« L’Oeil du Loup » de Daniel Pennac

Daniel Pennac est un auteur qui m’enthousiasme, et quand j’ai pris connaissance de l’existence de ce petit roman pour la jeunesse, j’ai eu envie de le faire partager à mes enfants en le leur lisant à voix haute. J’ai donc profité des vacances. Il s’avère que la maîtresse d’Antoine m’avait devancée, mais Antoine n’a pas rechigné à entendre cette histoire pour la deuxième fois.

Dans un zoo, un loup d’Alaska à la fourrure bleue va et vient dans son enclos. Un petit garçon depuis plusieurs jours est posté derrière les grilles à le regarder. Le loup veut l’ignorer, cet enfant l’énerve, il se comprend pas ce qu’il fait là tous les jours à l’observer. Le loup a un oeil fermé, une vieille histoire du temps où il vivait en liberté. A bout, le loup décide de planter son oeil dans les yeux du petit garçon. Et dans l’oeil du loup, tout le passé de celui-ci s’anime.

Pennac divise son récit en deux parties : l’histoire du loup puis l’histoire du petit garçon, Afrique, un orphelin qui a le don de parler aux animaux. La première partie du récit m’a plus séduite que la deuxième, même si cette dernière, en relevant davantage du conte, présente aussi beaucoup de charme.

L’auteur nous plonge dans les pensées du loup et c’est essentiellement cette focalisation interne qui m’a touchée. Pennac, par la pensée du loup, aborde ainsi plusieurs thèmes : le rapport de l’homme avec l’animal et notamment les trappeurs avides des fourrures des loups, la destruction de la nature par l’homme (la déforestation, par exemple) et la difficulté de l’animal à vivre dans un monde où l’homme est le principal prédateur et exploiteur de l’animal. La sagesse est incarnée par l’enfant, être simple, proche de la nature et futé qui comprend les bêtes, toutes les bêtes, les sauvages comme les domestiquées.

Dans ce conte, Pennac offre un hymne à l’animal en égratignant l’homme qui se révèle bien plus sauvage que le loup ou le guépard. Dans une langue simple, souvent drôle, il raconte une histoire sensible et juste. Le Zoo, prison pour animaux, devient, grâce à l’enfant, un endroit qui incarne alors une certaine utopie où les animaux et les hommes peuvent vivre ensemble. Chaque animal a son propre destin, sa propre histoire, et tous, par le biais du petit garçon, ont un lien entre eux. Pennac va au-delà des a priori réhabilitant chaque animal, les déchargeant des clichés et des réputations donnés par les hommes.

L’histoire d’Afrique, petit garçon orphelin qui a lui aussi subi les violences des hommes, est un être innocent. Ses multiples péripéties à travers le monde et ses diverses rencontres avec les animaux en font un personnage de conte moderne.

Un joli conte donc, à faire lire à nos enfants ou à leur lire.

Livre lu dans le cadre du Challenge TOTEM Loup, du Challenge S.T.A.R 5, du Challenge Animaux du Monde.

About these ads
Poster un commentaire

45 Commentaires

  1. touloulou

     /  novembre 13, 2012

    Je ne me souviens plus si j’ai lu ce livre ou pas.
    C’est vrai que les enfants adorent écouter les histoires, je travaille avec des 6-11 ans, et même ceux de 9 ans aiment quand on met un cd d’une histoire à écouter.

    Répondre
  2. Je note pour une lecture à mes petits-enfants pendant les vacances de Noël

    Répondre

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • 2013 Reading Challenge

    2013 Reading Challenge
    LesLivresdeGeorge has read 142 books toward her goal of 150 books.
    hide
  • En Partenariat Avec

  • Protected by Copyscape Web Plagiarism Detection
  • Challenge Edith Wharton sur Facebook

  • Catégories

  • Mes Livres voyagent

  • Talents à découvrir by Cultura

    Ces livres peuvent voyager :
    1. "Voir du Pays" Delphine Coulin
    2. "Arizona Tom" Norman Ginzberg
    3. "La confrérie des chasseurs de livres" Raphaël Jérusalmy
    4. "Au revoir là-haut" Pierre Lemaître
    5. "Il pleuvait des oiseaux" Jocelyne Saucier
    6. "La fabrique du monde" Sophie Van der Linden

  • Un Jeudi, Un Livre

  • Samedi Sandien : Récapitulatif

  • Challenges de George

  • Objectif PAL Noire avec L’Or des Chambres

  • Commentaires récents

    eimelle sur Plan Orsec 2014 pour PAL en…
    accalia sur « Esprit d’hi…
    Topinambulle sur Challenge Le Nez dans les livr…
    noukette sur « Esprit d’hi…
    melusine1701 sur « Le Château des Ca…
  • Les Dessous du Blog : Lisez le Journal

  • RSS Le blog de ma soeur

  • RSS Un blog, des livres : un Journal

    • 22 Janvier 2014
      En ce mercredi, une avant-première presse (merci mon blog de lecture !) pour le dessin-animé Tarzan qui sortira mi-février ! J’ai embarqué mes enfants avec moi évidemment sinon c’est pas drôle ! Photo prise dans le cadre du défi "365 … Lire la suite →
  • RSS Marilyn and my Books

  • George tweete !

  • Facebook

  • Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
  • hellocoton

    Suivez-moi sur Hellocoton
    Retrouvez george sand sur Hellocoton
  • stats for wordpress
  • my read shelf:
    LesLivresdeGeorge's book recommendations, favorite quotes, book clubs, book trivia, book lists (read shelf)
  • Articles récents

  • Archives

  • Pages

  • D’autres liens utiles

  • Blog Stats

    • 1,040,793 hits
  • Suivre

    Recevez les nouvelles publications par mail.

    Rejoignez 4 570 autres abonnés

    %d blogueurs aiment cette page :