Jeudi Citation #14

Et toujours il y avait l’Amie magique de Norma Jeane dans le miroir. Lui jetant des regards furtifs d’un coin de la glace, ou la divisageant hardiment, en face. Le miroir pouvait ressembler à un film; peut-être était-il un film. Et cette jolie petite fille aux cheveux bouclés qui était elle.

Blonde, Joyce Carol Oates, Ed. Le livre de Poche, p.112

Toujours d’après la bonne idée de Chiffonnette

Publicités
Article précédent
Poster un commentaire

8 Commentaires

  1. Tu as commencé ce livre: c’est bien?

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  novembre 25, 2010

      Oui j’ai commencé… c’est extraordinaire, décidément Oates est une écrivaine qui sait me parler !

      Réponse
  2. Lorsqu’on commence à croire qu’il y a quelqu’un derrière le tain… on finit comme elle…

    Réponse
  3. Nane

     /  novembre 25, 2010

    je suis vraiment passée à côté de ce roman, je n’ai pas pu aller jusqu’à la fin … c’est la première fois en 4 lectures que je suis déçue par Oates.

    Réponse
  4. Oates hante les blogs en ce moment, il va falloir que je me penche sur la question !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  novembre 26, 2010

      Penche-toi, penche-toi… c’est une auteure qu’il fait lire !

      Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :