« Le Treizième conte » Diane Setterfield

Le début de ce roman a quelque chose de L’Ombre de vent de Zafon : une jeune fille et son père passionnés de vieux livres et autres manuscrits enfermés dans une sombre librairie ! mais l’ambiance, sans être légère, est moins sombre que le roman espagnol !

Margaret Lea reçoit un jour la lettre de la célèbre romancière Vida Winter, celle-ci lui demande de se rendre chez elle pour écrire sa biographie. Or la dame est connue pour avoir une imagination débordante et n’avoir jamais révélé quoique ce soit sur son passé !

Margaret est une spécialiste de la littérature du XIXème siècle, et a notamment rédigé un article sur les frères Goncourt. Elle aime sortir de l’ombre des auteurs oubliés en écrivant leur biographie. D’abord hésitante, elle finit par accepter. Margaret a un passé douloureux, sa jumelle est morte à leur naissance, et depuis, elle vit avec une culpabilité et un très fort sentiment de manque, or Vida Winter, lors de leur première rencontre, lui annonce que sa propre histoire est une histoire de jumelle … mais …. une histoire pas si simple que cela….

Je suis tombée totalement sous le charme de ce roman parfaitement mené. Le roman raconte à la fois la confession de Vida Winter, et les pensées et recherches de Margaret. Ainsi suivons-nous le va et vient entre le passé de Vida et le présent grâce à Margaret ! Cet aller-retour n’a rien de lassant, bien au contraire, il permet de souffler, de reprendre pied et de suivre le cheminement de Margaret !

Centré sur la gémellité, ce roman mène également une réflexion sur le manque, le lien sororal, la difficulté d’exister… à cela se mêle des allusions aux romans des sœurs Brontë (et notamment une très large part est faite à Jane Eyre, à tel point que cela m’a donné envie de le relire!), à Wilkie Collins, Austen et même George Sand… les livres, les bibliothèques sont partout…

Le récit de Vida est tout aussi passionnant que la quête de Margaret. Les personnages sont attachants, troubles, mystérieux… ils me poursuivent encore !

Setterfield est une vraie romancière, elle sait indéniablement raconter des histoires. Son imagination est fertile, mais bien organisée, si certaines révélations m’ont paru évidentes, d’autres m’ont fait m’exclamer comme dans les 5 denières minutes : « Bon sang, mais c’est bien sûr!!!! »… Tout finit par s’imbriquer, chaque personnage trouve petit à petit sa place grâce à Margaret, sorte de double du lecteur !!! et on finit par aimer Vida, femme malade et acariâtre….

Je regrette juste de ne pas l’avoir lu plus vite… il faut s’immerger, chaque interruption est une rupture difficile, et quand on l’ouvre à nouveau on se sent engloutie, transportée dans l’histoire !

Un vrai délice et un gros coup de cœur….

10/10

34/253

Poster un commentaire

38 Commentaires

  1. un livre que j’ai réellement beaucoup aimé, incapable de le lâcher et difficile à oublier

    Réponse
  2. Passionnant bouquin 🙂

    Réponse
  3. Je l’ai lu en 2006 et je me souviens encore de tout ou presque ! c’est un très beau roman qui m’enthousiasme toujours !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juillet 15, 2010

      Un roman qui, comme pour toi, va me poursuivre longtemps !!!

      Réponse
  4. Une merveille que j’ai moi aussi adoré !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juillet 15, 2010

      C’est le mot, un de ces romans qu’on regrette presque d’avoir lu …. car on ne pourra que le Relire !!!

      Réponse
  5. Lu et adoré cette année. En revanche, ta comparaison des deux débuts de romans, avec l’ombre du vent va m’inciter à la ressortir !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juillet 15, 2010

      Tu n’as pas encore lu « L’ombre du vent » ?? fonce !!!

      Réponse
  6. Encore une fois : tu es une sournoise tentatrice !!!! XD

    Réponse
  7. toujours pas lu… mais bientôt j’espère…

    Réponse
  8. J’ai toujours cru que ce livre était un gros best-seller bien calibré et sans grand intérêt genre Da vinci code. Mais ton billet est plutôt convaincant et je vais arrêter de faire mon strumpf grognon et lui laisser une chance.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juillet 15, 2010

      On a parfois des a priori sur certains romans…. je suis sûre qu’il te plaira, c’est passionnant, bien écrit…..

      Réponse
  9. Oh que tu me donnes envie de le lire!!!!

    Réponse
  10. Bis : moi aussi, ça me donne très envie. Cet univers est bien tentant ! Allez hop, ce sera pour mes vacances d’août :-))
    Bonne journée.

    Réponse
  11. Un excellent livre!

    Réponse
  12. Il est dans ma PAL celui-là!

    Réponse
  13. Il est dans ma LAL depuis un bout de temps. Je freine mes achats car le budget vacances est prioritaire en ce moment, mais c’est clair que je finirai par l’acheter vu tous les avis positifs que je lis !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juillet 15, 2010

      Oh un petit livre de poche ce n’est pas si cher et il en vaut vraiment le détour !

      Réponse
  14. Je vois que tu as eu le même ressenti que moi sur ce livre… Un vrai délice et un coup de coeur pour moi aussi !!!
    Bel été George !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juillet 15, 2010

      C’est en partie grâce à toi que j’ai acheté ce roman… merci infiniment ! bel été à toi aussi, j’espère que tu vas bien !

      Réponse
  15. Ce fut un coup de cœur pour moi aussi l’an dernier 🙂 🙂 🙂

    Réponse
  16. Un livre qui me fait de l’oeil depuis une éternité et ce n’est pas ton avis qui va me faire changer d’opinion : il faut vraiment que je prenne le temps de le lire !! 😉

    Réponse
  17. Ah je viens de le lire, j’ai été envoutée moi aussi ! D’ailleurs, il faut que je fasse mon billet ! Quel roman mais quel roman !!!

    Réponse
  18. Il m’a envoûtée, ce livre. Réellement!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juillet 30, 2010

      Oh oui moi aussi j’ai envie de le faire lire à tout le monde ! tiens il faut que je demande à Hérisson si sa soeur l’a lu !!!!

      Réponse
  19. franson

     /  août 16, 2010

    Merci pour cette découverte,

    Ma première lecture sur la route des vacances.
    Passionnant.

    Je le conseille à mon tour.

    Réponse
  1. Le treizième conte de Diane Setterfield « Je Lis, Tu Lis, Il Lit

Répondre à Nane Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :