Jeudi Citation #4

Ce jour marqua un tournant dans mon existence. Jusqu’à présent, famille et amis avaient vu en moi une jeune fille un peu limitée intellectuellement, ce qui me gardait toutes mes chances de trouver un mari. Ma ménagerie d’animaux savants et ma mémoire qu’on disait extraordinaire me valurent bientôt le pire des réputations, celle d’une jeune fille originale. Or, les jeunes filles originales rejoignent un jour les bataillons des vieilles filles excentriques.

Miss Charity Marie-Aude Murail, Ed. L’Ecole des Loisirs, Paris, 2008, p.232.

Publicités
Poster un commentaire

17 Commentaires

  1. J’adore !!! Un grand coup de coeur !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  septembre 9, 2010

      J’aime beaucoup ce roman, un vrai plaisir de petite fille qui me rappelle mes lectures le comtesse de ségur !!!

      Réponse
  2. A force de venir ici, je vais peut être me remettre à lire … en tout cas, cette citation me donne envie d’aller plus loin !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  septembre 9, 2010

      Ce serait merveilleux !!! ce roman de Marie-Aude Durail est vraiment génial, tout en douceur et en même temps très drôle c’est inspiré de la vie de Beatrix Potter, je me régale ! et en plus il y a de magnifiques illustrations !!

      Réponse
  3. Et la date de péremption, c’est quand? j’ai bien peur que ce statut honni me guette!!!!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  septembre 9, 2010

      si tu es comme Charity alors je sens que je vais beaucoup t’apprécier !! 😉

      Réponse
  4. et c’est dangereux la mémoire!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  septembre 9, 2010

      oui mais les photos aussi, elles nous donnent parfois de faux souvenirs !!!

      Réponse
  5. LES VIEILLES FILLES

    J’aime les vieilles filles. Et lorsqu’elles sont laides, c’est encore mieux.

    Les vieilles filles laides, acariâtre, bigotes ont les charmes baroques et amers des bières irlandaises. Ces amantes sauvages sont des crabes difficiles à consommer : il faut savoir se frayer un chemin âpre et divin entre leurs pinces osseuses. Quand les vieilles filles sourient, elles grimacent. Quand elles prient, elles blasphèment. Quand elles aiment, elles maudissent. Leurs plaisirs sont une soupe vengeresse qui les maintient en vie. Elles raffolent de leur potage de fiel et d’épines. Tantôt glacé, tantôt brûlant, elles avalent d’un trait leur bol de passions fermentées. Les vieilles filles sont perverses. C’est leur jardin secret à elles, bien que nul n’ignore leurs vices.

    Les vieilles filles sont des amantes recherchées : les esthètes savent apprécier ces sorcières d’alcôve. Comme des champignons vénéneux, elles anesthésient les coeurs, enchantent les pensées, remuent les âmes, troublent les sangs. Leur poison est un régal pour le sybarite.

    L’hypocrisie, c’est leur vertu. La médisance leur tient lieu de bénédiction. La méchanceté est leur coquetterie. Le mensonge, c’est leur parole donnée. Elles ne rateraient pour rien au monde une messe, leur cher curé étant leur pire ennemi. Le Diable n’est jamais loin d’elles, qui prend les traits de leur jolie voisine de palier, du simple passant ou de l’authentique Vertu (celle qui les effraie tant). Elles épient le monde derrière leurs petits carreaux impeccablement lustrés. Elles adorent les enfants, se délectant à l’idée d’étouffer leurs rires. Mais surtout, elles ne résistent pas à leur péché mignon : faire la conversation avec les belles femmes. Vengeance subtile que de s’afficher en flatteuses compagnies tout en se sachant fielleuses, sèches, austères… C’est qu’elles portent le chignon comme une couronne : là éclate leur orgueil de frustrées.

    Oui, j’aime les vieilles filles laides et méchantes. A l’opposé des belles femmes heureuses et épanouies, les vieilles filles laides et méchantes portent en elles des rêves désespérés, et leurs cauchemars ressemblent à des cris de chouette dans la nuit. Trésors dérisoires et magnifiques, à la mesure de leur infinie détresse. Contrairement aux femmes belles et heureuses, elles ont bien plus de raisons de m’aimer et de me haïr, de m’adorer et de me maudire, de lire et de relire ces mots en forme d’hommage, inlassablement, désespérément, infiniment.

    Raphaël Zacharie de IZARRA

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  septembre 10, 2010

      Voilà qui va rassurer ces pauvres vieilles filles si revêches, mais sont-elles vraiment toutes comme vous les décrivez ???

      Réponse
  6. Mazette !!! Un Murail que je n’ai pas lu, argggggggg !!!! Il me faut le dernier aussi, ce tueur à la cravate m’intrigue !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  septembre 10, 2010

      QUOI ????? tu ne connais pas ce roman ???? vite files chez ton libraire et achète-le, c’est une merveille !!!

      Réponse
  7. Ca fait un moment que je vois « le jeudi, c’est citation » sur le blog de Stéphie, entre autres, et maintenant sur le tien, et je me dis que c’est un rendez-vous qui me plairait.
    Comment t’es-tu inscrite? Qui a lancé cette merveilleuse idée, en fait?
    Et celle-ci est très juste, je trouve!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  septembre 13, 2010

      J’ai oublié de faire le lien vers le blog de Chiffonnette dont voici l’URL de son blog !
      http://leterrierdechiffonnette.hautetfort.com/
      Il suffit juste de lui laisser un commentaire en lui disant que tu participes et tous les jeudis tu publies une citation de ton choix ! moi j’ai opté pour des citations tirées de mes lectures en cours !!!

      Réponse
  8. Merci!
    Je vais probablement me lancer!

    Réponse
  1. Le jeudi, c’est citation! William Ospina, le pays de la cannelle - ma librairie - Blog LeMonde.fr

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :