Une année à lire…


lectures2012

Une année à lire, une année à tourner les pages, à suivre avec passion des personnages, à découvrir des auteurs… mais une année aussi à soupirer, à s’ennuyer. Les livres sont parfois à l’image de nos journées : certaines nous sont douces et belles, d’autres sont ennuyeuses et déprimantes, mais à la fin de l’année, malgré les déconvenues, les mauvaises surprises, nous avons surtout envie de retenir les meilleurs moments même si nous n’oublions pas les jours gris ou noirs.

Durant cette année 2012, 122 livres sont venus accompagner mes jours. Parmi ces livres, j’ai envie d’en retenir cinq. Cinq sur cent vingt-deux, vous me direz que cela fait bien peu, mais ce sont réellement mes plus belles lectures, les plus ensoleillées et les plus douces. Ce n’est pas un ordre qualitatif :

Waters du bout des doigts début de lecture 4 oct 2012Du bout des doigts de Sarah Waters. Un roman plein de rebondissements qui nous plonge dans l’Angleterre victorienne avec une plume qui paraît elle-même issue de cette époque.

nyssen-lira-bien-qui-lira-le-dernierLira bien qui lira le dernier d’Hubert Nyssen, un essai sur les livres, la lecture, la littérature, l’édition. Un livre a lire et relire tellement le propos est juste et pertinent.

marsay-le-fils-de-jean-jacques1Le Fils de Jean-Jacques ou la faute à Rousseau d’Isabelle Marsay. Un très beau roman qui imagine le destin d’un des enfants abandonnés par Jean-Jacques Rousseau. L’occasion de parler des conditions de vie et de survie de ces enfants abandonnés, mais aussi de la philosophie des Lumières.

sackville-west-toute-passion-abolieToute passion abolie de Vita Sackville-West pour cette ironie sur la vie en même temps que ce regard perçant sur les êtres. Il fut le premier livre de l’année 2012.

Brontë anne la recluseLa Recluse de Wildfell Hall d’Anne Brontë, parce que Anne Brontë, mais aussi pour cette description de la condition de la femme mariée, de sa volonté d’indépendance dans cette société anglaise du XIXème alors si patriarcale et corsetée.

En relisant mes billets sur ces romans, je constate, une fois de plus, que les romans qui me plaisent le plus ont souvent pour thème les femmes et la lecture, et mon âme légèrement empreinte de féminisme modéré (mais bien présent) doit certainement y être pour quelque chose.

En dehors de ce top cinq, revenons un peu sur George Sand. Elle n’a pas été oubliée et mon séjour dans la Vallée Noire, en avril dernier, fut un merveilleux moment. J’ai lu seulement deux œuvres et un texte de Sand cette année : Journal intime, Flavie et Impressions et souvenirs.

Mais j’ai également poursuivi la rédaction de billets sur des lectures plus anciennes : Leone Leoni, Césarine Dietrich, Histoire de ma vie et Mont-Revêche.

J’ai également lu trois ouvrages sur ou autour de George Sand : un très bon roman George Sand à Nohant écrit par Ella Baleart et qui permet de faire connaissance avec l’auteure, un roman très bien documenté sans être didactique ; une BD, Le Dernier visiteur de George Sand plutôt bien faite sur les derniers jours de George Sand et qui revient sur plusieurs épisodes marquants de sa vie. Un guide très bien illustré et très documenté sur la demeure de Sand : La Maison de George SandUn beau livre consacré à George Sand et à Nohant, aux photos magnifiques et qui fait revivre l’époque où George Sand l’habitait : L’album George Sand.

Je comptais faire plus, mais voilà déjà 11 livres de ou sur George Sand, ce qui me paraît honorable. L’année 2013 sera bien sûr toujours sous l’égide de Sand, elle est à l’origine de ce blog et il me reste encore plusieurs romans à lire et à découvrir.

Cette année 2012 m’a permis de découvrir plusieurs auteurs souvent grâce aux autres blogs : Anne Perry, Anthony Trollope, Irène Némirovsky, Katherine Kressman Taylor ou encore Michèle Lesbre.

Je voulais aussi remercier les éditeurs qui m’ont proposé plusieurs partenariats cette année. Ces partenariats m’ont permis de découvrir des auteurs et des romans que je n’aurais peut-être pas lus sans eux : Casterman pour la série Penelope Green de Béatrice Bottet ; Le Cherche Midi pour Blood Hollow de Krueger, Rue Fromentin pour Les Débutantes de J. Sullivan ou encore NiL pour La dernière conquête de Major Pettigrew de Simonson.

Merci aussi aux auteurs qui parfois m’envoient un petit mail : J. Heska (j’attends le 3ème roman pour 2013 !) ; Jean-Philippe Touzeau ; Sophie Adriansen ; Joyce Carol Oates… non je déconne ;) !

Bien, j’arrête là ce bilan qui commence à devenir interminable. Un dernier petit mot :

merci

Si vous souhaitez connaître le récapitulatif de toutes mes lectures de 2012 suivez le lien.

S.T.A.R 5 – 4ème et dernière semaine


Dernier bilan hebdomadaire avant le bilan final que je publierai lundi. Comme je l’ai dit chaque semaine, mon nombre de pages lues n’a cessé de grossir depuis la première semaine, allant même jusqu’à doublé entre le semaine 1 et cette dernière semaine.

Pourtant au début de cette semaine, je n’en menais pas large, absolument pas persuadée de parvenir à dépasser mon score précédent. Et il a fallu un polar addictif, une romance et plusieurs heures dans des salles d’attente d’hosto deux jours de suite pour voir le compteur s’affoler. Alors qu’il reste encore cette après-midi et ce week-end pour un dernier coup de rein, je peux déjà annoncer que j’ai dépassé mon score du S.T.A.R 4, et je n’en suis pas peu fière, même si, ne vous emballez pas, je n’atteins pas des sommets alpins.

J’ai donc lu deux romans cette semaine :

Deux genres très différents, mais qui m’ont fait tourner les pages plus vite que mon ombre.

Très bonnes lectures à tous et bon week-end.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 4 637 autres abonnés