Les éditeurs nous font tourner en bourrique !

Il y a quelques temps j’avais repéré chez La Liseuse la sortie aux Editions « Labyrinthes » d’un petit roman de Wilkie Collins et Charles Dickens intitulé L’Abîme… j’avais fait remarquer que, il y a plusieurs années, j’avais lu un petit roman des mêmes auteurs intitulé : Voie sans issue aux Editions 10/18… Heureuse de lire un nouveau roman de ces deux auteurs, je me suis donc acheté le dernier sorti.

Bien que, au fond de moi quelque chose me disait que je connaissais cette histoire, je l’ai enfin vérifié quand je suis allée rechercher mon exemplaire de Voie sans issue…. il s’agit donc du même roman mais sous un titre différent !! Il faut savoir que ce roman en est à la 3ème édition différente :

– chez 10/18 sous le titre Voie sans issue sorti en juin 2001 (mon ancien exemplaire!)

– chez l’éditeur L’Aube toujours sous le titre Voie sans issue paru en Octobre 2007

et enfin

– Chez Labyrinthes sous le titre L’Abîme sorti en Février 2010

Je ne comprends pas bien l’intérêt (enfin si, l’aspect commercial sans doute), et cela m’énerve passablement d’être ainsi flouée, même si je prends toujours autant de plaisir à lire ce roman que je redécouvre…

Ne nous laissons donc pas avoir et vérifions plutôt deux fois qu’une…

Article précédent
Poster un commentaire

49 Commentaires

  1. Oui, moi aussi j’ai ce sentiment d’être trompée. Cela nous était arrivé avec ma fille pour l’un de ces livres jeunesse (suite de romans sur l’équitation) qu’elle lisait fut un temps.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 5, 2010

      J’ai l’impression que c’est une pratique assez courante !

      Réponse
  2. C’est exactement la mésaventure qui m’est arrivé avec Douglas Kennedy, que j’aime beaucoup. Notamment j’avais adoré « cul de sac » et voilà que sort un polar (alors qu’il en fait peu) qui se passe encore en Australie, comme « Cul de Sac », j’ai été un peu bête, j’ai pensé à une suite et je l’ai commandé, résultat c’était le même, mais avec un autre titre « piège nuptial ». Bref, c’est pas le premier, et je suppose que c’est une stratégie pour relancer les ventes ?

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 5, 2010

      Les libraires devraient avoir l’honnêteté d’informer leurs clients… quoique sur celui de Kennedy il y avait eu un peu de communication à ce propos me semble-t-il !

      Réponse
  3. La même chose s’est également produite avec le premier roman de Tana French, sorti sous un titre différent de son titre d’origine lorsqu’il est paru en livre de poche.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 5, 2010

      Pratique donc assez courante, semble-t-il !

      Réponse
  4. tout à fait , je l’ai lu sous le titre « voie sans isue » mais il me semble que son titre d’origine est l’abime. (je n’en suis pas sure).!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 5, 2010

      Ben non justement la traduction du titre anglais « No Thoroughfare » est bien « voie sans issue »… dingue !!!

      Réponse
  5. faut faire gaffe dites donc, ça a l’air courant! moi je me fais souvent avoir, mais plutot pour les recueils de nouvelles, parce qu’ils changent à chaque fois de titre…

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 5, 2010

      Je me doute que pour les nouvelles, les éditeurs doivent s’en donner à coeur joie

      Réponse
  6. De plus, dans le cas de ce Dickens et Collins, il n’y a même pas l’excuse d’une nouvelle traduction… celle de « Madame Judith de la Comédie Française » (si, si !) semble dater un peu et pourrait sans doute être améliorée.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 5, 2010

      Je t’avoue que je n’ai pas fait le comparatif… je vais voir cela pour la publication de mon avis sur le roman…

      Réponse
  7. Ah oui, on pourrait voir là un aspect complètement commercial.
    Mais je me demande une chose : celui qui a changé de titre est-il traduit par la même personne? Il se peut alors que ça soit tout simplement un démarquage pour indiquer une traduction différente.
    Mais c’est sûr que quoi qu’il arrive, c’est trompeur…

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 5, 2010

      Non, figure-toi qu’il s’agit de la même traductrice…

      Réponse
  8. Ah je viens de voir le message de Kathel, si la traduction est la même, alors là, oui, c’est clairement des filous !

    Réponse
  9. Il vient de m’arriver exactement la même chose avec Le Vengeur (Baleine noire) et Justice sanglante (José Corti) de Thomas de Quincey. Le titre en anglais est The Avenger.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 5, 2010

      Pratique plus que courante, au vu de tous les commentaires laissés ici !!!

      Réponse
  10. Tu le recycles alors ? xD

    Réponse
  11. le marketing prime t-il sur tout aujourd’hui?

    Réponse
  12. Merci pour l’info! En effet je n’aime pas ce procédé et vu que je pense lire du Collins je serais sûrement tombée dans le panneau littéraire! :/

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 5, 2010

      Bonne initiative de lire Collins… tu as le choix…. tu me diras lequel tu as choisi?? 😉

      Réponse
  13. et bah dites donc ! il va falloir que je fasse gaffe désormais. merci pour l’info

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 5, 2010

      Il faut faire gaffe en effet, mais comment faire pour détecter le piège ???

      Réponse
  14. Bête que je suis, je ne savais même pas que c’était possible ça. Je tombe des nues. Merci beaucoup pour ce billet fort utile !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 5, 2010

      Mais de rien…. c’est beau la naïveté !!!

      Réponse
  15. ce genre de problème est également très – vraiment très – fréquent en anglais également.
    Un livre paraît sous un certain titre en angleterre, mais les éditeurs USA décident d’un autre titre, et si l’on n’est pas vigilant, on se paie deux fois le même bouquin.

    Ceci heureusement ne m’est jamais arrivé grâce au sitre « stop you’re killing me », qui recense pratiquement tous les auteurs, leurs romans et leurs personnages récurrents – ils indiquent sous un titre l’autre titre sous lequel il a été ou est encore publié.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 5, 2010

      Je note ce site qui paraît très utile !!! merci pour l’info !! 😉

      Réponse
  16. J’imagine bien ton désappointement. Cela m’aurait aussi beaucoup agacée.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 5, 2010

      C’est surtout agaçant d’être prise pour une dinde !!

      Réponse
  17. il m’est arrivé la même chose il y a des années… c’est en effet prodigieusement agaçant!

    Réponse
  18. j’avais remarqué cela…
    et encore une fois avec « Cul de Sac » (voir ci-dessus) et « Piège nuptial ».
    A la différence d’Océane, je n’avais pas aimé ce roman de D. Kennedy, à la différence de ses autres romans.

    (et bonnes vacances !)

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 5, 2010

      Concernant D. Kennedy j’ai beaucoup aimé « La poursuite du bonheur » il m’en reste quelques uns à découvrir mais je crois qu’il y a des hauts et des bas dans sa production !

      Réponse
  19. N’ayant pas été convaincue par les avis sur ce livre, je ne comptais pas le lire.
    Cela dit, je trouve la pratique honteuse…J’avais failli me faire avoir en achetant « Raison et sentiments » de Jane Austen, posé à côté de l’exemplaire de « Le Coeur et la Raison ».
    Ah ces éditeurs !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 5, 2010

      OUI !!!! j’avais aperçu ce titre très étrange d’Austen aussi, mais comme toi je ne suis pas tombée dans le panneau !!

      Réponse
  20. Ah oui… je me souviens encore avoir fait un scandale à BOB parce que j’étais passée à côté de ce Wilkie inédit (L’Abîme) avant de réaliser que je l’avais déjà lu :))))
    Le pire, c’est pour ses nouvelles, tous les recueils les mélangent, du coup, parfois j’achète un nouveau recueil et il n’y a qu’une ou deux nouvelles que je n’ai pas encore lues… c’est rageant!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 5, 2010

      Je ne connais pas ses nouvelles, tu as des titres de recueils???

      Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :