« Les autres » Alice Ferney

ferney3Les Autres est le deuxième roman que je lis d’Alice Ferney. J’avais effectivement lu Paradis Conjugal au mois de septembre, et pour ceux et celles qui suivent un peu  ce blog, vous vous souviendrez peut-être que ce roman ne m’avait pas vraiment emballée!

Je me suis donc lancée dans Les Autres, avec l’espoir de modifier quelque peu mon opinion sur cette écrivain.

Concernant le sujet:

Pour les vingt ans de Théo, son frère, Nils, offre un jeu de société dont les questions portent sur la façon dont chacun envisage l’autre. Sont présents : Moussia, la mère de Théo et Nils, Estelle, la petite amie de Théo, Marina, la meilleure amie de Théo et ancienne maîtresse de Nils, son fils Arthur, Claude, meilleur ami de Nils et sa petite amie, Fleur. A l’étage la mère de Moussia, Nina, femme âgée et très malade. Les questions du jeu amènent chacun à dévoiler ce qu’il pense des autres protagonistes, ce qui provoque quelques affrontements !

Mon Avis:

Le roman est divisé en trois parties :

Choses pensées : monologue intérieur de chacun des personnages (focalisation interne)

Choses dites: dialogues sans didascalie entre les personnages

Choses rapportées : récit en focalisation externe, procédé utilisé dans la majorité des romans.

Construit donc selon une réflexion stylistique intéressante, ce roman se présente bien. Les trois parties, racontant toute la même soirée, permettent de plonger dans la tête de chaque personnage, mais aussi de saisir ce que chacun pense des autres. Plus encore ce procédé stylistique offre la possibilité aux lecteurs de noter les différences de jugement entre ce que pensent les personnages et ce que les autres perçoivent de lui. Procédé intéressant mais pas franchement nouveau puisque Lawrence Durell l’utilisait déjà dans son Quator d’Alexandrie entre 1957 et 1960.

Ce sujet m’a également fait penser au dernier film de Danièle Thompson Le Code a changé, dans lequel plusieurs amis sont réunis pour un repas. Chacun a des soucis, des préoccupations diverses, mais font bonne figure, font semblant que tout va bien…

J’ai été séduite par le procédé, par les introspections souvent justes et sensibles des personnages. La présence de 4 générations permet également d’avoir un panorama élargi des interrogations sur la vie, l’amour, l’amitié … Les différents procédés permettent une bonne connaissance des personnages, le lecteur les perçoit, les sent, les comprend, leur caractère très différent est aussi un bon moyen de multiplier les points de vue.

Toute la réflexion du roman repose sur : comment suis-je perçu par les autres ? Ce que les autres perçoivent de moi, est-ce ce que je suis vraiment?

En d’autres termes :

« – Je me fais une certaine idée de moi-même, tu te fais une idée de moi, elles diffèrent. Et puisque nous sommes capables de l’imaginer, le jeu de miroir n’est pas fini : je me fais une idée de l’idée que tu te fais de moi, et là encore il est peu probable que je tombe juste! » (p.316)

Toutefois, je dois émettre certaines réserves. Si les deux premières parties m’ont intéressée, de part le changement de focalisation, les réflexions, les révélations, j’avoue que la troisième partie m’est apparue un peu longuette, un peu répétitive, donc superflue.

De plus, mais cela vient également de ma remarque précédente, Ferney a une fâcheuse tendance au bavardage, à la répétition et à l’atermoiement voire un petit côté gnangnan qui finit par m’insupporter.

En bref, je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé, ces personnages sont attachants dans leurs failles et leur faiblesse, mais si le procédé stylistique peut paraître intéressant au début, il finit par être un peu lourd à la fin !

Lu dans le contexte du Prix Littéraire des Blogueurs

Tout comme : Virginie B. et Eli .

Publicités
Poster un commentaire

33 Commentaires

  1. Mes sentiments concernant Alice Ferney évoluent régulièrement. Je suis beaucoup plus sévère aujourd’hui sur « Paradis conjugal » que je l’avais été sur le coup, et je comprends les critiques faîtes à « Les autres ». Mais j’en garde un très bon souvenir là maintenant. Et je n’ai pas trouvé ce texte gnangnan, je suis une vraie guimauve !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mai 30, 2009

      L’impression générale est meilleure pour « Les Autres », c’est vrai que finalement c’est un roman agréable malgré quelques longueurs ! J’ai cependant noté plusieurs citations intéressantes !

      Réponse
  2. Je partage ton point de vue même si je pense avoir davantage aimé que toi ! Par contre, je suis aussi complètement passée à côté de « Paradis conjugal » et ma découverte d’Alice Ferney s’arrêtera donc ici.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mai 30, 2009

      Je tenterai peut-être « COnversation amoureuse » qui croupit dans ma bibliothèque depuis longtemps… jamais deux sans trois dit-on, on ne sait jamais !

      Réponse
      • georges

         /  février 8, 2010

        Pour ma part, j’ai commencé à lire Alice Ferney en commençant par »conversation amoureuse » et j’ai été éblouie par ce livre.Il détient tant de vérités que j’en ai été troublé.

        Réponse
      • leslivresdegeorgesandetmoi

         /  février 8, 2010

        Alors il faut que je tente une troisième fois de lire Ferney selon tes conseils !

        Réponse
  3. Voilà un auteur que je ne connais pas du tout ! Je vais relire ta note plus posément, après avoir un peu réfléchi.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mai 30, 2009

      Prends ton temps… mais ma note n’est pas difficile à comprendre… si? 😉

      Réponse
      • C’est plus par rapport à ce type de roman que j’ai du mal ! je te rassure ta note est claire et m’aide à me forger un supplément d’opinion 🙂

        Réponse
  4. Tout à fait d’accord avec tes trois derniers paragraphes.
    Je te conseille du même auteur Grâce et dénuement, même si la situation décrite a sans doute un peu évolué quand même…

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mai 31, 2009

      J’ai « COnversation amoureuse » qui s’ennuie dans ma PAL depuis des lustres, donc je tenterai une 3ème fois !!!

      Réponse
  5. Cet auteur me rebute depuis que j’ai lu Conversation amoureuse (tu sais, le livre qui croupis dans ta pal !) tellement je me suis ennuyée ! (pour rester polie) alors du coup je n’ose pas trop récidiver avec un autre livre… Mais comme je juge pour ton prix littéraire, va falloir que je m’y colle et j’espère que ça va être mieux !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mai 31, 2009

      On va dire que ce sont des romans psychologiques…. pour « Conversation amoureuse » je ne vais pas non plus me ruer dessus tout de suite, j’ai besoin de quelques mois pour digérer….
      Bonne chance pour le Prix!

      Réponse
  6. En lisant le commentaire de FaFA, j’ai peur car on vient de m’offrir la conversation amoureuse sinon j’ai lu Grace et Dénuement que j’avais bien aimé, je trouve qu’Alice Ferney a une écriture assez poétique!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mai 31, 2009

      Je suis d’accord avec toi, Ferney a un style, le problème c’est qu’il manque un peu de fond et que j’ai, au bout d’un moment, l’impression de tourner en rond dans le cerveau des personnages !

      Réponse
  7. Moi j’aime assez Alice Ferney même si elle ne révolutionne pas la littérature. Et elle ne m’ennuie pas.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mai 31, 2009

      Je ne peux pas dire que je ne l’aime pas, sa façon de traiter ses personnages, la psychologie, l’utilisation de procédés stylistiques originaux… le problème c’est que j’ai l’impression que ces sujets sont parfois un peu légers et que les procédés stylistiques permettent finalement de masquer la pauvreté du sujet… Mais je reconnais qu’il y a de très bonnes choses dans ses romans !

      Réponse
  8. Je pense lire ce roman un jour car on me l’a trèèès fortement conseillée, et puis le style de Ferney ne me déplait pas. 🙂

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juin 1, 2009

      Je lirai avec intérêt (comme toujours) ton avis sur ce roman !

      Réponse
  9. Il est dans ma PAL depuis un petit bout de temps maintenant. Je l’avais commencé, puis laissé tombé car je n’arrivais pas à accrocher au rythme du roman. Il faudrait que je retente quand même. Je n’aime pas trop laisser un livre en souffrance comme ça dans ma PAL… :/

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juin 1, 2009

      Pour ma part c’est « conversation amoureuse » qui se languit! Mais avant de me lancer dans un 3ème Ferney je vais laisser passer un peu de temps !
      Pour « Les autres », c’est vrai que le début est assez surprenant, et qu’il faut un temps d’adaptation ! bon courage !

      Réponse
  10. Pour se réconcilier avec Alice Ferney, il faut absolument lire Grâce et dénuement : c’est un petit bijou !
    A+

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juin 1, 2009

      Bon je le note alors ! je te promets de faire un effort !

      Réponse
  11. Je n’ai rien lu de cette auteure, mais je ne sais pas si c’est une bonne idée de commencer par celui-ci…

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juin 2, 2009

      Visiblement pas, mais Eli me propose de tenter « Grâce et dénuement »… alors !

      Réponse
  12. J’ai une amie qui fait régulièrement l’éloge de ce roman, mais je n’arrive pas à être tentée… d’autant qu’elle l’a fait lire à une autre, qui, elle, a reconnu s’être ennuyée du fait du procédé de narration amenant des répétitions, comme tu le soulignes aussi.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juin 3, 2009

      Difficile de savoir si j’ai aimé ou non, une impression générale assez bonne mais en même temps la lecture, et notamment sur la fin, a été assez fastidieuse !

      Réponse
  13. J’ai découvert Alice Ferney avec « Grâce et dénuement », que j’avais beaucoup aimé. Ensuite, j’ai lu « La conversation amoureuse », où j’ai trouvé des longueurs. Dans ma PAL, j’ai « Dans la guerre », qu’il va falloir que je me décide à lire.
    Pour « Les autres », je verrai plus tard !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juin 3, 2009

      j’ai « Conversation amoureuse » dans ma PAL depuis un bout de temps, mais 2 Ferney en 8 mois c’est déjà beaucoup pour moi, donc je vais attendre encore !
      Eli m’a dit que « Grâce et dénuement » était bien… il faut voir !

      Réponse
  14. sylvie p

     /  février 22, 2010

    C’est drôle comme les avis divergent! Je suis en pleine lecture de « paradis conjugal », je me régale et n’ai qu’une envie : voir le film de « Mankiewicz » qu’Alice Ferney a dû voir des dizaines de fois. J’avais adoré « dans la guerre » et « l’élégance des veuves » beaucoup moins ses autres romans. Comme quoi… Quoiqu’il en soit, j’attends et lirai son prochain bouquin.

    Réponse
  15. Au début de chaque nouvelle partie, je me demandais : quel intérêt de raconter encore la même chose ? Et puis finalement, j’y ai trouvé mon compte. Le style est agréable et le procédé sympa. J’ai juste regretté le fait que la forme prime parfois sur le fond car j’ai l’impression que les personnages auraient pu gagner en émotion.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juillet 20, 2010

      Effectivement la forme prime sur le fond dans ce roman et certaines considérations m’ont semblé creuses !

      Réponse
  1. Alice Ferney – Les Autres - Le coin lecture

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :