« L’amour est à la lettre A » de Paola Calvetti

Ce n’est plus vraiment un livre que l’on présente tant ce roman a eu de succès lors de sa sortie en librairie. J’ai résisté (eh oui parfois ça m’arrive de résister) à l’achat jusqu’à sa sortie en poche, et quand Alfie a proposé une lecture commune j’ai trouvé là la bonne occasion pour le lire.

Emma est donc l’heureuse propriétaire de la librairie « Rêves et sortilèges », librairie consacrée exclusivement aux romans d’amour. Le roman est composé d’un récit, essentiellement centré sur la vie de la librairie et de la libraire, et sur un échange de lettres entre Emma et Frederico, un amour de jeunesse qui ressurgit plus de 40 ans plus tard.

Emma est avant tout une libraire, et le lecteur ne la perçoit que comme telle. Son histoire d’amour avec Frederico ne la sort pas de son rôle, elle devient alors une libraire amoureuse…

La correspondance n’est pas présentée dans son intégralité, il ne s’agit pas de lamento sur les sentiments mais plutôt de quelques évènements de la vie des correspondants. Seuls les P.S en fin de lettres sont souvent plus intimes, révèlent davantage les sentiments des deux personnages, et c’est sans doute ces parties-là des lettres que j’ai préférées.

Le plus grand intérêt pour moi réside dans la description et le récit de ce qu’il se passe à la librairie. Endroit paradisiaque : des livres, du thé, des chiens et des libraires qui lisent, c’est sans doute la librairie idéale,difficile de faire mieux, d’autant plus quand, à la librairie, s’adjoignent un restaurant et un petit hôtel pour écrivains.

Les titres et les écrivains sont cités sans pédantisme et sans effet de liste. On a envie de tous les noter (ce que j’ai fait d’ailleurs…), voire de faire un challenge Calvetti comme il y a un challenge « Au bon roman » : 126 romans cités, parmi lesquels Sarah et le lieutenant français de John Fowles, Possession de Antonia Byatt, mais aussi bien sûr les  romans des soeurs Brontë, de Jane Austen, de Duras, de Sagan, de Laclos etc etc. sans oublier George Sand (p.295), que Calvetti a l’intelligence de citer…. j’ai aussi eu la joie de retrouver des titres de livres que j’avais oubliés et pourtant aimés (comme Fort comme la mort de Maupassant)… d’autres qui m’ont moins plu comme les romans de Gavalda ou de Marc Levy mais qui se fondent dans une masse de romans de bien meilleur niveau, que l’on peut excuser cet écart de goût… (bien subjectif je l’avoue….)

J’ai aussi beaucoup aimé la touche italienne qui se dégage de ces pages, et qui donne envie de lire la littérature italienne dans le texte.

Petit bémol pourtant, le personnage de Frederico m’a moins plu même si je comprends la nécessité d’une intrigue interne, reste que les lettres de Frederico m’ont peu séduite.

Quelques passages qui m’ont particulièrement plu :

« P.S : c’est l’esprit de l’escalier qui frappe quand tu te rends compte, arrivé en bas des marches, que tu n’as pas dit tout ce que tu voulais dire. C’est à ce moment-là que te viennent les meilleures répliques, les réponses les plus pertinentes, et… il est trop tard. » (p.46)

***

« Quant aux lecteurs-lecteurs, ils ne sont jamais en vacances de livres. » (p.74)

***

« Quant à moi, je ferai un rabais à toutes mes clientes et je décorerai la vitrine en leur honneur : des livres qui parlent des femmes, il y en a à profusion. Femmes qui lisent assises, couchées, debout bien droites, avachies, distraites, cloîtrées dans les pages d’un livre. Femmes occupées à lire, et donc dangereuses. » (pp.233/234)

***

« – Emma, dans quelques heures le phare sera complètement isolé de la terre, et nous avec. Tu veux rester ici avec moi pour toujours?

– Toujours, toujours, toujours? Mais nous n’avons rien à lire.  » (p.334)

***

« – Elle a rempli la baignoire avec mes livres, elle les a tous balancés dedans, et je dis bien tous mes livres, depuis tes romans jusqu’à mes livres de médecine, même ceux de l’université. Elle en a empilé d’autres autour de la baignoire et elle a oouvert le robinet. Et puis elle est sortie;

– Mon Dieu, mais c’est horrible! c’est un assassinat!  » (p.409)

(si quelqu’un me fait une chose pareille je crois que je ne répondrais plus de mes actes……)

 

Un gros coup de cœur donc pour moi, l’ambiance de cette librairie a ravivé en moi des envies, des bonheurs, et cette Emma, personnage d’une cinquante d’années, entièrement vouée à sa librairie et à ses livres, m’a paru si proche de moi, que j’ai un peu l’impression de la connaître….

Coup de Coeur 2010!


Maintenant il vous reste à aller découvrir les avis de : Alfie ; Cynthia ; Loulou ; Enitram ; Mango ; A propos de livres



 

Poster un commentaire

41 Commentaires

  1. moi, je résiste encore…

    moi non plus, je réponds plus de rien…

    Réponse
  2. Vite, vite, je l’ajoute à ma liste de lecture.
    Je n’ai pas eu besoin de résister car, à ma grande honte, je ne connaissais pas…

    Merci de nous (re)donner envie de lire !
    D’ailleurs, j’ai eu immédiatement envie de refeuilleter le très beau livre « Les Femmes qui lisent sont dangereuses » de Laure Adler.

    J’ai aussi recaressé la jolie petite couverture de « Laura, voyage dans le cristal » de George Sand. Quel délice….

    Belle journée à tous.
    eMmA

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  août 31, 2010

      J’espère qu’il te plaira autant qu’à moi… quant au livre de Laure Adler, je le feuillette souvent aussi et toujours avec plaisir….
      Merci pour ce doux commentaire, le matin au réveil ça fait du bien !!! et je me dis que la journée sera bonne !!!!

      Réponse
  3. Je ne le connaissais pas.

    Réponse
  4. Ton avis est à l’opposé de celui de Mango.. . Je vais en lire un troisième !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  août 31, 2010

      Pas encore eu le temps d’aller lire les copines, j’y cours !!! 😉

      Réponse
  5. Carrément un coup de cœur pour toi! C’est intéressant,ça! En revanche, je n’ai pas du tout accroché à cette histoire qui m’a semblé fausse de bout en bout! Seule demeure cette librairie géniale dont on rêve bien sûr mais bon, on se retrouvera d’accord sur un autre livre très bientôt sûrement! 🙂

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  août 31, 2010

      Ben oui c’est fou ça ! je viens de chez toi et j’ai lu ton billet ! je n’ai pas eu cette impression de fausseté concernant les personnages, Emma surtout m’a plu, mais effectivement Frederico est moins crédible et surtout moins intéressant… mais j’ai été vraiment séduite par l’ambiance. Bah c’est pas grave, comme tu le dis je suis certaine que d’autres titres nous plairont (ou pas) d’un commun accord !!! 😉

      Réponse
  6. Je vois que ton avis est proche du mien, j’adoooore cette librairie !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  août 31, 2010

      Moi aussi !!!!!!! le rêve et en plus elle fait des bénéfices !!!! 😉

      Réponse
  7. L’histoire de la baignoire, quelle horreur !! ;o)

    Réponse
  8. Je n’avais pas aimé ce roman avec lequel je m’étais ennuyée. Les avis sont très partagés !
    Si quelqu’un me fait le coup de la baignoire, il ne passe pas la nuit !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  août 31, 2010

      Oui visiblement… le coup de la baignoire, je crois que je serais très très très méchante !!!

      Réponse
  9. Les extraits sont très plaisants… jusqu’au dernier qui fait purement froid dans le dos ! Brrrrr…

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  août 31, 2010

      j’ai beaucoup aimé les réflexions autour des livres et de la lecture que l’on trouve dans ce roman !!!

      Réponse
  10. Je n’avais pas aimé le style de son premier roman et malgré ton avis enthousiaste, je ne vais pas l’ajouter à ma LAL, pour une fois !!!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  août 31, 2010

      dommage !!! mais je peux comprendre !!! je me demande si le contexte des vacances et le fait que je l’ai lu assez vite (3jours) n’ont pas aidé à mon appréciation ! je me rends compte que quand je lis un livre vite en général je l’aime beaucoup, mais c’est comme l’oeuf et la poule, lequel est à l’origine !!!

      Réponse
  11. je ne me suis pas sentie proche d’Emma, mais de la librairie, oui ! :):)

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  août 31, 2010

      moi je l’aime bien cette libraire… et encore plus sa librairie, bien sûr !!! 😉

      Réponse
  12. c’était une lecture de convalescence, j’en garde un souvenir enrhumé mais agréable!!
    http://petitesmadeleines.hautetfort.com/archive/2009/12/17/1fcbcfec89f65e7f23ed54d32476ffa8.html

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  août 31, 2010

      Merci pour ton lien !!! c’est marrant de se replonger dans un contexte de lecture !!!

      Réponse
  13. Je suis beaucoup moins enthousiaste que toi puisque je l’ai abandonné.
    Même pour une lecture d’été, je lui ai trouvé beaucoup trop de guimauve et les personnages (surtout Federico et son discours encyclopédique) m’ont ennuyée :/
    Au moins maintenant, me voilà fixée sur cette auteure que je ne suis pas prête à relire 😉

    Réponse
  14. Passage express sur la toile pour lire les avis de mes colectrices, et contente de voir que ça t’as plu aussi ! Allez, je retourne profiter de mes congés ! 😉

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  septembre 2, 2010

      Je suis contente que tu aies aimé aussi, cela me confirme que nous avons pas mal de points en commun…. bonne balade à Londres !!! 🙂

      Réponse
  15. Je n’avais pas du tout aimé. La libraire m’avait horripilée. Comme quoi, tous les livres trouvent leur public ! 🙂

    Réponse
  16. Top d’avis contrastés sur ce roman qui ne m’attire pas des masses, donc je continue à ne pas le noter.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  septembre 8, 2010

      dommage !!! moi j’ai vraiment beaucoup aidé, peut-être les vacances ont-elles aidé !!!

      Réponse
  17. Je découvre seulement maintenant ce billet et cette note! Je note immédiatement ce titre qui al’air tout simplement magique!

    Le « bibliocide »… c’est si vrai et pourtant personne n’en a jamais parlé ^^

    Quant aux femmes qui lisent sont dangereuses… la Signora Calvetti aurait-elle inspiré le titre de ce livre acheté il y a quelques mois montrant des lectrices dans l’art?

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  octobre 2, 2010

      je l’ai fait lire à ma maman, elle a adoré !!! j’espère que tu l’aimeras !!!
      Ma maman m’a offert ce merveilleux livres, qui s’ouvre sur George Sand et se referme sur Marilyn !!! que demander de plus !!!

      Réponse
  1. L’amour est à la lettre A de Paola Calvetti « Je Lis, Tu Lis, Il Lit
  2. Bilan du mois d’août 2010 « Les Livres de George Sand et moi
  3. Mardi 28 Septembre 2010 « Un blog, des livres : un Journal

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :