« La Peste » Albert Camus

Deux circonstances m’ont portée à me plonger dans ce roman d’Albert Camus. La première : faisant passer des oraux blancs sur ce roman, je me suis dit qu’il serait bon que je le lise (je tiens à préciser cependant que je ne suis pas la prof des élèves passant les oraux!! que l’on ne me prenne pas pour une prof indigne!!!). L’autre raison est bien sûr de célébrer le cinquantenaire de la mort de Camus… et peut-être y en a-t-il une troisième… cet auteur était très aimé par mon père… mais c’est une autre histoire !

Ainsi donc, délaissant Claire Messud et son Les enfants de l’empereur, je me suis immergée dans ce roman. Difficile de donner son avis sur un roman aussi riche.

Composé de 5 parties, le roman est rédigé dans un style neutre, objectif. Dès le début, il nous est dit : « Les curieux événements qui font le sujet de cette chronique se sont produits en 194., à Oran. » Il s’agit donc bien de la chronique d’une épidémie depuis l’apparition des rats jusqu’à la disparition de l’épidémie. Nous suivons pas à pas l’avancée et les ravages de la maladie à travers le personnage du médecin Rieux.

Mais… ce roman va bien au-delà d’un simple récit objectif.

Deux thèmes principaux (si on exclut celui de l’épidémie) sont donc rassemblés dans ce roman.

Le premier est le parallèle sans cesse fait entre la peste et la guerre. Le roman paraît en 1947, et l’on connait l’investissement de Camus dans la Résistance. Ainsi, à plusieurs reprises dans le roman, Camus file-t-il la métaphore, comme à travers cette phrase : « Il fallait lutter de telle ou telle façon et ne pas se mettre à genoux ». Ou encore : « Ce furent ces incidents qui forcèrent les autorités à assimiler l’état de peste à l’état de siège et à appliquer les lois qui en découlent ».

Outre ces phrases significatives, plusieurs évènements nous font immanquablement penser à la guerre : le rationnement, le parkage dans les stades, le marché noir ou encore la liesse de la fin de l’épidémie qui nous renvoie au jour de la libération.

Une fois que l’on a dit cela, qu’avons-nous dit? Parce que finalement ce qui semble surtout importer à Camus reste le comportement de l’homme face à ce type d’évènements qu’il s’agisse après tout de la peste ou de la guerre. Comment l’homme, vivant jusqu’alors une situation normale, réagit-il quand cette situation devient anormale? Autour du Dr Rieux, gravitent plusieurs personnages dont le comportement devient symbolique. Touchés ou non par la peste, ces personnages reflètent, incarnent les vices et les vertus de l’homme. Résolument optimiste,malgré tout, Camus parvient à nous faire réfléchir sur la nature humaine, sur l’amitié… mais aussi sur cette nécessité de se révolter et de ne pas accepter l’inacceptable, comme la mort d’un enfant innocent… ne pas se résigner, voilà sans doute le maître mot.

Cette lecture a eu un grand effet sur moi, d’autant plus que je ne m’y attendais pas, et que si les circonstances ne m’avaient plus ou moins forcée à le lire j’aurais sans doute continué à le négliger.

On peut toutefois regretter un ton (et non un style!) un peu démodé et très symbolique des années cinquante. Des termes comme « auto », un côté empesé dans l’expression et très écrit, qui marquent indéniablement cette époque.

Un roman marquant et intéressant, riche de sens et d’enseignements !

NOTE : 8/10

Article suivant
Poster un commentaire

39 Commentaires

  1. Ce livre m’avait également marquée mais je crois avoir encore préféré L’Etranger et surtout la pièce Caligula.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  janvier 21, 2010

      J’ai lu « Caligula » il y a quelques années mais c’est une pièce qui m’avait également beaucoup intéressée

      Réponse
  2. Kikou Georges…euh…j’organise un challenge Camus, même si tu as déjà lu celui-ci, voudrais tu y participer? je mettrai le billet demain matin (ce soir vers minuit) concernant ce challenge. Il commence le 23 Janvier, il faut lire un roman de Camus tous les mois, et mettre un billet tous les 23 de chaque mois, jusqu’au 23 Janvier 2011 !!! Demain, la liste sera sur le billet. Ce sera une sorte de challenge lecture commune !!! Parles en autour de toi….J’essaierai d’en parler un max demain et vendredi, dernièrement je n’ai pas pu, j’étais très malade !!!!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  janvier 21, 2010

      Pourquoi pas !mais je t’avoue que j’ai déjà 13 challenges en cours et que j’essaie par ce biais de faire baisser ma PAL ! mais je parlerai de ton initiative qui est une belle occasion de rendre hommage à cet auteur un peu négligé !

      Réponse
  3. Un classique dont j’ai fait l’impasse pour le moment…

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  janvier 21, 2010

      Les circonstances m’ont poussée à le lire et je ne le regrette pas… à toi !

      Réponse
  4. Mon roman préréré de Camus. lu il y a longtemps mais dont je garde encore le souvenir.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  janvier 21, 2010

      C’est vraiment un roman qui reste en tête et qui pousse à réfléchir !!

      Réponse
  5. Quand j’enseignais au lycée, je le donnais aux élèves : un poil daté tout de même, mais très intéressant à étudier ! C’est Camus, quoi ! Une valeur sûre ! 😉

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  janvier 21, 2010

      Oui un peu daté comme je l’avais aussi remarqué, mais un roman très dense que les élèves semblent apprécier !

      Réponse
  6. J’ai lu ce roman il y a quelques années et j’avais adoré. Il est toujours en bonne place dans ma bibliothèque. J’aime le style de Camus. Il n’y a pas de mots inutiles, pas de fioritures.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  janvier 21, 2010

      Un style neutre,objectif nécessaire pour éviter le pathos et permettre de réfléchir!un beau roman en effet !

      Réponse
  7. Je l’ai lu à l’adolescence, puis relu il y a quelques années : c’est mon préféré de Camus !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  janvier 21, 2010

      Je pense lire « L’étranger », encore un roman de Camus que j’ai négligé…

      Réponse
  8. Je n’ai lu que L’étranger de Camus et encore c’était au collège. Autant dire que mes souvenirs se sont évaporés avec le temps. Je n’ai jamais relu cet auteur depuis. Peut-être devrais-je revoir tout ça ?!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  janvier 21, 2010

      OH oui !!! avec la maturité je pense que l’on perçoit les romans différemment et cette lecture de « La Peste » me le confirme !

      Réponse
  9. Lu il y a trèèèèèèèèèèèèèèès longtemps! Pas prévu en relecture pour l’instant mais pas exclus pour autant 😉

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  janvier 21, 2010

      Le cinquantenaire de la disparition de Camus pourrait être une bonne occasion !! 😉

      Réponse
  10. Dans ma PAL… et pas prioritaire pour être lu. Il attend son tour avec patience 🙂

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  janvier 21, 2010

      Hambre organise un Challenge Camus…. ce pourrait être l’occasion de faire baisser ta PAL !!! 😉

      Réponse
  11. Cette nuit, sur Europe 1, un comédien de la Comédie Française lira « La Peste » de 1 H à 4H30. J’ai mis cette info sur mon blog qui peut intéresser quelques insomniaques! C’est un livre que j’ai beaucoup aimé!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  janvier 21, 2010

      J’ai entendu cela hier soir en rentrant de mes oraux blancs… 3h30 pour lire tout le roman!!!! ce devait être bien mais je suis loin d’être insomniaque… surtout en ce moment ! 😉

      Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  janvier 23, 2010

      Oui j’ai entendu cela, mais dans la mesure où je m’endors lamentablement sur mon canapé à 21h30 …. mais j’ai beaucoup aimé ton article sur ton blog !

      Réponse
  12. J’ai été obligé de le lire en troisième. Je l’ai lu en trois et j’en garde un souvenir d’ennui profond. En première, j’ai lu L’étranger. J’en garde un souvenir d’ennui profond. Voilà comment les lectures obligées m’ont dégoûté d’Albert Camus. J’y reviendrais un jour (quand j’aurais cinquante ans ou peut être un peu avant : la libraire m’a donné un livre de lui tout petit).

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  janvier 21, 2010

      Pourquoi 50 ans ??? non, je pense vraiment qu’il y a énormément de livres qui nous ont échappé parce que nous étions trop jeunes ! et c’est un peu angoissant en fait de se dire qu’il faudrait tout relire ! 😉

      Réponse
  13. J’avoue ne plus avoir beaucoup de souvenirs de ce roman, sinon que j’avais apprécié cette lecture imposée au lycée.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  janvier 21, 2010

      Visiblement vous êtes plusieurs à l’avoir étudié en cours, moi je suis toujours passée à travers !

      Réponse
  14. Je l’ai commencé il y a plusieurs années, parce que, voilà, Camus est une figure prédominante de notre littérature, en particulier « La Peste »… Mais je ne l’ai toujours pas terminé!
    Je crois que c’est le style qui ne me convient pas. Trop lourd à mon goût, trop pesant… Je m’endors quasiment dessus!
    Il faudrait peut-être que je retente l’expérience…

    Réponse
  15. Je n’ai encore jamais lu Camus (je sais, c’est impardonable) mais j’ai « L’étranger » dans ma PAL, de quoi le découvrir bientôt ! 😉

    Réponse
  16. Je viens de l’entendre lu de 1H à 4H30 sur Europe1 par Christian Gonon de l’Académie Française en lecture intégrale et c’était vraiment un excellent moment!
    On peut d’ailleurs réécouter cette lecture sur le site de la radio aujourd’hui!Ils font ça une fois par mois « Un mois, une lecture »
    Pour moi c’était une vraie redécouverte de l’ oeuvre déjà étudiée mais un peu oubliée aussi!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  janvier 23, 2010

      Je me suis renseigné à ma bibliothèque municipale, il y a quelques livres audio, mais rien de transcendant… dommage !

      Réponse
  17. Le classique j’ai vraiment un peu du mal… Je crois que je garde un mauvais souvenir ou, pour les cours, il y avait des lectures imposées…
    A part ça, je t’ai décernée un certificat, viens voir chez moi si tu veux en savoir plus… Bonne journée George !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  janvier 23, 2010

      Merci beaucoup, j’ai vu cela… il faut que j’y réponde, sans doute dimanche ! bises 😉

      Réponse
  18. J’ai lu ce livre il y a des années, et il m’a horrifiée. J’ai adoré mais comme on aime regarder des films d’horreur. Pour moi qui suis une adepte du genre ‘horreur’ (King, Koontz, Masterton), je trouve que Camus les surpasse tous dans ce domaine. Bon j’avoue que depuis toute petite, je ne sais pas pourquoi, dès qu’on parle de virus mortel je suis en panique, genre peste, ebola, tous ces trucs là!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  janvier 23, 2010

      Je pense que c’est surtout ta phobie qui t’a effrayée, parce que moi qui déteste les films d’horreur, je n’ai pas été horrifiée, juste un peu angoissée, c’est mon côté hypocondriaque.

      Réponse
  19. je viens de terminer la lecture de ce livre qui m’a beaucoup plu Je l’avais déjà lu il y a bien longtemps Il a l’art de décrire l’horreur effectivement et d’en faire finalement un roman très humain
    http://pragmatisme.over-blog.fr/article-la-peste-albert-camus-47856859.html

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  avril 2, 2010

      Effectivement, le style neutre de Camus dans ce roman est magnifique…

      Réponse
  1. La Peste d’Albert Camus « Je Lis, Tu Lis, Il Lit

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :