« Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates » Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

shaffer2Après en avoir tant entendu parler, notamment de façon enthousiasmante par Leiloona, je me suis donc lancée dans ce gros roman nouvellement paru !
Tout d’abord, j’aime beaucoup la couverture représentant plusieurs lettres réunies et serrées par un joli ruban rouge!
Venant d’achever 84, Charring Cross Road, me replonger dans un roman épistolaire dont l’action se déroule à la même époque, m’a donné comme un certain vertige, comme si ces deux romans finalement étaient frères !

J’ai particulièrement apprécié la variété des personnages (ou des correspondants), la vie en communauté sur cette île de Guernesey, mais aussi toutes les histoires que chacun raconte, tout ce monde que les lettres font vivre. A la fois, drôle, émouvant, sensible, ce roman est une vraie merveille… et quand, au détour d’une lettre, une allusion à Jane Austen, Anne Brontë ou à Miss Marple (ça devrait plaire à Pimousse) pointe son nez, on est aux anges!

Contraiment à Hélène Hanff qui n’ira à Londres que longtemps après la mort de Doël, la Juliet de Mary Ann Shaffer, se rend à Guernesey, et découvre en vrai ces correspondants! La scène des retrouvailles m’a beaucoup émue! Soudain je me suis dit que c’était comme avec nos blogs! Nous nous parlons, nous nous laissons des commentaires, parfois même nous échangeons des mails et quand nous nous rencontrons en vrai, se mêlent excitation et anxiété :

Toutes ces personnes que j’en étais venue à connaître, et même à aimer, étaient là. Elles m’attendaient. Je ne pouvais plus me retrancher derrière une feuille de papier. […] Sur le papier, je suis absolument charmante, mais c’est juste une astuce que j’ai trouvée pour me protéger. » (pp.235/236)

Cette Juliet est un personnage très attachant, drôle, le ton de ses lettres est piquant et juste !

Je me rends compte qu’il est très difficile de vous parler de ce roman, parce qu’il contient tellement : un peu de littérature, un peu de souvenirs de la guerre (l’action se passe en 1946), un peu d’amour, beaucoup d’amitié! VOilà, c’est sans doute cela, essentiellement un roman sur l’amitié à une période où les familles ont été déssimées, où les enfants sont morts, où les mères ont disparu, et où il faut, cependant continuer à vivre, recréer un clan, une communité !

Enfin, Elisabeth, personnage absent et pourtant omniprésent du roman, est une figure à part! Comme une représentation, un symbole de l’amitié et du dévouement amical! Tout tourne autour de cette femme qui a été arrêtée et envoyée en camp de concentration, laissant derrière elle une petite fille, Kit! Personnage emblématique du roman, son charme agit au-delà de son absence, et son aura plane dans le roman comme une douce senteur de brume marine !

Bref, vous aurez compris que ce roman est un vrai bijou et que si vous ne lisez pas… JE VAIS ME FACHER !!!

Un grand merci à Leiloona !

Edit : oups j’ai oublié de mettre ma note !

bon-point

NOTE : 9 / 10

Poster un commentaire

81 Commentaires

  1. Plume

     /  juin 8, 2009

    Bon et bien je ne regrette pas ! Je l’ai littéralement dévoré et c’est un gros coup de coeur 🙂

    Réponse
  2. Perrinette

     /  juillet 18, 2009

    Je suis en retard, je n’en suis qu’au tiers!..
    Ca me plait mais j’ai la désagréable sensation que l’auteur a lu mon livre préféré avant d’écrire le sien.
    Si vous avez envie d’avoir envie de découvrir Guenesey en vrai, surtout lisez « Sarnia » de G.B. Edwards (ça existe en poche chez Point)

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  juillet 18, 2009

      Wahou! merci pour ce conseil! je ne connais pas du tout ce roman et du coup, bien sûr, ça m’intrigue !

      Sinon, on peut se tutoyer !

      à bientôt

      Réponse
  3. Sim

     /  juillet 19, 2009

    Bonsoir !

    Je découvre aussi ton blog et je dois dire que j’adore ! =) Par contre j’ai pas trouvé ou pas bien fouillé, mais y’a t-il un endroit ou tu te présentes ?

    Bon… Vendredi j’arrive à la librairie, à la recherche d’une prochaine lecture. Je viens de finir les « Les cerfs-volants de Kaboul » que j’ai apprécié moyennement… Bref.
    Et je suis tombé sur « Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates », j’ai tout de suite adoré le titre. J’ai pris le livre et la vendeuse arrive et me dit :
    Elle : Oh c’est pas trop de votre age ça !
    Moi : Ah bon ? Comment ça pas de mon age ? 17 ans je peux pas le lire ?
    Elle : Ben non c’est long barbant et triste.
    Moi : C’est marrant avec une meilleure critique vous m’auriez convaincu mais là… Bonne journée 🙂

    J’ai pas écouté son « conseil » et j’ai commandé mon livre chez Amazon et non pas chez elle =D
    1- J’adore le titre
    2- J’adore la couverture
    3- J’adore la présentation
    Et les commentaires ici me donnent encore plus envie de le lire !

    Je viendrais donner mon avis, le plus vitre possible j’espère ! 😉

    A bientôt
    Sim

    Réponse
  4. leslivresdegeorgesandetmoi

     /  juillet 20, 2009

    Bonjour ! bienvenue chez moi! non je n’ai pas encore écrit mon profil, il faut en effet que je le fasse : promis !
    Alors là je suis baba ! qu’est-ce que c’est que cette libraire qui dissuade de lire un livre !!!! Tu as bien fait de ne pas l’écouter, c’est un très beau livre, et un vrai coup de coeur me concernant !
    Bonne lecture, j’irai lire attentivement ton avis quand tu l’auras fini !

    à bientôt !

    Peux-tu me remettre le lien vers ton blog ! merci

    Réponse
  5. Sim

     /  août 1, 2009

    Tellement déçu …. d’être arrivé à la fin ! J’ai tout simplement adoré ce livre, une vraie merveille à mettre entre les mains de tous.

    Une histoire formidable et des personnages géniaux. Une telle envie d’être avec eux sur l’île de Guernsey et de pouvoir être a notre tour « membre du cercle ». Rencontrer les personnages et découvrir les lieux si merveilleusement décrits.

    De lettres en lettres, les liens se créent avec tous les personnages, et les personnalités sont très bien représentées. On comprends avec compassion certaines décisions et on ressent les moments douloureux décrits durant la guerre notamment.
    Une ambiance particulière dans ce bouquin, du au fait, je pense qu’il soit écrit entièrement sous forme de lettres.

    Sans oublier que j’ai appris énormément sur cette île et aussi beaucoup de choses sur la guerre. Bien que j’ai fais tout mon parcours scolaire il y a certaines choses que je ne savais pas…

    Ce n’est jamais monotone, toujours quelque chose de nouveau et on ne peut pas dire qu’on puisse s’y ennuyer !
    Les personnages sont tous attendrissants, ce qui est bien c’est que nous n’avons jamais le même point de vue. Une fois untel est décrit par lui… une autre fois par l’autre etc…

    J’ai eu du mal a le quiter, et non à la finir. Même si vers les 10 dernières pages j’avais qu’une seule envie c’était de le fermer pour ne pas le finir aussi vite. Mais je pense que je vais faire une deuxième lecture, même si je n’aime pas ça… Ou alors lire les passages les plus merveilleux du livre (Ce qui revient a dire : « Faire une deuxième lecture du livre.. :D)

    A la fin du livre je me suis posé cette question : Avons-nous perdu le gout des lettres aujourd’hui ? D’avoir une correspondance écrite avec des personnes à l’autre bout de la terre ?
    Aujourd’hui tout est informatisé, et rien n’est (presque) plus imprimé. Que vont garder nos enfants de notre correspondance ? Fini les vieilles boites de nos grand-mères avec les lettres d’amours… Et je trouve tout cela bien dommage. Peut être nos vieux portables avec les archives SMS… ou les « messages envoyés » des emails…

    Entonnés qu’il soit dans : « Les succès inattendus de l’été » par le Figaro ? Moi non ! http://www.lefigaro.fr/livres/2009/07/28/03005-20090728ARTFIG00272-les-succes-inattendus-de-l-ete-.php

    Une chose est sure : j’ai adoré. Et c’est la première fois pour moi que je li un livre écrit de la sorte. Je ne sais pas comment elles se sont débrouillées Mary Ann Shaffer et Annie Barrows pour écrire a 4 mains un aussi beau bijou.
    Il y a des livres qui ne sortent pas de ma bibliothèque celui-ci en fait maintenant partis !

    Maintenant une grande question se pose : Que vais-je lire ??
    Après un tel roman j’ai peur de m’ennuyer dans le prochain.

    Réponse
  6. leslivresdegeorgesandetmoi

     /  août 2, 2009

    Pour ta prochaine lecture et rester dans l’ambiance, je te conseille de lire « 84, charing cross road » de H. Hanff, même ambiance, même époque, je pense que tu devrais aimer ! Merci pour ce long et agréable commentaire !! et Le Figaro, visiblement n’a pas saisi la portée de ce roman !

    Réponse
  7. Sim

     /  août 2, 2009

    Merci pour votre réponse et merci pour votre conseil lecture…
    Demain j’irais voir en librairie si il est encore disponible ou si je peux le commander.
    (A propos j’ai changé de librairie… fini celle qui me déconseille les TRES bons livres ! 🙂 )

    Finalement j’ai pas résisté et j’ai prêté mon livre a une amie… Moi qui ne voulais pas le voir sortir de l’étagère !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  août 5, 2009

      J’espère que tu me diras comment tu auras trouvé « 84, charing cross road » !!!

      Réponse
  8. Simoné

     /  septembre 23, 2009

    Bonjour !

    Vous m’aviez demandé l’adresse de mon blog, et bien je viens d’ouvrir mon nouveau blog 🙂

    Il est principalement axé photographie, mais j’y parlerais également de mes lectures et de mes voyages 😉 Je parts pour Londres dans quelques jours, pour une durée non déterminée. Alors tout sera ici : http://clicsim.wordpress.com/

    Cordialement !
    Sim

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  septembre 24, 2009

      Super !je vais aller voir ce nouveau blog ! et bon séjour à Londres!!! à bientôt

      Réponse
  9. bonjour, il va falloir que je dégotte ce 84, Charring Cross Road qui revient souvent quand on parle du cercla des amateurs d’épluichures de patate….ça m’intrigue…
    J’ai adoré aussi!

    Réponse
  10. Titinelesbasbleus

     /  octobre 11, 2009

    J’ai terminé le livre ce matin.
    Quel déchirement de le quitter !!!
    Que du bonheur. On a l’impression de faire partie des amis…
    Et quel regret que l’auteure soit partie vers d’autres cieux !
    On aurait aimé la lire encore et encore…..

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  octobre 11, 2009

      Si je suis entièrement d’accord avec toi… savoir que nous ne pourrons plus rien d’elle est un déchirement ! heureuse que ce roman t’aie plu !

      Réponse
  11. S’il y a bien un livre que je ne conseille absolument pas, c’est bien celui-ci.

    Je l’ai lu avec beaucoup de difficulté, et je me suis vraiment ennuyé. Non, ce livre ne contient rien et surtout rien de nouveau, malgré un titre original.

    Les griefs sont nombreux et je m’en expliquerai prochainement sur mon blog, ainsi que sur le site de Livraddict.

    Et contrairement à une idée répandue parmi les bloggueurs de lectures (il suffit par exemple de lire les quelques commentaires ici), ce livre est loin de faire l’unanimité.

    Ma note : 1/5

    Réponse
  12. J’ai rédigé récemment une critique sur mon blog. Je fais partie de ceux qui ne l’ont pas apprécié.

    Il a fallu beaucoup de courage pour lire ce roman. Ce fut un exploit !

    Histoire insignifiante du début à la fin, la trame manque de relief. Des personnages que l’on pouvait trouver attachants, mais sans consistance.

    J’ai eu le sentiment de lire une succession de lettres, entachées d’anachronismes, sans lien réel entre elles. La lecture en était très désagréable.

    Ce livre ne contient rien de nouveau.

    Le dénouement n’échappe pas non plus à la médiocrité : prévisible et grotesque.

    Non vraiment, un roman franchement décevant !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  novembre 27, 2009

      Nous ne sommes pas du tout d’accord … mais je peux comprendre, on n’est pas obligé de tous aimer … je ne suis cependant pas convaincue par tes arguments. Je trouve au contraire que les personnages ont une épaisseur, une âme. C’est toujours décevant de ne pas accrocher à un roman… dommage !

      Réponse
    • arsac christine

       /  avril 14, 2010

      quel dommage que vous ne soyez pas tombé sous le charme de ce roman
      il s’en dégage une nostalgie un poésie qui sous ses airs de ne ps y toucher nous touche justement
      Mais bon tout le monde n’a pas la même sensibilité et votre avis est respectable

      Réponse
  13. fermeledimanche

     /  novembre 27, 2009

    J’ai aimé ce roman épistolaire. Je ne pense pas qu’il soit insignifiant. C’est simplement un roman typiquement anglais où il ne se passe pas grand chose : on boit le thé, on se réunit, on parle. C’est justement ce que j’ai apprécié, cette manière d’éffleurer les choses de la vie, même les plus tragiques (la guerre, la mort, les camps de concentration). Et puis n’est-ce pas le propre des romans épistolaires que de donner une vision, un point de vue, que de laisser croire que la vie est entre les lettres?
    On s’attache aux personnages. On apprend plein de choses sur l’Occupation dans les îles anglo-normandes. L’air de rien. C’est un roman… charmant.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  novembre 27, 2009

      Je suis d’accord avec toi… j’ai également beaucoup aimé ce roman, qui m’a touchée et comme toi j’ai appris beaucoup de choses notamment sur la vie sous l’occupation dans les îles ango-normandes.
      Merci pour ton commentaire, à bientôt !

      Réponse
  14. arsac christine

     /  avril 14, 2010

    et oui moi aussi j’ai lu et même devoré et j’ai tant aimé
    ce livre et un vrai bonheur il mêle humour (de forme anglaise) amitié amour aussi et surtout humanité : ce livre est rempli d’humanité.
    On a envi de se plonger dans le livre d’aller sur l’ile avec les personnages de partager leur vie leur complicité leur convivialité leurs solidarité bref leur vie
    merci à Mmes Shaffer et Barrows qui on ecrit là une pure merveille

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  avril 14, 2010

      oui c’est un beau roman qui a le mérite d’avoir fait son succès tout seul par le bouche à oreille… comme vous j’ai eu envie de prendre le premier bateau pour Guernesey !!!

      Réponse
  15. Oh là là. Zut et flûte !
    Arrivée par hasard ici et je dois filer prendre mon métro. Je reste sur ma faim !!!
    Je suis une inconditionnelle de George Sand et suis en train de finir Le Cercle… Je reviens dès posssible.
    Belle journée,
    eMmA

    Réponse
  16. Je l’avoue, j’ai été attirée par le bandeau qui porte la mention « Absolument délicieux. Anna Gavalda ».
    J’aime beaucoup AG, sa verve, son sens de l’humour et de la dérision, son écriture et sa capacité à camper des personnages attachants. Aussi, je me suis dit que si elle a aimé ce livre, il devrait donc me plaire.

    Ensuite, le titre est un peu loufoque, m’a tout de suite plu. Je souriais béatement dans la librairie La Belle Lurette.

    Et la 4ème de couv « Peut-être les livres possèdent-ils un instinct de préservation secret qui les guide jusqu’à leur lecteur idéal… » Alors là, cette phrase m’a emballée immédiatement ! Je me suis dit que l’auteur qui a écrit cela, aime vraiment les livres et ses lecteurs.

    Il me reste encore 80 pages à lire. Je suis sous le charme de ces échanges épistolaires. J’affectionne ce genre un peu désuet, car de nos jours on n’écrit plus tant que ça (je veux dire de vraies lettres que l’on doit avoir la patience d’attendre quelques jours pour les découvrir dans sa boite à lettres…)
    Les personnages sont attachants et j’ai vite eu l’impression de les connaître depuis toujours.
    Je trouve un vrai parallèle avec nos blogs : converser naturellement avec de parfaits inconnus qui rapidement deviennent des amis dont on ne peut plus se passer et que souvent, on finit par rencontrer avec joie et émotion…

    Mais allez savoir pourquoi, depuis que je lis ce livre, j’ai comme une espèce de doute qui monte, qui monte. C’est indéfinissable, étrange, mais pour moi, vraiment palpable. C’est certainement très sot, mais ses auteures ne sont-elles pas une affabulation ?
    Je ne serais pas très étonnée que quelqu’un se cache derrière cette mystérieuse Mary Ann Shaffer, opportunément décédée avant la publication de son premier roman…

    En tous cas, ce livre est un régal.

    Désolée d’avoir pris autant de place. Je retourne à ma lecture.

    Bonne soirée,
    eMmA

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  août 6, 2010

      Ne t’excuse surtout pas d’être trop longue, j’adore les très longs commentaires !!! et ce que tu dis je l’ai pensé aussi notamment quand la romancière rencontre enfin ses correspondants, ce qui est décrit est exactement ce que je ressens quand je rencontre des blogueuse « en vrai » !!! l’impression de rencontrer des amies perdues de vue et que l’on retrouve après plusieurs années… c’est un livre magique et la façon dont tu en parles ravive les émotions que j’ai ressenties pendant ma lecture. Merci donc à toi !

      Réponse
  17. Mon Roman Coup de Coeur de l’été 2009 !
    Ah ce plaisir d’enchainer les heures de lecture en vacances…
    Je garde un excellent souvenir du bonheur que j’ai eu à « vivre » avec tous les membres du cercle autour de leurs lectures. Je crois même qu’ils m’ont encouragée à reprendre une lecture plus régulière, et je m’en réjouis !
    Ravie de voir que nous avons partagé ce coup de coeur sans que je connaisse encore ton blog.
    😉 et bonnes vacances

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  août 14, 2010

      Pour moi aussi ce roman reste un très bon souvenir !!!

      Réponse
  18. patou

     /  août 9, 2010

    salut!
    j’ai moi aussi adorré ce livre,j’ai retardé au maximun le moment de le finir,je ne voulais pas les laisser sur cette ile sans moi,j’ai revé pendant longtemps de partir là bas puis j’ai realisé que cela c’est passé il y a quelques décennies et j’ai decidé de parler autour de moi de ce livre trés emouvant,et d’apres ce que je lis ici je ne suis pas la seul!
    bisous

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  août 14, 2010

      Il faut en effet faire passer les livres que l’on a aimés !!!

      Réponse
  19. jean

     /  octobre 5, 2010

    Salut nous on va l’étudier en classe je suis ravi de voir tous ces avis positifs, le seul probleme est qu’on va l’étudier en anglais !!!!

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  octobre 5, 2010

      Je suis sûre que ça te plaire… même en anglais, je ne pense pas que la langue soit trop compliquée… bonne lecture et merci de ta visite !

      Réponse
  1. S comme Shaffer : Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates « Ce Crétin de subconscient

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :