« Signoret, une vie » Emmanuelle Guilcher

Emmanuelle Guilcher est directrice adjointe de la programmation de France 2, elle n’est donc pas a priori un écrivain ou une biographe, cependant la biographie qu’elle présente de Simone Signoret rélève un intérêt, voire une admiration pour l’actrice et la femme militante. Son enquête a débuté il y a plusieurs années, et Emmanuelle Guilcher a mené plusieurs entretiens avec différentes personnalités ayant connu, vécu, cotoyé Simone Signoret. Si bien que son texte est riche de témoignages. Elle dresse un portrait sensible de l’actrice, n’hésitant pas à souligner ses travers : souci excessif du détail dans son jeu, froideur envers certaines actrices, préférence pour la compagnie des hommes… mais sans méchanceté, cherchant à montrer la femme dans son entier. Le portrait de la femme engagée est sans doute celui le mieux dépeint par Emmanuelle Guilcher qui aide son lecteur en clarifiant les circonstances historiques. Là encore pas d’admiration aveugle. La biographe insiste sur l’erreur que fut l’engagement communiste de Simone Signoret, sans l’accuser ni la disculper.

Cette biographie m’a permis de mieux faire connaissance avec ce monstre sacré (l’expression la faisait rire!) du cinéma français et montre toutes les facettes et les talents de Signoret : actrice, femme de combats idéologiques, écrivain reconnu. Toutefois, car oui, il y a bien une certaine réserve dans mon avis, toutefois donc, l’écriture d’Emmanuel Guilcher ne m’a pas séduite. Lourdeurs, répétitions, accumulations de citations ont souvent freiné ma lecture, et le livre fut un peu douloureux à lire par moment. Par chance le sujet est bon et donne envie de poursuivre malgré une écriture poussive mais générée par un réel intérêt, et une admiration pour son sujet, ce qui peut faire pardonner beaucoup !

Le couple Montand/Signoret est longuement décrit, dans ses contradictions et sa connivence, son amour puissant. Yves Montand est montré dans ses travers : homme séducteur, macho, instinctif dans ses engagements, mais indéniablement charmant.

Les deux entretiens, qui viennent clore la biographie, (l’un de Benjamin Castaldi, petit fils de Signoret, l’autre d’Anne Sinclair, journaliste qui a souvent reçu l’actrice dans son émission culte 7/7) n’apportent guère d’éléments supplémentaires, si ce n’est la face intime de Signoret en grand-mère.

Une lecture donc qui, sans être inintéressante, m’a un peu laissée sur le bord de la route. Le grand avantage cependant, c’est qu’elle m’a donné envie de lire La Nostalgie n’est plus ce qu’elle était.

Merci à BOB et aux Editions Michel Lafon pour ce partenariat.

 

Publicités
Article suivant
Poster un commentaire

18 Commentaires

  1. Même envie que toi à la fin du livre! Et j’ai visionné plusieurs films de l’artiste, des bijoux! Je recommande tout particulièrement La veuve Couderc, bouleversant!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  décembre 9, 2010

      Je me rends compte que je n’ai aucun film avec Signoret, j’en ai vu beaucoup mais ils ne repassent pas si souvent !

      Réponse
  2. J’avais envie… maintenant j’hésite ( j’ai lu un ouvrage sur Sagan de la même mouture que j’ai abandonné), par contre je suis très attirée par celui de MC Barrault
    « Ce long chemin pour arriver jusqu’à toi, » le toi étant Roger Vadim qui a terminé sa vie avec elle….

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  décembre 9, 2010

      Je t’avoue que je ne suis pas trop biographie ou autobio d’acteur et de présentateur, il manque souvent la valeur littéraire de la chose au profit de l’anecdote !

      Réponse
  3. Ça y est, tu as enfin réussi à le terminer !!! Yeeaah 😉

    Réponse
  4. à propos de signoret, je recommande toujours « la nostalgie n’est plus ce qu’elle était », c’est une belle autobiographie

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  décembre 9, 2010

      ma mère l’a chez elle, je vais lui piquer pendant les vacances de Noël ! 😉

      Réponse
  5. hautlesmainspeaudelapin

     /  décembre 9, 2010

    Je ne vais donc peut-être pas lire la bio d’E. Guilcher. En revanche, il faut vraiment que j’achète La Nostalgie n’est plus ce qu’elle était et que je re-re-regarde l’un de mes films préférés avec Simone Signoret : Les Diaboliques !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  décembre 9, 2010

      j’aime beaucoup aussi « les diaboliques » et j’ai eu la chances d’assister à un cours de cinéma avec ce film comme support, c’était magistral !

      Réponse
  6. J’adore le personnage de Simone Signoret. Pourtant je ne suis pas tellement tentée par cette biographie là.

    Réponse
  7. J’ai lu « La Nostalgie n’est plus ce qu’elle était » quand j’avais une vingtaine d’années et j’en garde un très bon souvenirs… C’est d’ailleurs grâce à la même tante qui m’avait faire découvrir George Sand que j’ai lu cette autobiographie ;-)…

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  décembre 10, 2010

      J’aimerais bien rencontrer ta tante !! ma mère a l’autobio de Signoret, je pense lui piquer pendant les vacances de Noël !

      Réponse
  8. J’avais bien envie de lire cette biographie..; Cependant, je me demande si je ne ferai pas mieux de lire le livre de Signoret : tu es la première à ne pas trop apprécier cette biographie mais j’ai vu un documentaire sur cette actrice qui est très intéressante… Je pense que je me pencherai bientôt sur ses bio…

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  décembre 12, 2010

      J’ai vu aussi je crois le même docu que toi, il est passé sur france 5 ? Quant à la bio, le style m’a beaucoup gêné mais on apprend beaucoup de choses sur Signoret !

      Réponse
  1. Simone Signoret, une vie d’Emmanuelle Guilcher « Je Lis, Tu Lis, Il Lit
  2. Tweets that mention « Signoret, une vie  Emmanuelle Guilcher « «Les Livres de George -- Topsy.com

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :