« Alice Kahn » Pauline Klein

Alice Kahn est le premier roman de Pauline Klein. L’auteur nous plonge dans le monde parallèle de l’héroïne. Celle-ci se définit comme transparente, et se crée alors des personnages, des rôles. Par hasard, elle devient « Anna » à la terrasse d’un café parce qu’un homme l’interpelle par ce prénom. Elle devient alors « Anna », devenant malléable aux attentes de William.

Comme chaque fois, je m’absente, pour laisser la place, le choix, de qui l’autre voudrait que je sois. Je me laisse entraîner à sa suite, pour qu’il ne me voit pas, qu’il ne me prenne pas en flagrant délit de ne pas être cette fille, cette femme peut-être, l’autre, la bonne. (p.21)

A l’ouverture du roman on est un peu surprise, on a un peu de mal à prendre ses marques, et puis on entre dans la logique de l’héroïne, et on se laisse emmener dans un Paris au mois d’août, un Paris des Galeries d’art, du Musée de la Vie Romantique.

Car en plus d’une idée intéressante sur le rôle social, Pauline Klein fait ici une critique assez mordante du monde de l’Art Moderne et des Galeries parisiennes. L’héroïne crée une artiste, Alice Kahn, qui insère dans les musées ou les expositions des éléments étrangers, des portraits de femme achetés dans des brocantes, en les posant parmi les collections…. généralement personne ne s’en rend compte. On peut douter un peu de la vraisemblance de cet acte, mais tant pis, cela est assez réjouissant de se dire qu’une simple photo peut passer pour une œuvre à 2000 euros.

J’ai aimé le style léger, fluide qui nous fait tourner les pages sans accrocs. On peut regretter quelques répétitions dans les réflexions et les situations, mais de façon général c’est un roman que j’ai aprécié malgré une entrée en matière un peu destabilisante.

Enfin, l’objet livre est magnifique. J’aime beaucoup la couverture, et le papier est doux, soyeux, ce qui est très agréable d’autant plus pour un livre parlant d’art.

Belle découverte donc que ce premier roman de la Rentrée 2010 !

Pauline Klein – Alice Kahn (Mediapart)
envoyé par Mediapart. – L’info video en direct.

2/7

Ce livre a été chroniqué dans le cadre d’un partenariat avec le site Chroniquesdelarentreelitteraire.com et dans le cadre de l’organisation du Grand Prix Littéraire du Web Cultura.


Article suivant
Poster un commentaire

20 Commentaires

  1. Tu as raison l’objet livre est magnifique aussi. Ce style si singulier est parfois déroutant mais je me suis laissée emporter.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  septembre 1, 2010

      C’est vraiment une belle édition, qui donne envie de voir ce qu’ils publient d’autres !

      Réponse
  2. Je l’ai répéré chez la miss Mirontaine.

    Réponse
  3. Il pourrait me plaire…

    Réponse
  4. C’est très important, la qualité du papier et la douceur des pages…
    Malgré tout, l’histoire me tente pas vraiment.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  septembre 1, 2010

      Le livre est vraiment très beau, c’est une belle édition à découvrir davantage je pense. Le roman est agréable, l’intrigue intelligente et intéressante, mais ce n’est pas révolutionnaire, même si pour un premier roman c’est un beau début !

      Réponse
  5. Une belle découverte de cette rentrée littéraire pour moi aussi. Et puis, le plaisir de retrouver cette collection des éditions Allia que j’aime beaucoup! De jolis objets, souvent de très bons textes et un prix mini: plutôt merveilleux comme combinaison pour un lecteur compulsif, non?

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  septembre 2, 2010

      Je ne connaissais pas cette maison d’édition mais je vais aller la découvrir !

      Réponse
  6. Chez Allia, dans cette collection, j’ai beaucoup aimé les deux titres de Grégoire Bouillier: « Rapport sur moi » et « L’invité mystère » (sur Sophie Calle). Et mon petit chouchou: Bartleby de Melville (certes pas contemporain mais très très bien). Je crois que je dois avoir encore un ou deux titres de cette collection dans ma PAL. C’est vrai qu’il y a quand même pas mal d’essai dans leur catalogue.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  septembre 2, 2010

      J’ai entendu parler du roman de Melville par le biais du roman de Delerme « quelque chose en lui de Bartleby »…

      Réponse
  7. Je l’ai acheté il y a peu à cause des premières pages. C’est comme un vertige. On ne comprend pas bien mais on est emporté 🙂 Hâte de le lire !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  septembre 5, 2010

      Ah ça me rassure que tu aies eu la même impression que moi à la lecture des premières pages 😉

      Réponse
  8. merci pour cette jolie contribution, un livre qui me tente beaucoup, j’aime aussi les couvertures soyeuses, douces, c’est agréable , le récit me semble dans mes cordes également, tout est réuni pour le lire d’autant plus que c’est un premier roman…

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  septembre 8, 2010

      C’est avec plaisir… 2 premiers romans en à peine à mois, je me surpasse, il était temps…. 😉

      Réponse
  9. Je viens de le lire et publie mon billet demain. Moi aussi j’ai bien aimé ce roman. Je mets un lien vers ton billet.

    Réponse
  1. Tweets that mention « Alice Kahn  Pauline Klein « «Les Livres de George Sand et moi -- Topsy.com
  2. Alice Kahn de Pauline Klein « Je Lis, Tu Lis, Il Lit

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :