement on sait peu que Sand est à l’origine de « Lorenzaccio » par exemple, et j’avais envie de le rappeler. Cette communion entre deux auteurs est pour moi fabuleuse. Il faut lire le journal de Sand pendant sa liaison avec Musset ainsi que leur correspondance, c’est magnifique et je pleure à chaque fois !!!! merci pour ton gentil commentaire !

      Réponse
  4. Pas encore lu celui ci, mais tes descriptions sont effectivement bien romancées dans les enfants du siècle, le livre de François Olivier Rousseau.
    Dans Gargillesse, elle nous dit l’avoir écrit « du 3 mai au 29 mai 1858 : Elle et Lui (dont le titre provisoire était Thérèse), soit 620 pages en 25 jours ».
    A samedi prochain, je file me pencher sur la semaine proposée par Cryssilda et Schlabaya. Bonne fin de semaine.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  février 26, 2011

      Je t’avoue que je n’ai pas lu le romans de Rousseau et sans doute le faudrait-il !! oui 25 jours pour écrire 620 feuillets…

      Réponse
  5. Je suis assez curieuse de le lire, ce roman. je viens de lire Leone Leoni et ça ne m’étonnerait pas que la liaison avec Musset en soit à l’origine : ça se passe à Venise, l’amoureux est un dépravé manipulateur, l’amoureuse est bafouée et trompée… Et dans les Lettres d’un voyageur, elle fait aussi allusion à un amant à la vie tellement dissolue qu’il fait des crises de démence. Elle a bien fait de le plaquer, celui-là !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  février 26, 2011

      Je sais que Leone Leoni est une version masculine de Manon Lescaut, mais oui il a été à Venise justement donc forcément influencé par les derniers évènements !

      Réponse
  6. Oh, j’aurai du lire ton billet avant d’aller en librairie. Bon, ce sera pour la prochaine fois. Je le note. Et comme tu le dis, pour une fois, on le trouve facilement celui là.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  février 26, 2011

      Je te fais confiance pour y retourner très prochainement 😉

      Réponse
      • Une petite info lu ce matin dans le journal local: Europe 1 à lancé une nouvelle émission de 14h30 à 15h30 qui s’intitule « au coeur de l’histoire » et qui est présentée par Franck Ferrand.
        L’émission de mercredi sera consacrée à « Alfred de Musset et les romantiques ». (L’invité sera Gonzague St Bris) George Sand sera surement évoquée je pense. . Voili voilou.

        Réponse
        • leslivresdegeorgesandetmoi

           /  février 28, 2011

          Merci pour l’info, j’essaierai de l’écouter ! Gonzague n’est pas trop ma tasse de thé, mais ça me permettra de critiquer un peu 😉

          Réponse
      • Je me suis trompé d’horaires et je m’en suis rendu compte ce matin au travail. L’émission est diffusée de 13h30 à 14h30. (après c’est l’émission de Faustine Bollaert donc rien à voir! lol)
        Mille excuses!

        Réponse
        • leslivresdegeorgesandetmoi

           /  mars 1, 2011

          Il ne manquerait plus que je tombe sur la Faustine !!!! merci pour l’info !!!

          Réponse
  7. J’ai adoré ce film « Les enfants du siècle » et c’est d’ailleurs grâce à ce film que j’ai commencé à m’interresser à George Sand.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  février 27, 2011

      j’y vois plusieurs défauts et notamment une George Sand un peu trop pleureuse mais s’il t’a donné envie de découvrir Sand, alors tant mieux 🙂

      Réponse
  8. J’essaierai de lire ce roman, ne serait-ce que pour découvrir les parties autobiographiques…

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 1, 2011

      J’espère qu’il te plaira ! il ne fait pas partie de mes préférés mais ça reste un roman agréable à lire et avec l’arrière fond autobio c’est encore meilleur !

      Réponse
  9. novelenn

     /  février 25, 2012

    Grâce à votre blog je me suis mise à lire ce livre. J’ai lu juste quelques phrases de l’article pour profiter du reste de ma lecture. Je reviendrai commenter.

    Réponse
  10. novelenn

     /  mars 7, 2012

    Ce livre me donne maintenant envie de découvrir leur correspondance, elle se trouve dans quel édition ?

    Réponse
    • Bonjour Nevelenn, la correspondance de George Sand existe dans plusieurs éditions, celle de GF-Flammarion la collection jaune, il existe aussi une édition en Folio, mais ce ne sont que quelques lettres choisies d’où le titre « Lettres choisies », une bonne façon de plonger dans la correspondance ! l’édition GF est, d’après ce que je sais en cours de réédition, tu peux trouver aussi certains tomes en occas, mais il faut savoir que c’est une collection assez chère. Je te souhaite une belle lecture !

      Réponse
  11. j’ai noté ce livre en complément au livre de Musset que je suis en train de lire

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :