« Et que le vaste monde poursuive sa course folle » Colum McCann

McCannReçu grâce au service de presse de Belfond, je me suis lancée dans la lecture de ce vaste roman dont les médias parlent beaucoup. Le roman s’ouvre sur la performance du funambule qui marcha sur un fil entre les Twin Towers en août 1974. Un fil tendu entre deux tours, une traversée de funambule… tel est sans doute le sujet du roman. McCann (que je découvre par ce roman) dresse les portraits de plusieurs personnages : Corrigan, un prêtre irlandais ; Jazzlyn et sa mère, deux prostituées du Bronx ; Claire, la mère d’un soldat mort au Vietnam… Ces personnages, dont la vie est racontée sur quelques mois, vont croiser leur destin… avec, pour fil conducteur le funambule et cette traversée entre les Twin Towers encore debout !

Autant vous le dire tout de suite, j’ai eu du mal, j’ai failli abandonner souvent cette lecture douloureuse, non  à cause du style ou de la composition du roman, mais pour son sujet! Ce n’est pas un roman que j’aurais choisi de lire si j’avais dû l’acheter…il est même fort probable que je ne l’aurais jamais lu. McCann décrit l’Amérique miséreuse : le Bronx, sa pauvreté, sa violence, son racisme ; la douleur des guerres et la perte des enfants ; la drogue… Autant de sujets lourds à porter… Chaque matin, je me disais que j’allais m’arrêter là, et chaque soir je reprenais ce livre, je replongeais dans cette histoire, comme malgré moi… et finalement je ne le regrette pas…quand les destins finissent par se croiser, quand chaque vie devient la justification de l’autre, on est porté … Pas à pas, pense Jaslyn, nous trébuchons dans le silence, à petits bruits, nous trouvons chez les autres de quoi poursuivre nos vies. Et c’est presque assez.(p.431)

C’est un très beau livre, sans doute parce qu’il nous demande un effort, parce qu’il ne s’offre pas d’emblée, qu’il nous remue… on s’attache à ces personnages, on réfléchit sur le sens de notre vie, sur les rencontres de hasard qui peuvent bouleverser notre vie et celles des gens rencontrés… et le funambule marchant au dessus de ce New York prend toute sa signification :

« Il faut parfois monter assez haut pour voir ce que le passé fait du présent » écrit McCann à lapage 380!

McCann excelle autant à dire la douleur d’une mère dont le fils est mort dans une explosion qu’à raconter, dans un long monologue, les pensées d’une prostituée ; ou l’amour d’une femme pour un homme… roman fleuve, monde, gigogne, ce roman est à lire, et McCann est sans aucun doute un auteur à découvrir !

bon point rouge

objectif PALchallenge-du-1-litteraire-2009

Note : 7/10                                3/138                                    6/17

mccann1

Publicités
Article suivant
Poster un commentaire

21 Commentaires

  1. C’est un livre que j’ai beaucoup aimé, mais tu as raison, il faut s’accrocher jusqu’à ce que les destins de tous soient réunis alors on n’ a plus envie de le lâcher, au contraire! Il n’y a que le deuxième chapitre qui m’a un peu refroidie car je ne comprenais pas ce que venaient faire ces mères de fils morts à la guerre! Après évidemment c’est plus clair!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  septembre 13, 2009

      La juxtaposition de tous ces destins est en effet un peu déstabilisant, on se demande où l’on va, et puis tout s’éclaire et le roman prend sa vraie dimension !

      Réponse
  2. C’est un livre qui tourne énormément sur la blogosphère … mais je ne pense pas le lire : les billets ne m’ont pas donné l’eau à la bouche.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  septembre 13, 2009

      On en parle beaucoup en effet… ce n’est pas un coup de coeur mais quand même un beau roman !

      Réponse
  3. Un auteur que j’ai envie de découvrir mais sans doute pas avec ce titre.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  septembre 13, 2009

      McCann vaut le détour, à toi de voir un titre qui t’attire ! 😉

      Réponse
  4. J’ai une amie qui m’a dit hier, toute contente, qu’elle l’avait acheté pour le mettre en circulation dans notre petit cercle de lecture … et j’avoue que je n’ai pas eu une réaction enthousiaste !
    Je ne sais pas si moi, je le lirai, mais ton billet est très éclairant et s’y ajouteront les commentaires des membres du cercle que je vais charitablement laisser le lire avant moi. D’ici là, je serai peut-être plus courageuse !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  septembre 13, 2009

      Je te comprends, mais tu sais au final je suis contente de l’avoir lu, je me rends compte qu’il m’a beaucoup fait réfléchir… alors courage !!!

      Réponse
  5. Je ne connaissais pas cet auteur moi non plus mais j’ai envie de la découvrir et pourquoi pas avec ce roman, moi il me tente bien.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  septembre 14, 2009

      C’est effectivement un auteur à connaître ! j’attends de voir ta critique ! 🙂

      Réponse
  6. Je viens de découvrir cet auteur par ce roman et j’ai adoré. Même si la mise en place peut paraître un peu longue, tout le reste du récit est magistralement orchestré.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  octobre 11, 2009

      Bienvenue chez moi !
      Oui c’est un roman qui demande de prendre son temps… certains passages sont difficiles, il faut faire des efforts mais au final c’est un beau roman en effet !

      Réponse
  7. Je l’ai lu jusqu’au bout ! J’ai fait l’effort, mais la récompense n’est pas venue : le plaisir de la lecture n’était pas au rendez-vous cette fois ci… 🙂

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  novembre 11, 2009

      Effectivement c’est un roman qui demande des efforts; je n’en garde pas non plus un grand souvenir : sujet noir. Ce n’est pas une lecture plaisir, mais ce roman m’a permis de connaître un auteur que je n’avais jamais lu !

      Réponse
  8. Il me tente, je le lirai peut-être, hors challenge.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  août 4, 2010

      il va sans doute sortir en poche cette année !!!

      Réponse
  1. Lectures communes autour de ma PAL « Les Livres de George Sand et moi
  2. Et que le vaste monde poursuive sa course folle de Colum McCann « Je Lis, Tu Lis, Il Lit
  3. Blog-O-Book » Et que le vaste monde poursuive sa course folle
  4. Les Challenges de la blogosphère Littéraire « Les Livres de George Sand et moi
  5. …et que le vaste monde…. |

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :