« Les identités remarquables » Sébastien Lapaque

lapaqueMon nouveau statut de Libraire, me donne un privilège inestimable : pouvoir lire les romans de la rentrée Littéraire avant même leur parution ! Si je n’ai pas beaucoup écrit ces derniers jours, j’ai cependant lu… alors voilà le résultat… je sais que ça fera plaisir à FaFa qui me réclame à corps et à cris ! et du même coup je marque un premier point pour le Challenge 1% Littéraire ! (1/15)

Le premier roman donc, est celui de Sébastien Lapaque, à paraître mi-août. J’ai eu la chance de rencontrer l’auteur lors de la soirée organisée par les Editions Actes Sud (pour vous remémorer l’évènement c’est LA !). L’auteur m’avait beaucoup plu : humour pince-sans-rire, tout ce que j’aime… et je me faisais une joie de lire son petit roman m’attendant à retrouver cet esprit dans sa prose !

Le style interpelle d’entrée : le narrateur s’adresse au personnage à la 2ème personne, et annonce dès l’incipit : « Tu vas mourrir aujourd’hui, et tu ne le sais pas encore« … belle accroche, il est vrai, qui vous saisit dès la première ligne lue, avec une vague réminiscence de Butor dans La Modification, même si pour le coup il s’agit du VOUS ! mais le VOUS n’est-ce pas un TU de politesse ?

Passée cette première phrase, nous sommes embarqués dans un récit des petits faits de la vie quotidienne de ce personnage qui vit sa dernière journée. Il déjeune, s’habille etc etc. et finalement on tombe assez vite dans l’ennui de cette quotidienneté. Pour palier, Lapaque place en parallèle l’histoire de Mme Mystère, surnom donné par le barman à une femme qui s’installe tous les jours à une table avec son ordinateur… Cette femme, mystérieuse donc, belle, revancharde, est la commanditaire du futur assassinat.

Même si le suspens est ménagé, l’intérêt pour la future mort du personnage principal n’est pas suffisant pour nous rendre passionnante cette destinée. Le personnage, anti-héros par excellence, est franchement antipathique, et sa mort annoncée nous laisse de glace, son seul attrait est qu’il va mourir et que l’on attend de savoir dans quelles conditions. Son ami, Laroque, est également énervant avec cette complaisance dans l’intellect facile. Les personnages masculins subissent un traitement particulier qui les rende franchement désagréables.

Les personnages féminins, sans doute les vraies personnages de ce roman, sont beaucoup plus intéressants et l’on regrette un peu qu’ils ne soient pas davantage traités. On se prend d’affection pour la petite marchande de jouets.

Mon avis sur ce roman est donc très mitigé, et la chute fait flop! malheureusement, comme un coup d’épée dans l’eau !

bon-point

NOTE : 6/10

Poster un commentaire

16 Commentaires

  1. On est loin du coup de coeur ! Vu tout ce qui va nous tomber dessus à la rentrée littéraire, je ne note pas.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  août 10, 2009

      Non vraiment pas un coup de coeur… d’ailleurs en ce moment je me traine dans mes lectures, depuis les « Mulvaney » tout me semble fade !

      Réponse
  2. Nooonnn j’ai pas tapé du pied ! N’importeu quoi ! Bon bah du coup pour un bouquin de rentrée celui-ci ne serait pas à mettre dans mon panier si je comprends bien… Et je viens de lire le résumé, ça me semble bien fouillis, ou alors je ne suis pas réveillée et je pige rien…

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  août 10, 2009

      RHOOOO la menteuse !!!
      Il est possible que tu ne sois pas bien réveillée mais en même temps je dois avouer que je n’ai pas bien saisi le pourquoi du comment…mais non, je ne le relirai pas !

      Réponse
  3. Vu l’histoire, je ne serai pas intéressée par ce livre. 😦

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  août 10, 2009

      Avec tout ce que la rentrée nous promet, je pense en effet que pour celui-là tu peux passer ton tour ! dommage parce que j’aime beaucoup cette maison d’édition !

      Réponse
  4. L’auteur semble sympa, mais je pense passer… tant d’autres livres m’attendent !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  août 10, 2009

      Bonjour, bienvenue chez moi, c’est toujours agréable de lire les commentaires de nouvelles venues !
      En ce moment je lis beaucoup sur commande et j’ai hâte comme toi de lire MES livres !!!

      Réponse
  5. Non je suis po une menteuse ! C’était juste de la curiosité. Et je suis réveillée !!! Maintenant !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  août 10, 2009

      Tu as fait une petite sieste ? Moi je zone sur les blogs… pas mieux !

      Réponse
  6. Mode off on est ! Vive l’été !!!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  août 11, 2009

      Sauf que le temps fait plutôt rentrée scolaire !!!

      Réponse
  7. Josine

     /  septembre 29, 2009

    Bonjour,
    Votre article est intéressant, mais comme c’est dommage qu’un libraire fasse autant de fautes d’orthographe!
    Rien qu’en survolant votre article, j’en ai relevé 3:
    mourir s’écrit avec un seul r – on n’écrit pas ‘commendaitaire’ mais ‘commanditaire’ – et suspense s’écrit avec un e à la fin du mot.
    Cela fait le même effet qu’une fausse note dans un concert, et personnellement, cela m’emêche de ‘goûter’ pleinement le contenu de votre article.
    Bonne chance dans votre métier tout de même et sans rancune!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  septembre 29, 2009

      Mille pardons cependant permettez-moi de vous signaler que le terme « suspens » peut s’écrire avec ou sans « e » final… Le Petit Robert me l’a confirmé ! quant à « commandaitaire » il s’agit d’une faute de frappe ! Pour le reste, je ne peux que le regretter et m’empresser de corriger ! en espérant vous relire pour une nouvelle leçon d’orthographe… mais comme disait Stendhal, l’ortographe est la science des imbéciles… Stendhal qui écrivait cela avec 2 l… sans rancune 😉

      Réponse
  1. Challenge du 1% littéraire « Les Livres de George Sand et moi
  2. Les Challenges de la blogosphère Littéraire « Les Livres de George Sand et moi

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :