"Le Roman d’Enid Blyton" James Hawes (2009)


En marge du Challenge Le Club des 5, j’ai regardé ce midi le téléfilm de la BBC datant de 2009, avec dans le rôle de Enid Blyton, Helena Bonham Carter. Ce téléfilm serait une adaptation de l’autobiographie de l’une des deux filles de l’auteur.

Il retrace donc, dans les grandes lignes, et avec une certaine liberté sur les faits historiques, la vie de l’auteur du Club des 5. Centré essentiellement sur le traumatisme que fut le départ de son père de la maison familiale, quand Enid était enfant, le scénario insiste sur le caractère autoritaire et égoïste de l’auteur. Se réfugiant dans les histoires, le rêve et la magie de l’enfance, Enid aurait passé sa vie dans l’écriture. Mariée à son premier éditeur, mère de deux filles, elle divorça ensuite pour épouser un chirurgien plus âgé qu’elle, qui lui apporta protection et compréhension. Sans aucune disposition maternelle envers ses deux filles, elle aurait joué un rôle de façade pour ses très nombreux lecteurs.

Contrairement à certains biopics, ce téléfilm restitue assez bien la vie de l’écrivain dont l’occupation principale est précisément d’écrire. Les multiples scènes dans son (magnifique) bureau, le bruit incessant de la machine écrire, traduisent bien les heures et les jours passés dans l’écriture. Digne des téléfilms de la BBC, l’image est léchée, les décors anglais comme on les aime, raffinés et cosy. On y boit le thé ou du gin tonic, les hommes sont galants, les femmes bien habillées et les enfants polis.

Mais tout cela met encore plus en avant le caractère assez détestable, il faut l’avouer, d’Enid (du moins dans le film!). Elle semble avoir été manipulatrice, souvent proche de la folie (elle mourra malade d’Alzheimer), mais il transparaît cependant d’elle un caractère indépendant et assez moderne pour l’époque en Angleterre. Mon avis est donc partagé sur ce téléfilm, certainement parce qu’il dévoile une personnalité bien peu empathique, et tellement à l’opposé de l’image d’un auteur pour la jeunesse. J’ai donc très envie d’en savoir un peu plus sur la vie de cette femme, mais il ne semble pas aisé de trouver des documents relatifs à sa vie.

Enid Blyton a écrit plus de 700 romans en quarante ans. D’après mes recherches, elle fut surtout prolifique durant son deuxième mariage avec Hugh Alexander Pollock. J’ai constaté plusieurs écarts entre la réalité et le biopic, mais cela est signalé en exergue du film, est-ce pour autant excusable ? Je me demande dans quelle mesure aussi les traits de caractère d’Enid Blyton n’ont-ils pas été exagérés.

Challenge Le Club des 5

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 4 531 autres abonnés