« De Pierre et de Cendre » Linda Newberry

Avec Miss Alfie, Hélène, Karine 🙂, Lael, Manu, Syl, Vilvirt, Céline du Blog bleu

Les liens vers les billets consacrés au roman seront ajoutés au fur et à mesure des parutions

De Pierre et de cendre est donc le premier livre lu de cette année 2011. Dans ma PAL depuis des lustres, cette lecture commune était donc une occasion en or pour me lancer enfin dans la lecture de ce roman tant vanté sur les blogs.

La quatrième de couverture me promettait un moment de lecture fantastique et j’avoue que je n’ai pas été déçue.

Samuel Godwin est engagé comme professeur de dessin dans la magnifique demeure de Mr Farrrow, grand amateur d’art. Engagé auprès des deux filles Farrow, Marianne et Juliana, Samuel, impressionné par le raffinement des lieux, va très vite se rendre compte que certains secrets familiaux perturbent ses deux élèves.

La campagne anglaise, une demeure gothique et donc mystérieuse, une touche de folie et de dépression féminine…autant d’ingrédients qui ont réveillé en moi des sentiments passionnants.

Très vite les secrets envahissent les relations entre les personnages. Le récit à la première personne est partagé entre Samuel Godwin et Charlotte Agnew, gouvernante et femme de compagnie des soeurs Farrow. La mort suspecte de Mrs Farrow, la folie de Marianne et l’état dépressif de Juliana, entraînent Samuel et Charlotte à se lancer dans une enquête qui aura des révélations suprenantes.

Linda Newberry parvient à restituer l’ambiance gothique des romans anglais dignes des soeurs Brontë. On ne peut s’empêcher de penser à Jane Eyre, voire au roman de Daphné Du Maurier, Rebecca. Derrière un décor raffiné et des relations cordiales, se cache le crime tabou par excellence. Mais au-delà de l’intrigue, bien ficelée et prenante, qui rebondit à chaque nouvelle révélation, ce roman présente l’intérêt de décrire la fin d’une époque. Marianne et Juliana sont deux femmes qui subissent encore la puissance paternelle telle qu’elle l’était au XIXème, mais on sent, en cette fin de siècle, un monde en train de se fissurer. Charlotte Agnew incarne bien ce besoin d’émancipation, l’achat de son chemisier rouge qui, tout à coup, tranche par rapport à ses vêtements gris et ternes, est la marque de cette fissure. Les filles, écrasées par le poids du secret et des traditions, ne pourront réellement s’émanciper qu’à la fin du roman… mais chut !

Roman familial donc, roman inquiétant parfois, De Pierre et de cendre ne trahit pas ses promesses. Et si parfois certaines révélations semblent quelque peu faciles, c’est pour mieux nous induire en erreur. La relation entre les personnages, leur psychologie sont subtiles ; le récit à deux voix m’a beaucoup plu ainsi que la composition en flash back. La dernière partie du roman est, sans doute, celle qui donne tout son sens au roman, et révèle la véritable personnalité des deux soeurs.

Sans être un coup de coeur, ce roman fait cependant désormais parti de ceux qui laissent une empreinte.

 

Article précédent
Poster un commentaire

55 Commentaires

  1. C’est un bouquin que j’ai lu dans le cadre du Prix des Lecteurs du Livre de Poche 2009 et je me suis régalée. Contente qu’il t’ait plu aussi 🙂

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  janvier 11, 2011

      Oui j’ai vu qu’il avait été élu ! ce devait être passionnant d’être jury pour ce Prix! j’ai postulé pour cette année, mais je n’ai pas de réponse ! on verra !

      Réponse
  2. FaFa

     /  janvier 11, 2011

    Tu commences bien l’année ! A me tenter !! merci ma George !

    Réponse
  3. Ton résumé de l’histoire me fait beaucoup penser à « La dame en blanc »! C’en est même surprenant…
    En tout cas je vais le noter dans ma LAL 🙂

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  janvier 13, 2011

      Oui en effet, c’est très très proche, mais pas aussi bien que Wilkie, même si c’est un roman qui se lit agréablement aussi !

      Réponse
  4. Moi aussi, je l’ai trouvé très agréable à lire.

    Réponse
  5. C’est effectivement une lecture très plaisante et j’avais également apprécié l’ambiance de mystères très XIXème.

    Réponse
  6. Le mien est également dans ma PAL depuis des lustres !! … La référence à Jane Eyre (…un de mes romans cultes !) a fait son effet …je l’attaque d’ici la fin du mois !

    Réponse
  1. Booknapping #2 « Aux Bonheurs de Nane
  2. Mes lectures de la semaine « Aux Bonheurs de Nane

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :