Dimanche Poétique #32

A George Sand (II)

Telle de l’Angelus, la cloche matinale
Fait dans les carrefours hurler les chiens errants,
Tel ton luth chaste et pur, trempé dans l’eau lustrale,
Ô George, a fait pousser de hideux aboiements,

Mais quand les vents sifflaient sur ta muse au front pâle,
Tu n’as pu renouer tes longs cheveux flottants ;
Tu savais que Phébé, l’Étoile virginale
Qui soulève les mers, fait baver les serpents.

Tu n’as pas répondu, même par un sourire,
A ceux qui s’épuisaient en tourments inconnus,
Pour mettre un peu de fange autour de tes pieds nus.

Comme Desdémona, t’inclinant sur ta lyre,
Quand l’orage a passé tu n’as pas écouté,
Et tes grands yeux rêveurs ne s’en sont pas douté.

A  George Sand (VI)

Porte ta vie ailleurs, ô toi qui fus ma vie ;
Verse ailleurs ce trésor que j’avais pour tout bien.
Va chercher d’autres lieux, toi qui fus ma patrie,
Va fleurir, ô soleil, ô ma belle chérie,
Fais riche un autre amour et souviens-toi du mien.

Laisse mon souvenir te suivre loin de France ;
Qu’il parte sur ton coeur, pauvre bouquet fané,
Lorsque tu l’as cueilli, j’ai connu l’Espérance,
Je croyais au bonheur, et toute ma souffrance
Est de l’avoir perdu sans te l’avoir donné.

Alfred de Musset Poésie Posthumes

Publicités
Poster un commentaire

11 Commentaires

  1. C’est que les amours avec George étaient assez tumultueux ! Pauvre Musset.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  décembre 19, 2010

      Pauvre Musset, pauvre Musset, Sand aussi a bien souffert ! mais ils nous ont laissé des textes fantastiques !

      Réponse
  2. je suis surprise par ton choix…
    à ce rythme, tu auras bientôt épuisé les poésies célébrant George Sand !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  décembre 19, 2010

      ah bon ? quand je n’ai pas d’idées précises, je retourne aux sources !

      Réponse
  3. Musset a de ces belles envolées avec lesquelles je ne suis pas toujours d’accord! Ainsi quand il lui dit:
    « Fais riche un autre amour et souviens-toi du mien! »
    Souviens-toi, souviens-toi, c’est vite dit mais dans certains cas comme celui-ci, mieux vaut qu’elle l’oublie le plus complètement possible pour ne pas souffrir et ne pas faire souffrir à son tour, sinon pauvre prochain amour!
    Qui a remplacé pour de bon Musset au fait? Je ne me souviens plus!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  décembre 19, 2010

      Musset fut remplacé par le docteur Pagello qui soigna Musset à Venise !!! mais c’est Surtout avec Michel de Bourges que Sand se consola, il était avocat, ils vécurent une passion (ou encore une), contrairement à Musset c’était un homme fort, voire autoritaire qui n’hésitait pas à enfermer Sand ! il était républicain convaincu. Il aida Sand dans son procès en séparation contre son mari, le baron Dudevant ! Musset a beaucoup souffert de sa séparation avec Sand, on dit même qu’elle fut la cause de sa perte d’inspiration, c’est pourtant les passionnés de Musset aiment peu Sand en général !

      Réponse
  4. C’est très beau, surtout le second.
    Et Mango, tu as raison, mais lui ne veut pas l’oublier, il espère donc qu’elle fera de même 😉
    Et c’est vrai, ça, qui l’a remplacé ?

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  décembre 19, 2010

      Sand oublia Musset plus vite. Elle se consola d’abord avec le docteur Pagello qui soigna Musset à Venise, puis, et surtout, avec l’avocat républicain Michel de Bourges !!! avant bien sûr Chopin !

      Réponse
  5. asphodele

     /  décembre 19, 2010

    C’est beau, simplement beau. Je n’ai pas ta connaissance de George Sand, mais elle n’a vécu que de passion(s)) et quelles passions ! Même a la fin de sa vie, elle s’est offert une expérience de cougar, non ? C’était pas un ami de son fils ?
    En attendant, on pleure encore sur ces vers qui ont traverse les siècles sans une ride.
    Merci d’avoir ressorti ce très beau poème.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  décembre 20, 2010

      Sand fut une passionnée dans tous les sens du terme. Effectivement son dernier amant était un ami de son fils, il s’agissait d’Alexandre Manceau, il était beaucoup plus jeune qu’elle ! Musset ne vieillit pas, et les douleurs de l’amour non plus 😉

      Réponse
  6. Le second est Génial.
    A bientot pour la suite du challenge. Un de plus pendant les vacances. G comme G….

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :